DE LA IVe A LA Ve REPUBLIQUE

QU’ CE QUI EXPLIQUE LA FIN DE LA IVe REPUBLIQUE?

La IVe République a permis le retour de la démocratie après le régime de Vichy, mais elle fonctionne très mal.  Elle souffre du même défaut de la IIIe République: c’est un régime très parlementaire c’est à dire que les députés  ont l’essentiel du pouvoir et que le président de la République n’en a que très peu.Nommés et renvoyés par les députés les gouvernements ne tiennent jamais longtemps.

De plus, le premier parti de France est alors le Parti Communiste, hostile au régime, et de 1947 a 1954  De Gaulle dirige un autre parti hostile à la IV e république,le RFP. A eux deux, cs partis réunissent presque la majorité des voix.

Avec la guerre d’Algérie, la France devient ingouvernable: à la suite d’un soulèvement de l’armée à Alger qui met la démocratie en danger, le 13 mai 1958, il faut se résoudre à faire appel à de Gaulle: celui ci fonde la Ve République approuvée par référendum, d’une large majorité de français.

POURQUOI LA Ve REPUBLIQUE DURE-T-ELLE DEPUIS 1958

La Ve République fonctionne bien mieux que la IVe, les gouvernements durent beaucoup plus longtemps, ils ont plus d’autorité, y compris pour imposer des mesures délicates ou impopulaires sur le moment comme l’abandon de l’Algérie en 1962 ou l’abolition de la peine de mort en 1981. L’élection du président au suffrage universel qui a lieu pour la première fois en 1965  est très appréciée.

L’échiquier politique s’est peu à peu réorganisé autour de quelques grands partis  – quatre ( RPR -UDF -PS-PC) dans les années 70 , trois aujoud’hui ( UMP   PS  FN)  ; cela aussi favorise la stabilité de la vie politique . Le front national apparu au début des années 80est hostile au régime, mais pas assez fort pour faire obstacle au gouvernement.

Pourtant la Ve République a des défauts : sous certains gouvernements,le président est tout puissant  et elle apparaît comme une espèce de monarchie, en revanche, aux époques de cohabitation, le pouvoir semble affaibli.  Lors des élections, l’abstention progresse,. Surtout la Ve République n’est pas parvenue à résoudre le problème du chômage de masse, réapparu dans les années 70, elle semble désemparée face aux forces de la mondialisation.

ARTICLE SUR MON AUTRE BLOG : « Il n’y a pas d’amour heureux » – voir liens

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...