• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 19 mars 2009

POUR LES ENFANTS DU MONDE ENTIER

Posté par sylvie le 19 mars 2009

POUR LES ENFANTS DU MONDE ENTIER

 

Pour les enfants du monde entier
Qui n’ont plus rien à espérer
Je voudrais faire une prière
À tous les maîtres de la terre
À chaque enfant qui disparaît
C’est l’univers qui tire un trait
Sur un espoir pour l’avenir
De pouvoir nous appartenir

J’ai vu des enfants s’en aller
Sourire aux lèvres et coeur léger
Vers la mort et le paradis
Que les adultes avaient promis

Mais quand ils sautaient sur les mines
C’était Mozart qu’on assassine
Si le bonheur est à ce prix
De quel enfer s’est-il nourri?

Et combien faudra-t-il payer
De silence et d’obscurité
Pour effacer dans les mémoires
Le souvenir de leur histoire?

Quel testament, quel évangile,
Quelle main aveugle ou imbécile
Peut condamner tant d’innocence
À tant de larmes et de souffrance?

La peur, la haine et la violence
Ont mis le feu à leur enfance
Leurs chemins se sont hérissés
De misère et de barbelés

Peut-on convaincre un dictateur
D’écouter battre un peu son coeur?
Peut-on souhaiter d’un président
Qu’il pleure aussi de temps en temps?

Pour les enfants du monde entier
Qui n’ont de voix que pour pleurer
Je voudrais faire une prière
À tous les maîtres de la terre

Dans vos sommeils de somnifères
Où vous dormez les yeux ouverts
Laissez souffler pour un instant
La magie de vos coeurs d’enfants

Puisque l’on sait de par le monde
Faire la paix pour quelques secondes
Au nom du Père et pour Noël
Que la trève soit éternelle

Qu’elle taise à jamais les rancoeurs
Et qu’elle apaise au fond des coeurs
La vengeance et la cruauté
Jusqu’au bout de l’éternité

Je n’ai pas l’ombre d’un pouvoir
Mais j’ai le coeur rempli d’espoir
Et de chansons pour aujourd’hui
Qui sont des hymnes pour la vie

Et des ghettos, des bidonvilles,
Du coeur du siècle de l’exil
Des voix s’élèvent un peu partout
Qui font chanter les gens debout

Vous pouvez fermer vos frontières,
Bloquer vos ports et vos rivières,
Mais les chansons voyagent à pied
En secret dans des coeurs fermés

Ce sont les mères qui les apprennent
À leurs enfants qui les reprennent
Elles finiront par éclater
Sous le ciel de la liberté

Pour les enfants du monde entier…

Y.DUTEIL

DANS MON AUTRE BLOG / Profession d santé ( voir liens)

Publié dans POESIE | Pas de Commentaire »

LES PROFESSIONS DE SANTE

Posté par sylvie le 19 mars 2009

LES PROFESSIONS DE SANTE

AU SERVICE DES HOMMES ET DE LA SANTE

Si la santé a toujours été une préoccupation majeure des hommes et des sociétés, ce n’est qu’à l’époque moderne que l’accroissement des connaissances et des techniques a entraîné la formidable diversification des professions de ce secteur, allant de la médecine proprement dite à l’administration, en passant par l’électronique, la biochimie….

Les acteurs de la santé peuvent être répartis en plusieurs catégories :

- Les professions médicales au sens strict. Les personnes qui les exercent portent le titre de médecin, ou docteur en médecine. Ils sont les seuls à prescrire les médicaments et à prendre, en concertation avec le malade, les décisions concernant les soins et traitements.

- Les auxiliaires de médecine sont les personnes qui assistent le médecin, notamment pour certains examens, ou pour certaines tâches précises ( transport et nutrition des malades …. )

- les professions paramédicales grandissent sans cesse en importance : leur rôle, toujours spécialisé, est celui d’un suivi du patient, par exemple après une opération, mais il est aussi préventif en agissant sur l’hygiène de vie. On y compte les kinésithérapeutes , les diététiciens…

-Les équipementiers et les professions pharmaceutiques élaborent les appareils, les prothèses et les médicaments.

