• Accueil
  • > Archives pour septembre 2008

COUCOU

Posté par sylvie le 29 septembre 2008

un coucou à tous … Je ne vous oublie pas … Beaucoup de travail depuis la rentrée …

je vous souhaite une bonne semaine …

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

BONNE JOURNEE

Posté par sylvie le 17 septembre 2008

Bonne journée  à tous ….

Serai absente jusqu’à mardi …

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

LE BONHEUR AU QUOTIDIEN

Posté par sylvie le 16 septembre 2008

LE BONHEUR SE MERITE

Vivre,c’est choisir. Constamment, à chaque pas de notre vie, nous sommes confrontés à des dilemmes. Est ce qu’il faut tourner à gauche ou à droite ? partir ou bien rester ? Etre ou ne pas être ? Le succès universel de cette phrase n’est pas du au hasard mais au fait qu’elle pose d’emblée une des questions fondamentales. La vie est un jeu où nous sommes sans cesse obligés de soupeser la carte que nous allons abattre.

Quelle que soit la décision, nous ne pouvons que choisir. Refuser de le faire, c’est encore un choix personnel et rarement le bon. Ne jamais laisser quiconque vous persuader qu’il n’a pas le choix. Si sa maison ne lui plait pas, qu’il s’en accommode, ou bien qu’il déménage. Si son travail ne lui convient pas, qu’il en changes’il le peut. Ou mieux, qu’il se demande en quoi il a pu retourner contre lui les avantages que ce travail lui apporte.. Ou alors c’est qu’il a choisi de ne pas avoir le choix.., c’est qu’il a manqué de confiance pour le faire, et il est normal qu’il en subisse les conséquences;

Quand il ne nous resterait aucune solution, nous avons encore celle de mourir…il ne s’agit pas d’incitation au suicide, c’est simplement que si la vie est un jeu,ququel nous ne pouvons pas faire autrement que de participer..Nous n’en sommes pas les spectateurs mais les acteurs… Qu’on le veuille ou non, le chemin est à faire… le but du jeu cela ne peut qu’etre arrivé au bonheur sans tomber dans le puits ni reculer de trois cases, cela n’est pas nécessaire.

On pourra dire que nous n’avons pas tous les mêmes possibilités à la naissance et que la vie est tout de même autrement plus facile, les choix autrement plus nombreux quand on est riche, beau et intelligent que lorsqu’on est pauvre,laid et imbécile.

C’est une vision plutot simpliste des choses…D’abord parce que la richesse, la beauté ou l’intelligence n’ont jamais été les garants absolus du bonheur.Se plaindre de nos différences de potentiel c’est vouloir nier une évidence : la vie est variété… Elle est comme une pièce de théâtre ou les rôles seraient distribués différemment de manière que tout le monde puisse jouer.. On ne fait pas d’opéra uniquement des jeunes premiers, il faut un traitre, une jouvencelle , un pere intransigeant et ….

Tout mauvais choix de tactique se verra sanctionné à plus ou moins brève échéance par des frustrations ou des blocages.. Le monde est gratuit, mais il est par nature couteux… Il n’est pas sfacile de s’avouer ses erreurs, il n’y a pas d’échecs ,il n’y a que des essais negatifs.

L’homme est sur terre pour apprendre.. Il n’y ni bon ni mauvais, ni gagnant ni perdant, mais des êtres à des stades différents de développement.. Nous évoluons de l’ignorance vers la connaissance comme nous sortons du malheur pour nous hisser vers le bonheur..

En résumé : la jeunesse, la beauté, la richesse,l’intélligence et même l’amour ne sont pas des garants de bonheur. Acceptez les inégalités au lieu de s’y résigner.

Profitez de ses propres chances, faire ses choix et mettre à profit ses erreurs. Il n’y a pas d’échecs ,il n’y a que des essais négatifs. La cle du bonheur est un long effort: il est difficile que cela devienne facile.

Publié dans Non classé, psychologie | Pas de Commentaire »

DOUCE JOUISSANCE

Posté par sylvie le 15 septembre 2008

borabora.jpg

Rien sur cette terre  n’est plus flexible et élastique que l’eau

Pourtant lorsqu’elle s’attaque à ce qui est solide et ferme

Nul ne peut lui résister car il n’existe aucun moyen

de la transformer. C’est pourquoi le fléxible l’emporte

sur  l’infléxible, l’élastique l’emporte sur la force.

Chacun sait cela mais personne ne peut faire autant.

LAO TSEU

Publié dans Divers | Pas de Commentaire »

LA LIBERTE DE PENSEE ET LA LIBERTE D EXPRESSION

Posté par sylvie le 13 septembre 2008

La liberté de pensée et la liberté d’expression_

La liberté de pensée est le droit que possède chacun d’employer comme il l’entend ses facultés réflexives, à l’aide de sa raison critique, mais aussi de ses émotions ou ses potentialités créatrices. Par suite, c’est le droit d’avoir, sur tous sujets, tutelle ou magistère, des idées, des avis, des opinions personnelles, des convictions, et en matière religieuse de croire ou ne pas croire ou de pouvoir changer de croyance. La liberté de pensée est constitutive de la liberté de conscience.

