LE DORMEUR DU VAL

Posté par sylvie le 25 avril 2009

 

 

Le dormeur du val

C’est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D’argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c’est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l’herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

Auteur:Arthur RIMBAUD
 

 

Publié dans POESIE | Pas de Commentaire »

A MA FILLE

Posté par sylvie le 25 avril 2009

A ma fille Adèle

Tout enfant, tu dormais près de moi, rose et fraîche,
Comme un petit Jésus assoupi dans sa crèche ;
Ton pur sommeil était si calme et si charmant
Que tu n’entendais pas l’oiseau chanter dans l’ombre ;
Moi, pensif, j’aspirais toute la douceur sombre
Du mystérieux firmament.

Et j’écoutais voler sur ta tête les anges ;
Et je te regardais dormir ; et sur tes langes
J’effeuillais des jasmins et des oeillets sans bruit ;
Et je priais, veillant sur tes paupières closes ;
Et mes yeux se mouillaient de pleurs, songeant aux choses
Qui nous attendent dans la nuit.

Un jour mon tour viendra de dormir ; et ma couche,
Faite d’ombre, sera si morne et si farouche
Que je n’entendrai pas non plus chanter l’oiseau ;
Et la nuit sera noire ; alors, ô ma colombe,
Larmes, prière et fleurs, tu rendras à ma tombe
Ce que j’ai fait pour ton berceau

VICTOR HUGO

Publié dans POESIE | 1 Commentaire »

MIGUEL BENASAYAG

Posté par sylvie le 25 avril 2009

Miguel Benasayag est né en Argentine. Il a étudié en Argentine la médecine en même temps qu’il militait pour la guérilla guévariste. Arrêté trois fois, il tombe la troisième, est torturé, puis ayant survécu, il passe plusieurs années en prison. À la suite du meurtre de deux religieuses françaises par la junte, Benasayag a pu bénéficier, grâce à sa double nationalité franco-argentine (sa mère juive française avait quitté la France en 1942), du programme de libération des prisonniers français en Argentine et se rendre ainsi en France, pays qu’il ne connaissait pas.

En France, il a continué un temps son activité militante de la guérilla. Il est ensuite devenu chercheur.Il soutient en 1987 une thèse en sciences humaines cliniques à l’Université Paris 7. Du Sujet dans les prisons politiques, étude psychanalytique du rapport sujet-discours dans une situation limite, sous la direction du philosophe et sociologue Pierre Ansart..Il obtient en 2001 une HDR (habilitation pour diriger les recherches) à Montpellier en Anthropologie et sociologie. Le sujet était l’irruption de l’incertitude en sciences dures et sciences humaines.

Il participe à l’Université populaire de la cité des 4000 à  la Courneuve.

Il est l’auteur en 1999 du « Manifeste du réseau de résistance alternatif. En 2007, en France, il soutient la candidature de Jose Bove à l’élection présidentielle.

Miguel Benasayag tenait une chronique pendant l’émission Les Matins de France culturedont la thèse principale est la similitude entre les propositions du Front national en matière de sécurité et les mesures législatives prises par Nicolas Sarkosy, ministre français de l’Intérieur et Dominique Perben, ministre français de la Justice. Le livre en question indique que sur les vingt-quatre propositions du FN, onze ont déjà été mises en place par le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin.

Cette chronique, dans le prolongement des chroniques précédentes, est jugée trop politiquement orientée. Miguel Benasayag est alors invité à quitter la station de radio france culture,  le 19 mars 2004, probablement à la demande de Laure Adler, alors directrice de la chaîne. Il est remplacé le 29 mars 2004 par la philosophe Genevieve Fraisse.

Publié dans philosophie | 1 Commentaire »

TAGORE

Posté par sylvie le 25 avril 2009

Biographie de Rabindranàth Tagore

Rabindranàth Thakur, dit Tagore est poète, romancier, dramaturge et philosophe de langues bengali et anglaise. Son père, qui fut un éminent philosophe, tenait la recherche de l’Absolu pour l’unique réalité de la vie. Tagore vit une adolescence marquée par le décès de sa mère et l’enseignement de son père qui lui apporte la ‘révélation de l’amour de la nature et de Dieu’. Il se rend en Occident vers 1880, alors qu’il renonce à tout pour ‘mieux aimer la nature et Dieu‘. Entre 1901 et 1918, sa femme, trois de ses enfants et son père meurent. Mais il a la volonté de transformer sa souffrance en joie et il monte un centre d’éducation international à Santiniketan au Bengale. Ce centre, qui devient un lieu dynamique et générateur de cette volonté, gagne toute la région puis l’Inde. ‘Les Versets de l’Offrande lyrique’, écrit en 1912, apporte un nouvel espoir et semble défier la destinée du vieux monde. Ses principaux ouvrages – ‘Souvenirs d’enfance’, ‘Navire d’or‘, ‘Gora‘, ‘Le Jardinier d’amour’, ‘La Corbeille de