-Enfin, la complexification du système des soins moderne nécessite des personnels administratifs nombreux , et spécifiquement formés à l’administration médicale. Cette spécificité justifie d’inclure ces métiers parmi les professions de la santé.

LES PROFESSIONS MEDICALES

Les médecins sont aujourd’hui répartis dans une large gamme de spécialités. Le rôle du généraliste reste essentiel en ce qui concerne les maladies courantes, mais bien souvent son intervention consiste à diriger le malade vers le spécialiste adéquat. Pour plus de commodité, les spécialités sont ici partagées entre celles qui s’exercent le plus souvent en cabinet privé et celles qui s’exercent prioritairement en hôpital ou en clinique. Cette distinction est largement arbitraire, la plupart des médecins complètent leur exercice libéral par des vacations dans des structures plus lourdes. Les études de médecin commencent par un «  tronc commun » de sept années comprenant un temps d’internat ou le futur médecin exerce en hôpital, souvent au service des urgences. Il se forme ainsi à la variété des troubles qu’il sera amené à rencontrer. A l’issue de ces sept ans, il peut exercer comme généraliste ou s’engager dans une spécialisation qui dure deux ou trois ans.

ALLERGOLOGUE: c’est un médecin spécialisé traitant les affections allergiques comme l’asthme, l’eczéma, etc.… Il exerce en cabinet ou à l’hôpital .

CHIRURGIEN DENTISTE : Il prodigue tous les soins relatifs à la dentition, traitement et extraction des dents malades, conception et pose de prothèses dentaires . Il a également un rôle important en matière de prévention. Cette profession est contrôlée par conseil de l’ordre des chirurgiens dentistes. Les études d’odontologie dispensées dans les unités de formation et de recherche d’odontologie durent entre six et huit ans, selon le niveau de qualification. Elles sont ouvertes aux candidats ayant obtenu le baccalauréat.

DERMATOLOGUE : c’est un médecin spécialisé traitant les affections de la peau. Il exerce en cabinet privé ou à l’hôpital.

GENERALISTE : Son rôle est de soigner les maladies et les handicaps, par tous les moyens mis à sa disposition . Pour établir son diagnostic et déterminer le traitement le plus adapté, il s’appuie sur ses compétences personnelles, les autres professionnels de la santé et des examens d’investigation. Il doit exercer sa profession dans le respect de ses patients, en particulier en prenant compte la dimension psychologique de la maladie.

GYNECOLOGUE : c’est un médecin spécialisé dans le traitement des affections de l’appareil génital féminin, son rôle préventif est également implorant. Il exerce en cabinet privé ou à l’hôpital .

OTORHINOLARYNGOLOGISTE : C’est médecin spécialisé traitant les affections de la gorge, du nez et des oreilles. Il exerce en cabinet privé ou à l’hôpital .

PEDIATRE : c’est un médecin spécialisé dans le suivi de la petite enfance et le traitement des affections spécifiques à cet âge. Il exerce en cabinet privé ou à l’hôpital.

MEDECINE HOSPITALIERE

ANESTHESISTE -REANIMATEUR ; C’est un médecin spécialisé dans l’anesthésie des personnes subissant une intervention chirurgicale. Il détermine les produits et les doses en fonction du métabolisme du patient et de la durée prévisible de l’intervention, surveille les réactions de l’organisme au long de l’anesthésie et reste prêt à intervenir en cas d’accident.

CANCEROLOGUE : c’est un médecin spécialisé traitant les affections cancéreuses. Il exerce dans un service hospitalier.

CARDIOLOGUE : c’est un médecin spécialisé traitant les affections du cœur et des vaisseaux ( veines et artères) . Il exerce en cabinet privé ou à l’hôpital.

CHIRURGIEN : la chirurgie est une spécialité médicale au même titre que la cardiologie ou la dermatologie par exemple. Le chirurgien exerce uniquement en centre hospitalier ou en clinique privée.