La liberté d’expression est reconnue à chaque personne pour qu’elle puisse librement exprimer ses pensées, sans censure préalable, mais non sans sanctions si cette expression porte préjudice à quelqu’un. La liberté de la presse, dans les pays démocratiques est une déclinaison de cette liberté d’expression.

Publié dans philo | Pas de Commentaire »

QUELQUES BELLES IMAGES

Posté par sylvie le 12 septembre 2008

8e8a006bgrossevague.jpg4gwftl6m.jpgmauricesugarbeachresortimg1341.jpg 

Publié dans Non classé | 1 Commentaire »

citations

Posté par sylvie le 12 septembre 2008

Elles sont bien noires les pensées des nuits blanches….. E. et J.Goncourt

l’habit d’un harlequin n’est pas plus varié dans ses nuances que ne l’est l’esprit humain dans ses folies….Flaubert

Mieux vaut être fou avec tous que sage tout seul…. MORALES

La capacité d’apprendre est un don, la faculté d’apprendre est un talent, la volonté d’apprendre est un choix…

J’ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de l’indifférence.. A.FRANCE

Malheur à celui qui désire plus, il a perdu tous sens à son existence..

Toute faute impunie engendre une progéniture de fautes …

La jeunesse croit beaucoup de choses qui sont fausses, la vieillesse doute de beaucoup de choses qui sont vraies

chercher à se justifier quand on n’est pas coupable,c’est s’accuser

 

Publié dans Non classé, philosophie | Pas de Commentaire »

RENOIR

Posté par sylvie le 10 septembre 2008

PIERRE AUGUSTE RENOIR – Peintre français  1841-1920

A ses débuts, Renoir apprend la peinture sur porcelaie  et d’autres techniques d’art appliqué. Il entre ensuite à l’école des Beaux Arts puis dans le même atelier qu’Alfred Sisley.

Ses toiles influencées par Courbet reçoivent des succes inégaux au Salon.  Ses préoccupations sse font plus proches de celle des impressionnistes qu’il rejoint  avec  » la Grenouillère ».  Mais esprit independant, en perpetuelle  recherche,Renoir se dé&tourne de ses amis  et developpe un style singulier d’ou disparait la matité pour laisser une place plus épaisse.

Après des séjours en Italie où il s’imprégne du travail des maîtres florentins, il entre dans la période  » seche » ou  » ingresque » dont on retient le célèbre tableau  » le petit baigneur »  .  En 1890 c’est la période nacrée  et celle de  » jeune fille au piano », premier tableau achet par l’état.. Malgré des rhumatismes sévères, il ne cesse de travailler et ses portraits , nus féminins, et scènes de la vie contemporaine rencontrent enfin le succès auprès du public.

Renoir laisse après sa mort 4000 tableaux

Quelqu’ unes de ses citations

 » ce dessin m’a pris cinq minutes, mais j’ai mis soixante ans pour y arriver »

«   un matin l’un de nous manquant de noir , se servit de bleu, l’impressionnisme était né »

 » vous arrivez devant la nature avec des théories, la nature flanque tout par terre »

CONTEMPORAINS DE RENOIR :

OSCAR WILDE – ALPHONSE ALLAIS – JULES RENARD -  FRIEDRICH NIETZSCHE -RIMBAUD -APPOLINAIRE -MALLARME

SUR MON AUTRE BLOG : MINI BIOGRAPHIE D’ECRIVAINS ET PHILOSOPHES ;

Publié dans PEINTURE | Pas de Commentaire »

AMITIE VIRTUELLE

Posté par sylvie le 7 septembre 2008

Rencontre virtuelle

Je navigue dans les eaux troubles
D’une amitié
Qui n’est qu’images et mots
Illustrés par une machine sans passion.

Chaque soir au rendez-vous
Je m’assois et épie
Les sens en attente
Qu’un son arrive, jamais orchestré.

Échanges et correspondances
Dans un anonymat à peine dévoilé,
Tout repose sur l’honnêteté et la confiance
De deux âmes esseulées.

Au gré du temps,
Du degré de solitude
Des liens se tissent,
Fragiles comme un nuage.

Aux  » vous  » se succèdent les  » tu « ,
À la prochaine devient à « demain »,
Les « bonnes nuits » se parent de baisers
Et les « bye toi » deviennent
Des « Bisous à toi reviens vite !! ».

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

ma pensee du soir

Posté par sylvie le 5 septembre 2008

En cherchant, on trouve

Si l’on sait souvent pourquoi on part,

On ne sait pas toujours ce que l’on cherche

Qu’importe

En marchant, on trouvera

Et l’on se trouvera …

Publié dans Non classé | 3 Commentaires »

12
 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...