• Accueil
  • > Archives pour juillet 2008

LES PLUS BEAUX LACS DU MONDE

Posté par sylvie le 31 juillet 2008

LAC TITICACAlactiticaca.jpg

Le lac Titicaca est le plus grand lac d’Amerique du Sud. Il est situé dans les Andes à plus de 3800 m d’altitude. Cette merveille de la nature est au centre des croyances des indiens  Uros.

LAC ONTARIO

le lac Ontario alimenté par les chutes du Niagara se jette dans le St Laurent au Canada. Il est situé à la frontiere entre les USA et le Canada.

                            lacontarioetatsunis.jpg  LE LAC TJORNIN  ISLANDE

Au milieu de la capitale Islandaise. Le lac occupe une place originale qui attire de nombreux oiseaux parmi lesquels les cygnes et les canards.

lactjorninislande1m0xnxjk.gif

lacmorainecanada.jpg

LAC MORAINE – CANADA

Dans la province canadienne de l’Albertun, le lac Moraine offre des eaux de couleur turquoise de toute beauté. Cette couleur s’explique par la présence de fines particules minérales produites par l’érosion des glaces.

ARTICLE SUR MON AUTRE BLOG : L’INCONSCIENT SELON FREUD

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

APPEL DE LA MER

Posté par sylvie le 30 juillet 2008

77992leswhitsundaysislandsaustralie.jpg

Les pêcheurs savent que la mer est périlleuse et la tempête terrible, mais ils n’ont jamais considéré ces dangers comme suffisamment sérieux pour rester au port……………VINCENT VAN GOGH

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

QUELQUES BELLES PHOTOS

Posté par sylvie le 29 juillet 2008

8lzqbxmcbateau.jpgbeaupaysage.jpgchypre.jpg8bw2o55usuperbeimage5.jpg

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

LE REGARD DES AUTRES CIVILISATIONS SUR L’EGYPTE

Posté par sylvie le 28 juillet 2008

Outre les textes egyptiens eux mêmes, des auteurs grecs se sont intéressés à la mythologie égyptienne et et ont tenté d’en rendre compte. De Platon à Diodore, en passant par Pythagore et Hérodote, les penseurs grecs ont été fascinés  par le monde égyptien. Un intérêt tout aussi réel s’ést également manifesté chez les Perses et les Romains, même s’il passait par une dimension plus politique et matérielle de domination, d’expansion et d’édification de villes. C’est par les auteurs grecs et romains que les siècles ultérieurs allaient découvrir les grandes lignes de la religion égyptienne avant même de pouvoir déchiffrer les hieroglyphes, qu’ils allaient se familiariser avec des figures comme Osiris et Isis, adopétées par la religion romaine, mais aussi prendre pour des faits avérés des interpretations erronées.

Au Ier sièce avant J.C.. Alexandrie était devenue l’un des grands centres du savoir de la Méditerranée où affluaient penseurs grecs et romains. Certains, comme les adeptes de l’école néo pythagoricienne puisaient dans les diverses sources religieuses de leur époque pour tenter d’élaborer, à partir de cet éclectisme, une pensée spirituelle plus élevée.. Des auteurs comme Herodote, au Veme siècle avant notre ère, ou Plutarque exploraient tout ce qui pouvait aller dans le sens d’un renouvellement de la pensée religieuse, cherchant notamment à démontrer que les difféerentes manifestations du divin, aussi variées fussent elles, ne seraient en fait que l’expression diverse d’une même âme humaine. 

HERODOTE : histoires.

Premier récit historique rompant avec la tradition épique, les Histoires d’Herodote constituent un ouvrage inachevé consacré pour l’essentiel à l’émergence et à l’expansion de l’empire des Perses et aux guerres médiques. Le livre II est consacré à l’Egypte et il repose sur des observations de terrain faites par ce voyageur infatigable que Ciceron surnomma  » le père de l’Histoire », même si Plutarque devait dénoncer l’inexactititude scientifique de son travail.Au cours d’un voyage de plusieurs mois, Herodote remonta le Nil jusqu’à la première cataracte. Ses écrits foisonnent de détails parfois   inexacts et d’anecdotes. Il décrit le cadre géographique,le mode de vie des Egyptiens, les institutions,les rituels religieux, les tenues vestimentaires et les règles d’hygiène des prêtres, les interdits alimentaires.

