L IMPRESSIONISME

EDGAR DEGAS

L’homme : distingué, mondain, curieux, misogyne et inflexible.

Sa vie :  né le 19 juillet 1834,mort en 1917. Né dans une famille bourgeoise, Degas n’en est pas moins confronté à des difficultés financières après la mort de son père non seulement ce dernier ne lui laisse que des dettes, mais il est aussi obligé de renflouer la société de son frère René, installé à La Nouvelle Orleans. Malgré ses sacrifices, il continue à fréquenter les hippodromes, les salles de spectacle, l’opéra, et les cafés à la mode, sources inépuisables d’inspiration. Célibataire endurci, il choquera ses contemporains par ses portraits de femme

d’une grande crudité.

SES THEMES : les portraits de familles, les ballerines, les blanchisseuses, les baigneuses, les courses et la vie parisienne.

SES TABLEAUX LES PLUS CELEBRES :

Le foyer de la danse à l’opéra, la classe de danse, , le bureau de coton, ,Répétition d’un ballet sur la scène. Les baigneuses  » 

PAUL CEZANNE

L’homme : taciturne, solitaire, méfiant, tatillon et visionnaire.

Fils de banquier, Cezanne se lance dans la peinture, au grand dam de son père. Celui ci lui verse tout de même une pension qui lui permet de vivre tant bien que mal en se consacrant à son art. A l ‘insu de son père,            il vit pendant de longues années avec un modèle dont il aura un fils-Paul. Dix sept ans après l’avoir rentrée, il l’épouse. Six mois plus tard son père meurt lui laissant un héritage qui le met désormais à l’abri du besoin.

Ses thèmes :  Les paysages de l’Oise, la campagne aixoise, portraits de famille , natures mortes et baigneuses.

Ses tableaux les plus célèbres :

 » les montagnards, »  » les vues de l’estaque »  » les natures » ,  » les grandes baigneuses  »  » les joueurs de cartes » .

ALFRED SISLEY

L‘homme : spirituel, fin, délicat, réservé et persévérant.

Né dans une riche famille anglaise, Sisley vit dans l’aisance jusqu’à 30 ans. Mais il se retrouve subitement dans une situation précaire, lorsque son père fait faillite.

Peu après le marchant Paul Durand Ruel et des collectionneurs lui achetent des tableaux pleins de finesse. Cela n’empêchera pas le peintre d’être endetté pendant de nombreuses années.

Considéré de son vivant comme un artiste mineur, Sisley a fini par trouver sa vraie place au sein des impressionnistes, au fil des années.

SES THEMES : Louveciennes, Marly Le Roi, , Versailles..

Ses tableaux les plus célébres :

« ¨Le pont de Moret, Barque pendant l’inondation, la Seine à Bougival  , Champ de blé « .

LES ARTISTES APPARENTES

bien qu’ils n’aient pas été à proprement parler des impressionnistes, divers peintres comme Van Gogh, Gauguin et bien d’autres ont fréquente leur groupe et ont été influencés par leur esprit rebelle et leur style innovateur.

VINCENT VAN GOGH

l’homme : émotif, affectueux,tourmenté, cyclothymique

et asocial.

Fils d’un pasteur calviniste, il est en proie à une grande solitude et à un énorme manque affectif durant toute sa vie. Asocial, il a du mal à nouer des relations, y compris avec des artistes aussi originaux que Gauguin. Seul, son frère Theo, marchand d’art averti , lui apporte une une affection et un soutien sans faille.  C’est par son intermédiaire qu’il vend  » les vignes rouges » le seul tableau a avoir trouvé preneur de son vivant. Atteint de crises psychiques à répétition, il se tire une balle dans le coeur au milieu d’un champ, et meurt deux jours plus tard.

SES THEMES :

les paysans, les vues de Paris et d’Arles, ,les fleurs et les portraits.

SES TABLEAUX LES PLUS CELEBRES :

  » les tournesols », les Iris,  » Portrait du docteur Gachet », l’Arlesienne »

PAUL GAUGUIN

Lhomme : rude, sensuel, excentrique, ombrageux et railleur.

Dégoûte » par par le matérialisme de l’occident, Gauguin abandonne sa femme et leurs  cinq enfants et trouve refuge en Bretagne., puis en polynésien. Mais ses tableaux aux contrastes tranchés et à la symbolique mysterieuse n’ont aucun succes. Aussi passe t-il une grande partie de sa vie dans une misere accablante.

Rongé par la maladie, il parvient tout de même à vendre quelques tableaux par l’intermédiaire de l’explorateur Daniel de Monfreid, et Ambroise Vollard. Ce dernier lui verse une mensualité de 300 f contre sa production, il n’en profitera guère: il meurt à 55 ans dans l’indifférence générale.

SES THEMES : compositions religieuses,paysages bretons, portraits de vahinés.

SES TABLEAUX LES PLUS CELEBRES :

Are ara »  » Nevermore »  » d’où venons nous? Ou allons nous »  » la Orana Maria »

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...