COMMENT MIEUX VIVRE

Posté par sylvie le 30 janvier 2008

L’objectif vers lequel tout être humain devrait tendre est, sans aucun doute, celui de vivre mieux. .

Qu’advient-il de celui qui laisse les maux physique et les conflits psychiques troubler son existence sans réagir? Il vieillit rapidement et ne cesse de se plaindre à propos des occasions qu’il a perdues ou gaspillées. Toute sa personne n’exprime qu’amertume et regrets. Ses meilleures années se sont envolées à jamais et n’ont servi qu’à poursuivre des fantasmes, ressasser des pensées destructrices qui maintenant semblent vaines, stupides et inconsistantes.

 » ah s’il m’était donné de tout recommencer » bougonnent les personnes âgées. Mais il est helas trop tard. Ce qui est fait est fait. La vieillesse devient alors triste et amere, et ces personnes se réfugient alors dans une morbide agonie de l’esprit. Incapables d’évoquer le passé sans frémir, ellent attendent que la mort vienne les délivrer  de toutes leurs souffrances morales. Aucun plaisir dans les souvenirs, aucun écho de rire ou de douceurs passées. L’image que reflète leur mémoire synthétise impitoyablement les années passées vainement et volatilisées.

On peut parfois se demander comment une personne en mesure de voir, d’entendre, de lire et surtout de raisonner peut être encore optimiste par les temps q ui courent . Mais l’optimiste, bien loin d’être la vertu des sots, est en réalité une conquête ardue de l’esprit qui parvient à être suffisamment fort pour résister aux attaques extérieures et à trouver un motif de satisfaction et de plaisir autour de soi .

PESSIMISTE ET OPTIMISTE.

Essayons de voir ce qui distingue un optimiste d’un pessimiste. Ce n’est certes, ni l’intelligence,ni la chance. Ce sont deux personnes diametralement opposées qui se caractérisent par des points de vue différents au moment de juger et d’apprecier une même chose , un meme fait.,une même situation. Voici quelques exemples qui illustreront clairement cette différence .

- Aux premières lueurs de l’aube, un chat noir traverse soudainement la rue, devant l’optimiste et le pessimiste qui vont réagir de manière totalement différente. Le pessimiste, bien que non superstitieux, arrive vite à se convaincre que dans la journée tout ira fort mal. L’optimiste pense que dans tous les pays anglo-saxons le chat noir est un signe de chance et se réjouit de l’avoir vu. Ou bienl’optimiste ne prête guere attention à l’animal et n’y voit qu’un chat purement et simplement qui n’annonce rien de particulier.

- Après une longue promenade, l’optimiste et le pessimiste se sentent tous deux fatigués. Le pessimiste s’exclame  » je rentre et vais aussitot aller me coucher, je ne voudrai pas tomber malade demain,cette fatigue ne me dit rien qui vaille », l’optimiste dit  » je rentre à la maison prendre une bonne douche avant de ressortir »

- l’optimiste et le pessimiste arrivent tard, le soir venu , dans un petit village ou il n’y a qu’un seul hotel et ne trouvent aucune chambre de libre. Le pessimiste se fache et blasphème. L’optimiste pense  » eh bien, je vais en profiter pour voir le lever du soleil  et demain je dormirai douze heures d’affilée.

- devant un verre à moitié plein, l’optimiste pense : il est encore à demi plein, et le pessimiste,  » il est à moitié vide ».

- l’optimiste et le pessimiste se font une légère entaille au doigt . Les deux vont chez le medecin, mais le pessimiste se fait aussitot faire une piqure antitetanique, tandis que l’optimiste dit  » j’ai eu de la chance, cela aurait pu être plus grave » …………..

Les exemples sont innombrables. Tout autour de nous, les occasions ne manquent pas de faire dee telles comparaisons avec nos proches parents ou nos amis. Parfois derrière une phrase ou un commentaire insignifiant se cache un tempérament renfrogné et pessimiste qui assombrit l’atmosphere et répand la tristesse chez les autre.

Lorsqu’on l’on a mis un peu d’ordre,  lorsqu’on a rétabli l’équilibre entre les forces du bien et du mal, entre l’inconscient et l’intransigeance de la conscience morale, pourquoi ne pas s’accorder le privilège d’être un peu plus optimiste ? Pourquoi ne pas agir de façon différente, ne serait ce que pour changer ?   On peut arriver à être optimiste avec un peu de pratique. On parvient  être optimiste en apprenant à sourire et avec un peu d’autosuggestion. Il ne faut pas confondre l’optimiste avec l’illusion et la naiveté, car les déceptions n’en seraient que plus terribles. L’optimiste n’a jamais exclu les échecs et les erreurs, mais les juge à leur  juste mesure.

Une Réponse à “COMMENT MIEUX VIVRE”

  1. Redouane dit :

    Bonjour,
    Vous avez écrit ellent au lieu de elles à la 21ème ligne en rouge.
    cordialement

Laisser un commentaire

 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...