SISLEY

Posté par sylvie le 13 juin 2008

ALFRED SISLEY

L‘homme : spirituel, fin, délicat, réservé et persévérant.

Né dans une riche famille anglaise, Sisley vit dans l’aisance jusqu’à 30 ans. Mais il se retrouve subitement dans une situation précaire, lorsque son père fait faillite.

Peu après le marchant Paul Durand Ruel et des collectionneurs lui achètent des tableaux pleins de finesse. Cela repêchera pas le peintre d’ être endetté pendant de nombreuses années.

Considéré de son vivant comme un artiste mineur, Sisley a fini par trouver sa vraie place au sein des impressionnistes, au fil des années.

SES THÈMES : Louveciennes, Marly Le Roi, , Versailles..

Ses tableaux les plus célébres :

« ¨Le pont de Moret, Barque pendant l’inondation, la Seine à Bougival  , Champ de blé « .

LES ARTISTES APPARENTES

bien qu’ils n’aient pas été à proprement parler des impressionnistes, divers peintres comme Van Gogh, Gauguin et bien d’autres ont frequenté leur groupe et ont été influencés par leur esprit rebelle et leur style innovateur.

VINCENT VAN GOGH

l’homme : émotif, affectueux,tourmenté, cyclothymique

et asocial.

Fils d’un pasteur calviniste, il est en proie à une grande solitude et à un énorme manque affectif durant toute sa vie. Asocial, il a du mal à nouer des relations, y compris avec des artistes aussi originaux que Gauguin. Seul, son frère Thé, marchand d’art averti , lui apporte une une affection et un soutien sans faille.  C’est par son intermédiaire qu’il vend  » les vignes rouges » le seul tableau a avoir trouvé preneur de son vivant. Atteint de crises psychiques à répétition, il se tire une balle dans le coeur au milieu d’un champ, et meurt deux jours plus tard.

SES THÈMES :

les paysans, les vues de Paris et d’Arles, ,les fleurs et les portraits.

SES TABLEAUX LES PLUS CÉLÉBRES :

 » les tournesols », les Iris,  » Portrait du docteur Gachet », l’Arlesienne »

PAUL GAUGUIN

Lhomme : rudde, sensuel, excentrique, ombrageux et railleur.

Dégouté » par par le matérialisme de l’Occident, Gauguin abandonne sa femme et leurs  cinq enfants et trouve refuge en Bretagne., puis en polynesie. Mais ses tableaux aux contrastes tranchés et à la symbolique mystérieuse n’ont aucun succès. Aussi passe t-il une grande partie de sa vie dans une misère accablante.

Rongé par la maladie, il parvient tout de même à vendre quelques tableaux par litière de l’explorateur Daniel de Monfreid, et Ambroise Vollard. Ce dernier lui verse une mensualité de 300 f contre sa production, il n’en profitera guère: il meurt à 55 ans dans l’indifference générale.

SES THEMES : compositions religieuses,paysages bretons, portraits de vahinés.

SES TABLEAUX LES PLUS CÉLÉBRES :

Areara »  » Nevermore »  » d’ou venons nous? Ou allons nous »  » la Orana Maria »

SISLEY dans PEINTURE
 dans PEINTURE



J ai pu trouver quelques minutes pour faire cet article – bon we à tous

Laisser un commentaire

 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...