Les citations de Rabindranàth Tagore

«L’illusion est la première apparence de la vérité.»
[ Rabindranàth Tagore ]Chitra

«Mais c’est l’effort de toute une vie de faire connaître et honorer son vrai moi.»
[ Rabindranàth Tagore ]Chitra

«L’amour est l’ultime signification de tout ce qui nous entoure. Ce n’est pas un simple sentiment, c’est la vérité, c’est la joie qui est à l’origine de toute création.»
[ Rabindranàth Tagore ]

«La foi est un oiseau qui sent la lumière et qui chante quand le jour n’est pas encore levé.»
[ Rabindranàth Tagore ]

«Sortir des limites de notre sensibilité et de notre vision mentale, et atteindre à une liberté plus vaste, telle est la signification de l’immortalité.»
[ Rabindranàth Tagore ]L’Inde et son âme

«Le voyageur doit frapper à toutes les portes avant de parvenir à la sienne.»
[ Rabindranàth Tagore ]L’offrande lyrique

«La leçon la plus importante que l’homme puisse apprendre dans sa vie n’est pas que la douleur existe dans le monde, mais qu’il dépend de nous d’en tirer profit, qu’il nous est loisible de la transmuer en joie.»
[ Rabindranàth Tagore ]Sadhana

«Je ne veux pas prier d’être protégé des dangers, mais de pouvoir les affronter.»
[ Rabindranàth Tagore ]

«Je ne l’aime pas parce qu’il est bon, mais parce qu’il est mon petit enfant.»
[ Rabindranàth Tagore ]Le croissant

«L’illusion seule est aisée. La vérité est toujours difficile !»
[ Rabindranàth Tagore ]A quatre voix

«La rivière n’atteindrait jamais la mer si les berges ne la contraignaient.»
[ Rabindranàth Tagore ]

«La voix du gourou ne mène qu’à la porte du gourou.»
[ Rabindranàth Tagore ]A quatre voix

«Aucun progrès ne peut être acquis par une société sans passer la souffrance, et c’est là le matérialiste est désarmé.»
[ Rabindranàth Tagore ]Vers l’homme universel

«Je ne l’aime pas parce qu’il est gentil mais parce que c’est mon enfant.»
[ Rabindranàth Tagore ]

«J’ai reçu mon invitation au festival du monde, et j’ai joué tant que j’ai pu.»
[ Rabindranàth Tagore ]

«Accepter ne veut pas dire reconnaître.»
[ Rabindranàth Tagore ]A Quatre voix

«La nuit, en secret, épanouit les fleurs et laisse le grand jour récolter les compliments.»
[ Rabindranàth Tagore ]

«Si quitter ce monde est une réalité aussi forte que l’aimer, alors il doit y avoir une signification dans les rencontres et les séparations de la vie.»
[ Rabindranàth Tagore ]L’Offrande lyrique

«En cueillant ses pétales, vous ne saisissez pas la beauté de la fleur.»
[ Rabindranàth Tagore ]

«Il en est des conseils comme des médicaments ; les plus amers sont les meilleurs.»
[ Rabindranàth Tagore ]Amal et la lettre du roi

«Celui qui chante va de la joie à la mélodie, celui qui entend, de la mélodie à la joie.»
[ Rabindranàth Tagore ]A quatre voix

«Je dormais et je rêvais que la vie n’était que joie. Je m’éveillais et je vis que la vie n’est que service. Je servis et je compris que le service est joie.»
[ Rabindranàth Tagore ]

«Il est aisé d’écraser, au nom de la liberté extérieure, la liberté intérieure de l’homme.»
[ Rabindranàth Tagore ]L’Appel de la Vérité

«Un grain de poussière ne souille pas une fleur.»
[ Rabindranàth Tagore ]A quatre voix

«Si vous fermez la porte à toutes les erreurs, la vérité restera dehors.»
[ Rabindranàth Tagore ]

 fruits’. .. lui valent le prix Nobel de littérature en 1913. Rabindranàth Tagore est mort en 1941.

