• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 15 janvier 2008

LES 100 PERSONNAGES QUI ONT MARQUE LE SIECLE

Posté par sylvie le 15 janvier 2008

LES CURIE

S’il est un nom indissociable de la radioactivité du radium jusqu’à la création des laboratoires de physique nucléaire, à Orsay, c’est bien celui des Curie. Tout d’abord, il y’a Pierre Curie,(1859-1906) et sa femme Marie ( 1867-1934). Tous deux avec Henri Becquerel, reçurent le prix Nobel de physique, en 1903 pour leurs travaux sur la radioactivité naturelle.

Cette découverte apporta d’immenses moyens d’études  sur la constitution de l’atome et du noyau atomique – et trouva des applications multiples en physique, en chimie et en thérapeutique.

En 1911 Marie Curie isola le radiu à l’état métallique et fut récompensée par un second Nobel ,de Chimie, cette fois. Sa fille Irene qui se maria en 1926  avec un autre physicien, Frederic Joliot, découvrit en 1934 avec son mari le principe de la radioactivité artificielle. Irene et Fréderic Joliot Curie reçurent pour leurs recherches le troisième Prix Nobel de la famille, celui de Chimie en 1935

SALVADOR DALI  : le surréalisme au quotidien

Peintre, graveur, et écrivain catalan, Salvador Dali fut, de son vivant,  » lartiste le plus célèbre du monde, après … Picasso. Ce fils de notaire s’est identifié, pour le meilleur et pour le pire , au surréalisme, le faisant même entrer dans les chaumières par le biais de la télévision.

Les moustaches, l’accent, les excentricités de ce clown de génie sont dans toutes les mémoires. Malgré un énorme déchet, du à une surproduction mercantile, son oeuvre est l’une des plus audacieuses et des plus accomplies de la peinture surréaliste,dont il fut le fougueux animateur .

Il a collaboré avec le cinéaste Luis Bunuel ,mis au point une méthode paranoiaque -critique  -    et  transcrit ses hantises.à dominante sexuelle, morbide et scatologique, sur des toiles dont la facture académique compense la stupéfiante invention onirique.

Publié dans Divers | 1 Commentaire »

JE PEUX

Posté par sylvie le 15 janvier 2008

JE PEUX

Si tu te crois battu, tu le seras;
Si tu n’oses pas, tu n’auras rien;
Si tu veux gagner, mais si tu t’en crois incapable,
Il est presque certain que tu ne gagneras pas.
Si tu crois que tu vas perdre, tu es perdu,
Car, dans le monde, on se rend compte
Que le succès dépend de la confiance en soi;
Tout dépend de notre état d’esprit.
Les batailles de la vie ne sont pas gagnées
Par les plus forts, ni les plus rapides,
Mais par ceux qui croient en eux…
En pensant toujours; « JE PEUX »

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

BONNE NUIT

Posté par sylvie le 15 janvier 2008

9s923tsi.gif         BONNE NUIT A TOUS

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

CITATIONS PHILOSOPHIQUES

Posté par sylvie le 15 janvier 2008

Le philosophe se reconnaît davantage à sa lucidité qu’à une somme de connaissances: la philosophie est plutôt une façon d’être qu’un avoir, plutôt une recherche qu’une possession. Le philosophe est plutôt le pèlerin de la vérité que le propriétaire d’une certitude. La philosophie excelle donc à développer en nous l’esprit critique et l’esprit de tolérance, c’est un effort de réflexion.

La passion c’est ressentir profondément. Mais le fait qu’un sentiment ne soit pas contrôle n’implique nullement qu’il soit plus profond qu’un sentiment discipliné: les rivières profondes sont les plus silencieuses.

Chercher à connaître, c’est d’abord apprendre à douter.

Les apparences sont faites pour être dépassées

Ce serait un  contresens que de chercher dans la philosophie des réponses toutes faites et partagées par la majorité, des conclusions, par passer par une véritable réflexion personnelle. Un philosophe n’est pas quelqu’un qui pense à votre place: la fonction de penser ne se délègue pas. U n philosophe est quelqu’un qui peut vous aider à penser par vous même.

Pensée positive : quand naît en moi une pensée, je me demande si elle est dirigée vers la réussite ou vers l’échec, dans ce dernier cas, je l’élimine.

La sagesse est une attitude critique qui, dans l’ordre du savoir  nous met à distance des préjugés, dans l’ordre de l’action nous met à distance des passions et des impulsions de la conscience collective.

Publié dans philosophie | 2 Commentaires »

 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...