OVIDE

Posté par sylvie le 19 février 2008

OVIDE – Poète latin -  Né à Sulmona-  en Italie  – 43

Mort à Tomes (Roumanie ) en 17 -

Poète latin très apprécie de la société romaine, Ovide a fait de l’élégie son principal terrain artistique. Au travers d’oeuvres érotiques, telles que l »art d’aimer » il a su montrer beaucoup de verve et d’originalité. Passionné par la mythologie, il reste également gravé dans les mémoires comme étant le compositeur des  » Métamorphoses ».

Ovide voit le jour en Italie, au sein d’une famille de chevalier relativement aisée. Dés qu’il atteint l’âge requis, il est envoyé à Rome afin de suivre des études de droit. Il continue dans cette voie et se rend à Athenes pour clore sa scolarité. Durant ces années, il s’est surtout démarqué par son talent de la rhétorique, qui le poussera très tôt vers la poésie. Rêveur, et curieux, il décide de voyager en Grèse  tout d’abord puis en Sicile. Mais aucun autre lieu ne semble pouvoir à ses yeux rivaliser avec Rome. Il décide donc de s’y installer, avant de se consacrer enterrement à l’art poétique.

Ses premiers recueils rencontrent rapidement le suc ces et la reconnaissance des plus grands personnages de la ville.; jeune et fougueux, il affectionne particulièrement les thèmes du sentiment amoureux et de l’érotisme. Il compose ainsi les  » Amours  » dans lequel les rimes sont consacrées à une femme probablement imaginaire : Corinne. 

ses thèmes de prédilection , l’amour et l’érotisme figurent à nouveau dans les  » Heroides » , cette fois il compose une fausse correspondance amoureuse entre les héros de la mythologie  pour lesquels il éprouve un vif intérêt.  S’ensuit les  » Remèdes d’amour » dans lequel la haute société romaine est parodiée.

Mais le poète aspire à des compositions plus profondes et plus conséquentes. De ce sentiment naît alors la tragédie  » Medee » qui fait, une fois de plus, le bonheur de la population. Fort de ses succès, il trouve l’inspiration nécessaire pour entreprendre la composition des Métamorphoses, poème de quinze livres relatant diverses fables et légendes mythologiques. Dans une optique encore plus intellectuelle, il décide également de se réaliser un calendrier commenté de la vie romaine de son époque , il l’intitule  » Les fastes ».

Parallèlement à la réalisation de cette oeuvre d’ampleur, Ovide réalise un ouvrage érotique , « l’art d’aimer » dans lequel il propose des leçons de séduction. Mais l’oeuvre dont la finesse et la profondeur ravissent la plupart ,semble choquer l’empereur Auguste qui décide d’exiler le poète à Tomes, en Roumanie.  Ovide vit la sentence comme un véritable drame et interrompt même le projet de ses Métamorphoses et des Fastes qui ne seront jamais achevées.

Ses oeuvres d’exilé sont emprunté de tristesse et de désespoir. Les nombreuses suppliques et éloges qu’il fait parvenir à Rome n’ont aucun effet. Il est bel et bien condamné à passer le reste de sa vie sur son lieu d’exil,il s’eteint à Tomes en l’an 17.

Poete déchu qui fut dans ses meilleures années le favori de la haute société romaine, Ovide laisse dans son sillage des oeuvres originales. L’Art d’aimer ou les Métamorphoses témoignent d’un talent remarquable pour l’art poétique et malgré des thèmes légers, d’une profonde réflexion.

Grand poète de élégie, Ovide influencera profondément de nombreux auteurs . Parmi eux figureront Chretien de Troyes, Ronsard, Moliere ou encore Shakespeare et Milton.

Laisser un commentaire

 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...