Publié dans philosophie | Pas de Commentaire »

INVENTIONS

Posté par sylvie le 25 avril 2009

Airbag

Invention de Allen Breed

Secteur TerrestreDate 1968Détails L’Airbag est un système de sécurité embarqué qui réagit en deux étapes : tout d’abord il faut qu’un choc soit détecté, ensuite il faut qu’un sac se déploie pour protéger les passagers. C’est Allen Breed, un ingénieur américain spécialisé dans la sécurité, qui invente en 1968 le premier airbag automatique, basé sur un détecteur de choc. Il développe son invention au sein de Breed Technologie, la société qu’il a lui-même créé quelques années plus tôt. Pendant des années, les constructeurs automobiles refusent l’innovation de Breed, prétextant que personne ne voudrait d’un sac qui sorte subitement du volant.

LE BRAILLE

Secteur Communication

Date 1825

Détails Le précurseur de l’alphabet Braille est un capitaine de l’Armée française, Charles Barbier. En 1808, il mit au point un système qui permettait aux soldats de lire et d’écrire dans le noir, pour éviter qu’ils ne se fassent repérer par l’ennemi. Ce système, baptisé « écriture nocturne », fonctionnait grâce à un code de douze points qui représentaient, en fonction de leur configuration, un son particulier. Charles Barbier comprit à quel point les aveugles pourraient tirer de son système et il se rendit, en 1821, à l’Institut Royal des Aveugles, situé à Paris. Là, un jeune élève de douze ans, Louis Braille, s’enthousiasma pour son système de reconnaissance tactile. Le garçon trouvait cependant que la lecture restait difficile : le nombre de points à prendre en compte était tout simplement trop important. Louis Braille décida alors de créer un nouveau système, basé sur seulement six points. Il abandonna aussi l’idée de sonorités pour se baser sur celle de l’alphabet classique : chaque configuration ne représenterait plus une syllabe ou un son mais une simple lettre. Louis Braille développa ensuite des caractères pour les mathématiques et la musique (notes et rythmes). En 1825, son système était au point. Deux ans plus tard, le premier livre en braille sortait.

Les suites de l’invention Aujourd’hui, le braille est devenu un langage universel et a été adapté dans quasiment toutes les langues. Avec le développement de l’informatique et de l’Internet, des interfaces spécifiques comme les claviers braille ont été conçus

 

Baladeur MP3

Invention de Rick Diamond

Secteur AudiovisuelDate 1998Détails En 1988, la société Diamond sort, sous la marque Rio, le premier baladeur MP3, profitant de l’invention de ce format de compression sonore. Le Rio PMP 300 permet de stocker 32 Mo de données, soit environ une demi-heure de musique. Cependant, ses capacités sont trop limitées pour enthousiasmer le grand public. D’autres marques reprennent alors l’idée et lancent des modèles améliorés.

Les suites de l’invention Le Rio PMP 300 stockait les données au moyen d’une carte flash. Le premier baladeur à disque dur est édité en 1999 par la société Remote Solutions. D’autres modèles sont lancés par Archos et Creative, mais c’est l’iPod d’Apple qui fera du baladeur mp3 un accessoire populaire.

Parallèlement, le succès des clés USB – périphérique de stockage pratique et universels – a permis le développement de baladeurs mp3 ultra-compacts.

 

Clonage animal

Invention de Ian Wilmut

Secteur BiologieDate 05 juillet 1996

Détails Le clonage est une méthode pour obtenir une ou plusieurs copies génétiquement identiques d’un même individu. C’est le 5 juillet 1996 que naît le premier mammifère cloné : la brebis Dolly. Elle aura été la seule survivante de 277 tentatives, les 276 précédentes s’étant soldées par des animaux mort-nés ou anormaux. Victime d’une maladie pulmonaire, Dolly sera euthanasiée le 14 février 2003.

Les suites de l’invention Après la brebis, le clonage s’applique rapidement à d’autres races animales : vache, porc, souris, chien…

En février 2004, une équipe sud-coréenne obtient pour la première fois des embryons humains clonés. Mis en culture, ceux-ci permettent d’obtenir des « cellules souches ». Ce clonage thérapeutique, qui reste controversé, pourrait notamment servir à soigner de nombreuses maladies.

