• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 1 mai 2008

LA MEGALOPOLIS AMERICAINE

Posté par sylvie le 1 mai 2008

Le géographe français Jean Gottman, a défini une nouvelle forme d’organisation urbaine: il inventa le terme de mégalopolis pour désigner la gigantesque structure urbaine qui est établie sur la cote est des Etats Unis. Cet ensemble que l’on surnomme parfois Bos-Wash s’étend sur 1000 km et compte plusieurs conurbations contigues entre Boston et Washington.

Le milieu naturel de la mégalopolis est très favorable. De nombreux fjords bordent les plaines littorales et constituent aujourd’hui un abri idéal pour les bateaux. Par ailleurs,le climat n’est pas trop rude: on est suffisamment au sud pour que la glace ne gene jamais la navigation en hiver. Cette façade est donc naturellement ouverte et tournée sur l’Europe Atlantique.

La mégalopole est à l’interface des espaces océaniques et continental. L’activité d’échange maritime qui lui est naturelle, fut encouragée par le fait que les premiers colons etaient européens. Les Etats Unis ont toujours été tournés vers l’Europe.

- la première guerre mondiale a intensifié le lien nord-atlantique

- la deuxième guerre mondiale , sur le territoire européen , puis l’affrontement Est-Ouest de la guerre froide, ont vu ce tropisme renforcé.

Les ports sont au coeur de tous ces échanges. Du nord au sud, on peut distinguer cinq groupes de ports.

- Le port de Boston est concurrencé par la dynamique voie du Saint Laurent et par les ports qui se situent au sud.

-New York s’impose comme le premier port de la mégalopolis

-Au fond de la baie de la Delaware, les ports de Philadelphie et de Wilmington sont specialisés dans l’importation de petrole et de minerais destinés à l’industrie.

Plus au sud, le port de Baltimore, qui importe aussi du pétrole et des minerais, exporte des produits finis.

Enfin tout au sud, les ports de Norfolk et Newport News gardent la baie de Chesapeake et assurent l’exportation du charbon de Pennysyvanie.

Les industries petrochimiques et mettalurgiques se sont établies sur les littoraux, et plus specialement pres des ports mais aussile long des axes autoroutiers.

On note la présence d’industries agroalimentaire, électronique, électrique, , textile, cigarettiere, de confection, de papeterie et de transformation du bois.

Au sein de la mégalopolis, l’importance des services est telle que l’on désigne souvent ces villes sous le nom d’office centers( pôles de bureaux). Dans le central business district (CBD) et dans les villes péripheriques, les principales activités sont la finance, la banque, l’assurance,la recherche, la création artistique,. A Boston, comme à New York, le tertiaire occupe 80% des actifs. A Washington,il occupe 90%.

On peut distinguer au sein de la mégalopolis cinq mégapoles:

- Boston ( quatre millions d’habitants) est specialisée dans la recherche de pointe le long de la Road 128 ( hARVARD)

-New York est la première mégapole en terme de puissance industrielle.(18 millions d’h)

-Philadelphie ( 6 millions d’h) est plus industrielle que commerçante.

-Baltimore ( 2 millions d’h)

 -Washington(3  millions d’h) est centrée autour des institutions féderales.

PROCHAIN ARTICLE SUR MON AUTRE BLOG : L’INTERPRETATION (philo)

Publié dans Non classé | 3 Commentaires »

 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...