• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 4 juillet 2008

A QUOI SERVENT LES EMOTIONS

Posté par sylvie le 4 juillet 2008

« On ne voit bien qu’avec le coeur, l’essentiel est invisible pour les yeux » ST EXUPERY;

Méditons sur la fin tragique de Gary et Mary Chauncey,les parents demander, une enfant de 13 ans clouée sur un fauteuil roulant. Le train a bord duquel se trouvait la famille dérailla et tomba dans une rivière après qu’une péniche  eut heurté et endommagé un pont. Songeant à leur fille, les parents s’efforcèrent de la sauver tandis que l’eau s’engouffrait dans le wagon, ils réussirent à tendre l’enfant par une fenêtre aux saveurs puis périrent noyés. 

Le sacrifice des parents d’Andréa a des résonances mythiques et les cas de ce type abondent dans l’histoire des hommes. Du point de vue de l’évolution, cette abnégation vise à assurer le  » succès reproductif » , à garantir la transmission des gènes à la génération suivante. Mais pour les enfants prenant cette cette décision désespérée, c’est simplement un geste d’amour.

Ces actes héroïques illustrent la fonction et la puissance des émotions, et témoignent du rôle de l’amour altruiste – et de toutes les autres émotions – dans la vie humaine. Ils montrent à quel point nos passions et nos désirs guident nos actions , et combien notre espèce doit sa survie à leur pouvoir. Celui ci est extraordinaire, seul un amour profond, comme le désir irrésistible de sauver son enfant – peut amener l’individu à surmonter son instinct de conservation. D’un point de vue intellectuel,l’abnégation des parents semble irrationnelle, du point de vue du coeur  c’est la seule attitude possible.

Lorsque les sociobiologistes cherchent a expliquer  pourquoi l’évolution a conféré aux émotions un rôle de premier plan dans la psyché, ils soulignent la prééminence du coeur sur le mental. .Nos émotions, disent -ils , nous aident à affronter des situations et des tâches trop importantes pour être confiées au seul intellect: le danger, les pertes douloureuses, la persévérance en  dépit des déconvenues, la fondation d’un couple,la création d’une famille. Chaque émotion nous prépare à agir d’une certaine manière, chacune nous indique une voie, qui, dans le passé, a permis de relever des défis de l’existence, les memes situations se sont répétées au cours de l’évolution.

Toute conception de la nature humaine qui ignorerait le pouvoir des émotions  manquerait de perspicacité. L’expression même  » homo sapiens » , l’homme pensant, est particulièrement malheureuse  si l’on considère le role majeur que, selon les scientifiques, les émotions jouent dans notre vie.

Comme nous le savons tous d’expérience,  en matière de décision et d’action,l’intuition compte autant, sinon plus que la pensée. Nous exagérons la valeur et l’importance de la raison pure que mesure le QI  dans la vie humaine. Notre intélligence est inutile quand nous sommes sous l’emprise de nos émotions.

Publié dans Non classé, psychologie | Pas de Commentaire »

 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...