ENDOCRINOLOGUE : c’est un médecin spécialisé traitant les maladies liées à une mauvaise régulation hormonale. Il exerce dans un service hospitalier.

GERIATRE : c’est un médecin spécialisé dans les affections du troisième âge. Il exerce en centre hospitalier.

MEDECIN LEGISTE : c’ est un médecin spécialisé dont le rôle est de déterminer les causes exactes d’un décès. Pour forger son avis, il s’appuie sur des examens et observations anatomie-cliniques. Il exerce dans un centre hospitalier ou dans le cadre d’affaires judiciaires;

NEUROLOGUE : c’est un médecin spécialisé traitant les affections de voies respiratoires ( poumons, trachée artère) il peut également soigner certaines maladies allergiques comme l’asthme. Il exerce en cabinet privé ou à l’hôpital.

PSYCHIATRE : c’est un médecin spécialisé traitant les troubles psychologiques. A la différence d’un psychologue ou d’un psychanalyste, il est habilité à prescrire des médicaments psychotropes (antidépresseurs, neuroleptiques) .. Le plus souvent il exerce son activité dans un service hospitalier.

RADIOLOGUE : c’est un médecin spécialisé réalisant les examens radiologiques et interprétant les résultats . Il exerce son activité en milieu hospitalier mais également dans un centre de radiologie ou en cabinet privé, dans ce dernier cas, il réalise essentiellement des échographies et des examens doppler.

Un examen doppler utilise des ultrasons pour mesurer la vitesse de la circulation sanguine , il permet ainsi de détecter le rétrécissement d’une artère, une anomalie cardiaque et même les troubles cardiaques chez le fœtus.

UROLOGUE : C’est un médecin spécialisé traitant les affections de voies urinaires ( rein, vessie) . Il exerce en cabinet privé ou à l’hôpital.

ASSISTANCE ET PARAMEDICAL

AUXILIAIRES DE MEDECIN

Aide soignant / Encadré par les infirmières et les médecins, il participe à la prise en charge des malades et réalise quelques soins. Cette profession s’exerce en milieu hospitalier ou extrahospitalier . Le diplôme professionnel se prépare en un dan dans des écoles agrées.

Ambulancier : il conduit une ambulance pour le transport des blessés et le transfert des patients . Le certificat de capacité d’ambulancier se prépare en trois mois dans un centre agrée.

Auxiliaire de puéricultrice : elle assure la prise en charge des jeunes enfants aux côtés de la puéricultrice. Elle participe aux soins mais également aux activités d’éveil. Le diplôme professionnel se prépare en un an dans des écoles agrées.

Infirmier anesthésiste : Il seconde le médecin anesthésiste pendant les opérations chirurgicales. Il est en particulier chargé du contrôle du matériel utilisé. Le diplôme d’état se prépare en deux ans dans les instituts de formation en soins agrées , après une formation d’infirmier.

Infirmier – Il prodigue une grande variété de soins sous la conduite ou la prescription d’un médecin. Cette profession peut être exercée dans des secteurs très différents en hôpital, en clinique, en entreprise ou en libéral. Le diplôme d’état se prépare en trois ans dans des instituts de formation en soins agrées.

Infirmier de bloc opératoire. Cet infirmier spécialisé travaille uniquement en bloc opératoire ou il seconde le chirurgien; il veille à l’entretien, la stérilisation et la préparation du matériel opératoire. Le diplôme d’état d’infirmier de bloc opératoire se prépare en dix huit mois dans des instituts de formation après une formation d’infirmier.

 

Manipulateur d’électroradiologie : à mi chemin entre le technicien et le soignant, il participe sous la conduite d’un médecin à la réalisation des examens radiologiques ( scanner, radiologie classique, IRM) . Le diplôme d’état de manipulateur en radiologie se prépare en trois ans après le baccalauréat dans des centres de formation agrées.

