• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 5 décembre 2007

bonne nuit

Posté par sylvie le 5 décembre 2007

booz1xbmbonnenuit.gif

ous êtes sur mon blog depuisbonne nuit minminutes1sssecondes

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

L’HISTOIRE EST-ELLE UNE SCIENCE ?

Posté par sylvie le 5 décembre 2007

ous êtes sur mon blog depuisL'HISTOIRE EST-ELLE UNE SCIENCE ? dans HISTOIRE minminutes1s dans HISTOIREssecondes

.

L’historien répond à une exigence de vérité. Le problème étant qu’il raconte un passé auquel il n’a pas été présent. Toutefois cette exigence de vérité ne suffit pas à faire de l’histoire une science. Toute science a pour but de dégager des constantes ou lois universelles et prédicatives. Or, l’histoire est une discipline purement empirique: il n’y a pas de lois universelles de l’histoire comme il ya   des lois en physique. L’histoire peut seulement nous enseigner comment les choses se sont passées et non comment elles se passeront.

Si donc nous définissons une science par son objet, alors l’histoire n’est pas une discipline scientifique: en revanche, elle l’est peut être par sa méthode : l’historien a pour but de dire ce qui s’est réellement passé à partir de traces qu’il autentifie et interprete.

EN QUOI CONSISTE LE TRAVAIL DE L’HISTORIEN

Le travail de l’historien est un travail d’interprétation : il ne s’agit pas simplement pour lui de faire une chronologie, mais d’établir le sens et l’importance des évènements ainsi que leurs relations. L’historien ne doit pas expliquer les chaînes causales et établir des lois, mais comprendre un sens, aussi l’objectivité historique n’a t-elle rien à voir avec l’objectivité scientifique: étant une interprétation.  L’histoire peut et doit toujours être  réécrite. En ce sens, l’histoire est seulement la façon dont l’homme s’approprie un passé qui n’est pas seulement le sien .

POURQUOI FAISONS NOUS DE L’HISTOIRE

Nous faisons de l’histoire non pour prévoir notre avenir, mais pour garder trace de notre passé, parce que nous nous posons la question de notre propre identité: c’est parce que l’homme est en quête de lui même , parce qu’il est un être inachevé qui ne sait rien de son avenir qu’il s’intéresse à son passé. Par l’histoire, l’homme construit et maintient son identité dans le temps.

Publié dans HISTOIRE | 4 Commentaires »

 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...