PLUTARQUE : Isis et Osiris.

L’ouvrage le plus connu et sans doute le plus riche est celui de Plutarque. Dans Isis et Osiris, traité qui fait partie des Oeuvres morales et qui s’appuie sur des observations précises et des connaissances réelles de la civilisation égyptienne, l’auteur propose une exagènes  grecque dumythe egyptien  à travers lequel il entreprend de dessiner les lieux de rencontre entre deux systèmes mythologiques, celui du monde egyptien et celui du monde gréco-romain. Ainsi, il assimile le dieu Thot à Hermes: de même que Thot fit naître les autres dieux en émettant des sons, Hermes est celui dont on dit qu’il découvrit l’écriture et la musique.

On sait que Plutarque visita l’Egypte et qu’il séjourna à Alexandrie. Il semble avoir été initié aux Mystères d’Osiris et d’Isis.  et avoir lu tout ce qui avait été écrit sur l’Egypte par les Grecs.     

PROCHAIN ARTICLE SUR MON AUTRE BLOG : HERACLITE.

                                                                                                                                        

Publié dans HISTOIRE, Non classé | 1 Commentaire »

ORDINATEUR

Posté par sylvie le 27 juillet 2008

mon pc m’ayant laché, je serai absente pendant quelque temps, mais j’essaierai de venir faire quelques articles des que possible .

Bonne vacances aux aoutiens ..

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

LES EMOTIONS

Posté par sylvie le 22 juillet 2008

Qu’est ce qu’une émotion ?

Peut on enfermer les émotions dans une définition ?  Notre culture d’homo sapiens nous invite à feuilleter le dictionnaire. Nos illustres académiciens se sont heurtés à cette terrible difficulté de circonscrire nos affects:

Longtemps on a cru que le cerveau émotionnel et le cerveau rationnel étaient deux structures différentes. Les émotions avaient -elles une quelconque relation avec le mental ? Elles étaient l’apanage des femmes, ces êtres irrationnels par excellence. L’association entre affect et inefficacité était avérée..  les émotions colorent la vie et en dessinent les contours.

Qu’est ce donc que l’émotion ? A l’origine, le mot désigne l’agitation populaire qui précède une sédition et quelquefois la sédition elle même.  Éthymologiquement  motion évoque l’extérieur. L’émotion est un mouvement vers le dehors, un élan qui naît à l’intérieur de soi  et parle à l’entourage, une sensation qui nous dit qui nous sommes et nous met en relation avec le monde.. Elle peut être suscitée par un souvenir,une pensée ou un évènement extérieur. Elle nous guide en nous rappelant ce que nous aimons et ce que nous détestons. En ce sens, nos émotions nous donnent notre sentiment d’existence au monde. Elles nous individualisent en nous conférant la conscience de notre personnage propre..

La vie émotionnelle est étroitement liée à la vie relationnelle. Le partage des émotions nous permet de nous sentir proches les uns des autres. Les paramètres physiologiques de l’émotion  sont universels. Tous les hommes, noirs, jaunes, blancs, rouges ou bleus, vivent les mêmes contractions stomacales, une augmentation du rythme cardiaque et la sécheresse de la bouche dans le même type de circonstances. Si les manifestations extérieures de nos émotions et les mots pour les nommer sont culturelle ment définis, nous ressentons les memes mouvements internes. Nos sentiments, facteurs de discorde quand ils ne peuvent être entendus et parlés ensemble, nous relient au delà des cultures.

Le rôle des émotions est de signaler les évènements qui sont signifiants pour l’individu et de motiver les comportements permettant de les gérer. Les émotions sont fonctionnelles. Certains ont pu les décrire comme des atavismes, des reliquats de notre passé dans les cavernes.

