• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 15 octobre 2008

BREL

Posté par sylvie le 15 octobre 2008

 JUSTE VOIR ……ET  ECOUTER ……. C’EST MAGIQUE

 

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans MUSIQUE, Non classé | Pas de Commentaire »

GERARD DE NERVAL

Posté par sylvie le 15 octobre 2008

f24yrl38oiseaux1.jpg

GERARD DE NERVAL

 

Gerard Labrunie, dit de Nerval , ne connaitra jmais celle qui l’a mis au monde le 22 mai 1908. Le laissant en nourrice, elle a accompagné son marie, médecin de la grande armée pour mourir de fièvre en Silésie. Gerard ne cessera d’inventer des femmes mythiques, et ne s’entendra jamais avec ce père qui lui a volé sa mère.

Le docteur Labrunie voudrait que son fils soit commelui médecin. Ce dernier refuse, prend le pseudonyme de Nerval, s’invente des généalogies flatteuses et devient une figue du Boulevard grâce à un héritage qu’il dilapide avec ses amis peintres et écrivains.  Il traduit le Faust de Goethe, travaille avec Dumas, fait jouer ses pièces de théatre, voage avec Théophile Gautier se rend en Egypte.  A partir de 1840  les premières crises de folie apparaissent chez cet homme sensible qui ne cesse de mêler le réel et l’imaginaire et depuis l’enfance, de se réfugier dans le rêve. Son état ne fera qu’empirer ..C’est pourtant à cett époque qu’il écrira ses plus belles oeuvres ( Odelettes, les Chimères).

Soigné  par le docteur Blanche,( dans la clinique duquel Maupassant plus tard, sera lui aussi interné)Nerval, lorsqu’il est lucide , a honte de son mal et fuit ses amis.

Par  une nuit de grand froid,il se pend à Paris. On retrouve son corps au matin  du 26 janvier 1855. Ultime dérision : le mort a gardé son chapeau.

 

DANS LES BOIS

Au printemps , l’oiseau naît et chante:

N’avez vous pas oui sa voix ?

Elle est pure, simple et touchante,

La voix de l’oiseau- dans les bois!

L’été, l’oiseau cherche l’oiselle :

Il aime et n’aime qu’une fois .

Qu’il et doux, paisible et fidèle,

Le nid de l’oiseau- dans les bois;

Puis quand vient l’automne brumeuse,

il se tait avant les temps froids

Helas! qu’elle doit être heureuse

La mort de l’oiseau – dans les bois !

GERARD DE NERVAL

Publié dans LITTERATURE, Non classé | Pas de Commentaire »

 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...