SAGE FEMME : les sage femmes peuvent prendre en charge le suivi d’une grossesse et réaliser des accouchements à condition qu’ils se déroulent normalement et ne soient pas pathologiques. Elles prodiguent également les premiers soins après la naissance. Elles sont autorisées à faire des prescriptions médicamenteuses dont la nature est réglementée. Le diplôme d’état de sage femme est préparé en quatre ans, après le baccalauréat dans des écoles spécialisées agrées et rattachées à la maternité d’un centre hospitalier.

PROFESSIONS PARAMEDICALES

DIETETICIEN : il intervient pour s’assurer de la qualité des aliments, de leur mode de préparation, de l’équilibre nutrionnel et du suivi des régimes sur prescription médicale. Ses interventions varient selon la structure dans laquelle il travaille : à l’hôpital, en restauration collective, en cabinet libéral . La profession est accessible après un brevet de technicien supérieur de diététique ( BTS) ou un diplôme universitaire de technologie de génie biologique, option diététique (DUT°)

ERGOTHERAPEUTE : il participe à la rééducation des personnes atteintes de troubles moteurs, psychiques, mentaux ou intellectuels. Son objectif est de leur permettre de récupérer, voir d’acquérir, le maximum d’autonomie possible dans les actes de la vie quotidienne ( manger, s’habiller, communiquer ) . Il propose ou réalise des solutions techniques pour adapter le cadre de vie et les objets utilisés. Le diplôme d’état est préparer en trois ans après le baccalauréat, dans des écoles de formation agrées par le préfet de région.

MASSEUR KINESITHERAPEUTE : Il pratique manuellement ou à l’aide d’appareillages une rééducation de l’appareil locomoteur sur prescription médicale. Il étend sa pratique au domaine sportif, à la thalassothérapie et au traitement de quelques affections organiques ( en particulier pulmonaire) . Le diplôme d’’etat est préparé en trois ans, après le baccalauréat dans des écoles de formation agrées par le préfet de région.

ORTHOPHONISTE/ Il prend en charge les troubles du langage , parlé et écrit. Il réalise cette rée ducaton sous prescription médical ale chez des personnes ayant des troubles de l’expression et de la compréhension suite à un accident vasculaire cérébral, un handicap d’origine génétique ou accidentel . L’orthophoniste s’occupe également de personnes souffrant de bégaiements ou de troubles de la voix. Le certificat de capacité , sanctionné par un mémoire, se prépare en trois à quatre ans après le baccalauréat, dans une école associée à un centre de formation de recherche médicale.

ORTHOPTISTE : il prend en charge la rééducation sensorielle et motrice de la vue chez des personnes atteintes de la paralysie oculomotrice, de strabisme ou d’autres troubles visuels. Il pratique cette rééducation sur prescription médicale. Le certificat de capacité se prépare en trois ans après le baccalauréat, dans une unité de formation et de recherche de sciences médicales et technique de réadaptation.

OSTEOPATHE: il identifie les troubles et soigne les maladies par manipulations des os, notamment les vertèbres. C’est une spécialité paramédicale reconnue officiellement en France depuis 2002. Le diplôme s’obtient en six années après le baccalauréat.

PODOLOGUE-PEDICURE : il soigne les affections du pied comme les cors ou les ongles incarnés. Sur prescription, il conçoit et réalise des semelles orthopédiques destinées à corriger ou à compenser les malformations du pied. Il peut également prendre en charge la rééducation motrice post opératoire du pied. Le diplôme d’état se prépare en trois ans dans des écoles spécialisées agrées par le préfet de région.

PSYCHANALYSE : en cabinet ou dans un centre hospitalier, il aide les personnes à affronter leurs problèmes psychologiques profonds par l’intermédiaire de la parole, en faisant référence aux théories freudiennes ou à celles d’autres grands psychanalystes. Il n’existe aucun diplôme permettant d’exercer la psychanalyse mais les psychanalystes ont souvent une formation de psychologue ou de psychiatre complétée par une analyse personnelle de plusieurs années. Ils sont en principe affiliés à une société psychanalytique dont les règles d’admission sont strictes .

Il y’a d’autres professions de santé à étudier ultérieurement

Publié dans MEDECINE | 2 Commentaires »

 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...