S’il est vrai qu’un affect très intense peut paralyser ou perturber notre efficience, la plupart de nos émotions non seulement ne sont pas inhibitrices, mais nous permettent d’avoir les réactions les plus appropriées aux situations. Une émotion dure quelques secondes ou au maximum quelques minutes. Quand nous parlons d’une émotion qui dure des heures, il s’agit alors d’humeur. Lorsque la durée se compte en semaines, voire en mois , ce n’est plus une humeur proprement dite, mais un trouble affectif. Une émotion qui dure trois mois est de la pathologie.. En revanche, les sentiments s’inscrivent dans la durée..

Combien y’a t-il d’émotions ? on repère de façon certaine cinq émotions  à travers toutes les cultures : colère, peur, tristesse, joie, dégoût.

PROCHAIN ARTICLE SUR MON AUTRE BLOG : PASCAL

Publié dans psychologie | 2 Commentaires »

QUELQUES CITATIONS APRES VACANCES

Posté par sylvie le 20 juillet 2008

Ravie de vous retrouver après trois semaines de vacances …

Pour commencer en douceur , quelques citations tirées de divers auteurs …

Le coeur le plus sensible à la beauté des fleurs est toujours le premier blessé par les épines…

Aimer c’est souffrir,pour éviter de souffrir on doit ne pas aimer, mais alors on souffre de ne pas aimer

Connaitre son ignorance c’est la meilleure part de la connaissance.

Les gens deviennent rarement célébres pour ce qu’ils disent jusqu’à ce qu’ils soient célébres pour ce qu’ils ont fait.

A force d’être juste on est souvent coupable.

Mieux vaut s’asseoir avec le hibou que de voler avec le faucon.

Ce que l’homme redoute le plus c’est ce qui lui convient.

C’est bon pour les hommes de croire aux idées et de mourir pour elles.

L’erreur n’annule pas la valeur de l’effort accompli.

Il n’ya pas de place pour deux pieds dans une même chaussure.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

BONNE VACANCES

Posté par sylvie le 9 juillet 2008

Je m’absente pour une quinzaine de jours  -

Bonnes vacances à tous – bisous

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

PENSEE DU SOIR

Posté par sylvie le 6 juillet 2008

PENSEE DU SOIR

CONSTRUIRE SON AVENIR

Pourquoi s’en remettre à des cartomanciennes, des voyantes ou des astrologues pour savoir ce que l’avenir nous réserve ?  La façon la plus sure de prédire l’avenir est de le construire jour après jour, selon l’image que l’on se fait de lui …

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

VIE QUOTIDIENNE ET COUTUMES

Posté par sylvie le 6 juillet 2008

Ravie de vous retrouver après quelques jours de vacances

Dans cette nouvelle rubrique je donnerai chaque jour des réponses sur des questions que nous ne sommes jamais posées

POURQUOI SUR UN CLAVIER D’ORDINATEUR LES LETTRES NE SONT-ELLES PAS MISES DANS L’ORDRE ALPHABETIQUE ?

L’ordre des lettres a été choisi pour qu’on tape …le moins vite possible!! en 1868 l’américain Sholes fabriqua une machine à écrire qu’il voulait commercialiser. En appuyant sur la touche A du clavier, une tige se levait au bout de laquelle se trouvait un A en relief. La lettre tapait sur une bande imbibée d’encre, placée devant la feuille de papier.  La lettre A s’imprimait puis la tige revenait en arrière. Il y’avait une tige par lettre de l’alphabet et ces lettres étaient alors placées dans l’ordre alphabétique.  Le problème, c’est que les secrétaires tapaient trop vite :une tige n’avait pas le temps de revenir en arrière pour que la suivante était déjà là , et les deux se bloquaient.

Pour y remédier, Sholes mélangea les lettres dans le but de ralentir la frappe. Il plaça par exemple les lettres très utilisées ( A, E, R,S, T..) sous la main gauche , à priori la moins habile. Il prit également soin de séparer les lettres qui sont souvent ensemble comme le Q et le U; il obtint un clavier appelé QWERTY à cause des lettres situées en haut à gauche. L’adaptation française est le clavier AZERTY.

Publié dans VIE QUOTIDIENNE ET COUTUMES | Pas de Commentaire »

12
 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...