• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 12 mars 2009

ECOLOGUIDE DE A A Z

Posté par sylvie le 12 mars 2009

POLLUTION

La pollution est un phénomène relativement récent, depuis l’ère industrielle elle a envahi la planète entière. Il existe différents types de pollution : chimique ( produits toxiques rejetés  dans l’environnement), biologique  ( virus ou bactéries) visuelles  ( quand une construction enlaidit un paysage), sonore ( quand la tranquillité d’un lieu est perturbée par le bruit d’engins ou de foule)…

D’où vient la pollution ?

- Dans l’air : des chauffages des maisons, des fumées de centrales électriques au charbon ou au gaz, des industries, des incinérateurs d’ordure ménagères, des véhicules ….

- Dans l’eau : des égouts, de l’agriculture, des usines, des mines, des véhicule ….

-Dans les mers et les océans : des rejets des navires ou des naufrages, des égouts, des industries, de l’agriculture….

-Dans le sol : de l’agriculture, de certaines industries…

Les effets de la pollution :

- La pollution peut provoquer des maladies chez les végétaux, le animaux et les hommes.

-Elle peut rompre l’équilibre naturel de certains écosystèmes, voire les détruire..

AMIANTE

 L’amiante est une roche naturellement fibreuse  aux propriétés exceptionnelles. Facile à exploiter, il ne brûle pas , isole de la chaleur et du son, résiste à de nombreuses agressions chimiques et mécaniqes. Pendant longtemps, il a été utilisé dans la fabrication des dalles et plafonds, des cloisons et tuiles, des isolants de chaudières, des plaquettes de feins et des porte coupe-feu. Mais il présente un danger . Une fois respirées, ses minuscules fibres pénètrent au plus profond des poumons et provoquent de cancers ( plèvre,poumons,larynx) , les plus touchés sont les mineurs et les ouvriers directement en contact avec les fibres. Il ya en revanche très peu de risques pour les personnes ayant vécu ou vivant dans des bâtiments contenant de l’amiante ( à condition que l’amiante ne s’effrite pas).

L’utilisation de cette fibre minérale comme isolant a considérablement chuté depuis les années 1970 .

COUCHE D’OZONE

L’ozone est un gaz naturellement présent dans l’atmosphère. Il forme une mince couche protectrice entre vingt et quarante km d’altitude qui arrête les rayons ultraviolets, très dangereux pour les plantes, les animaux et les hommes. Ces rayons venus du soleil provoquent de graves maladies, cancers de la peau, lésion des yeux etc …  Au début des années 80 les scientifiques se sont aperçus que des gaz utilisés dans les réfrigérateurs, les climatiseurs, les bombes aérosols, et même la culture en rizière ou la fermentation des aliments dans l’estomac des ruminants sont aussi responsables de la disparition de cette couche d’ozone protectrice de la vie…

EFFET DE SERRE

Notre planète ressemble à une serre de  jardinier ou  à une voiture laissée au soleil. La lumière travers les vitres et réchauffe l’intérieur. Pour la Terre, les rayons solaires passent à travers l’atmosphère  réchauffent le sol, l’eau, les plantes, mais la chaleur n’est pas capable de sortir vers l’extérieur. Elle s’accumule s’il fait chaud.  Sans cet effet naturel bénéfique, la température moyenne à la surface de la terre ne serait pas de +15  mais de – 18° C.

L’effet de serre est du à certains gaz naturels ( CO2, industriel, gaz des vapeurs d’eau, ou d’origine humaine ( CO2 industriel, gaz de bombes  aérosols ou des réfrigérants… ) si la chaleur piégée  a permis l’apparition des climats accueillants pour  la vie et pour l’homme, l’effet de serre anthropique, c’est à dire lié aux activités de l’homme, accélère depuis deux siècles le réchauffement climatique : le cycle des saisons, les précipitations et les vents se modifient . Avec quelques degrés de plus, le niveau des océans s’élève et  submerge le littoral et les îles les plus basses, des régions entières se désertifient sans que les habitants aient le temps de trouver des parades pour survivre. Si nous sommes tous responsables de l’augmentation de l’effet de serre, nous pouvons à l’inverse tous participer  à sa réduction. Trier ses déchets, utiliser les transports en commun, produire et consommer  bio, économiser l’eau, l’électricité, favoriser les énergies renouvelables, faire des achats réfléchis ont des effets positifs sur l’air, le sol, l’eau, les ressources, la biodiversité en vue de tendre vers un développement durable

Publié dans NATURE | Pas de Commentaire »

 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...