ISAAC ASIMOV

Posté par sylvie le 14 mars 2009

  • Nous piétinerons éternellement aux frontières de l’Inconnu, cherchant à comprendre ce qui restera toujours incompréhensible. Et c’est précisément cela qui fait des nous des hommes.

    [Isaac Asimov – Conscience]

  • Je n’ai pas peur des ordinateurs. J’ai peur qu’ils viennent à nous manquer.

    [Isaac Asimov – Conscience]

  • Pour réussir, il ne suffit pas de prévoir. Il faut aussi savoir improviser.

    [Isaac Asimov – Réussite]

  • La violence est le dernier refuge de l’incompétence.

    [Isaac Asimov – Sagesse]

  • On peut définir la Science-Fiction comme la branche de la littérature qui se soucie des réponses de l’être humain aux progrès de la science et de la technologie.

    [Isaac Asimov – Sciences]

  • En science, la phrase la plus excitante que l’on peut entendre, celle qui annonce des nouvelles découvertes, ce n’est pas « Eureka » mais c’est « drôle ».

    [Isaac Asimov – Sciences]

  • Les choses changent. Mais si vite… Est-ce que les habitudes des hommes pourront suivre ?

    [Isaac Asimov – Temps]

  • Pour convaincre, la vérité ne peut suffire.

    [Isaac Asimov – Vérité]

  • La vie est agréable. La mort est paisible. C’est la transition qui est désagréable.

    [Isaac Asimov – Vie]

  • Tous les ennuis que nous vaut la vie moderne sont dus à ce qu’il y a de divorce entre la nature et nous.

    [Isaac Asimov – Vie]

  • Une Réponse à “ISAAC ASIMOV”

    1. Paul Marie dit :

      C’est dans cet espace du Grand Silence où se crée l’écrin que fleuriront les fleurs insaisissables à nos mains tendues,en bouquets délicatement « humains » de petits bonheurs simples, humbles et tellement vrais, que je reçois ces « sentences » jusqu’ici inconnues dans le répertoire de mes « maîtres » ! Merci Sandys …
      Paul Marie

    Laisser un commentaire

     

    Les chroniques de Wenceslas... |
    Aşk Desem Az Gelir |
    Quelques textes des étudian... |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
    | kantinof
    | quelques mots parmi tant d'...