Le clonage humain est interdit par l’Unesco et l’ONU. La France a de son côté signé une loi de bioéthique qui interdit formellement le clonage humain

DANS MON AUTRE BLOG : Simone de Beauvoir ( voir liens)

Publié dans Divers | Pas de Commentaire »

Posté par sylvie le 25 avril 2009

 

MA PENSEE DU JOUR

Il n’est pas nécessaire d’entendre une langue pour la traduire,puisque l’on ne traduit que pour des gens qui ne l’entendent point…………….. DIDEROT

 

Publié dans philosophie | Pas de Commentaire »

Posté par sylvie le 22 avril 2009

MA PENSEE DU JOUR

La   musique est la langue des émotions……………E. KANT

Publié dans philosophie | Pas de Commentaire »

LA VIE

Posté par sylvie le 19 avril 2009

8z7ijl0jfleurs.gifLA VIE

c’est comme un petit grain
Qu’on seme délicatement un matin
Une petite fleur voit le jour
Et on doit s’en occuper avec amour
Pour qu’elle puisse s’épanouir
Nous charmer et nous éblouir

Des jours ou il fait moins beau
Elle penche la tete et fait le gros dos
Elle replie ses pétales pour les protéger
Cachant son coeur et ses pensées
Attendant le retour du beau temps
Guettant la fuite des nuages dans le firmament

Un rayon de soleil lui sourit
Et la voila revenir a la vie
Relevant la tete droit vers le ciel
Redressant ses pétales, embaumant l’air autour d’elle
Elle se dit que tout est tellement beau
Et quelle chance elle a de pouvoir regarder si haut

La petite fleur apprend ce jour la
Que la vie a parfois des hauts et des bas
Qu’on ne doit jamais se décourager
Garder le moral jusqu’a ce que l’orage soit passé
Le soleil revient toujours comme un ami
Nous consoler et nous faire comprendre comme c’est beau la vie

Chaque personne a sa petite fleur dans son coeur
Qui ne demande qu’un peu de bonheur
On a tous besoin de soleil et d’amour
Pour s’épanouir et traverser les mauvais jours
La vie est ainsi pour les fleurs et pour nous
C’est pour ca que nous la bénissons a genoux

auteur: Jacqueline G. Bujold

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

HUSSERL

Posté par sylvie le 18 avril 2009

Husserl naquit à Prssnitz ( Autriche-Hongrie) en 1859 dans une famille d’origine juive. Il étudia aux universités de Leipzig, Berlin, Vienne, principalement les mathématiques et la philosophie.

En 1883 à Vienne il suivit les cours du philosophe et psychologue  F.Brentano, qui exerça une influence  importante sur la direction de sa pensée et avec lequel il se lia d’amitié.

A 27 ans, il se convertit à la foi chrétienne et l’année suivante, épousa une institutrice d’origine juive, elle aussi convertie à la même église , et dont il eut trois enfants. Il poursuivit une carrière universitaire que consacre en 1919 un titre d doctor juris honoris causa de l’université de Bonn.

En 928 a 69 ans il est professeur honoraire d l’Université e Berlin.  En 1933  il est une première fois rayé de la liste des professeurs de l’université à cause de son origine juive. Cette  » radiation raciale » encore plus abominable en son principe que les-radiations ou persécutions de tous temps, pour motifs religieux ou d’hétérodoxie, sera en un premier temps reportée – un de ses fils étant mort au champ d’honneur au cours de la Première Guerre mondiale , puis confirmée en 1936.

Il meurt deux ans plus tard presque octogénaire.

Il est extrêmement périlleux d’essayer en quelques lignes de présenter la pensée de Husserl d’autant plus qu’elle n’est pas à proprement parler un système achevé. En plus, il y’en a, non seulement plusieurs lectures possibles, mais encore il semble bien qu’il existe aussi plusieurs Husserl, c’est ce qui explique les filiations différentes :  phénoménologue et /ou spéculatif.

On peut citer une des réflexion phénoménologique dont Husserl  et redevable à Brentano dont il fut l’élève:

Toute conscience est conscience de quelque chose. Tout état de conscience en général, est en lui même conscience de quelque chose, quoi qu’il en soit de l’existence réelle de cet objet et quelque abstention que je fasse, dans l’attitude transcendantale qui est mienne, de la position de cette existence  et de tous le actes de l’attitude naturelle..

Publié dans philosophie | Pas de Commentaire »

MON HUMEUR DU SOIR

Posté par sylvie le 16 avril 2009

Si on vous dit qu’on vous hait pour ce que vous êtes …… Répondez que cela vaut mieux que d’être aimé our ce qu’on n’est pas….

Les mots montrent l’esprit d’un homme, les actes montrent ce qu’il veut dire…. Benjamin Franklin

Admettre son ignorance, c’est montrer sa sagesse… ASHLEY MONTAGU

Un esprit fermé est infiniment plus difficile à ouvrir qu’une porte ….

La science a trouvé un remède pour la plupart des maux, mais elle n’en a trouvé aucun pour le pire d’entre eux : l’apathie du genre humain…

Publié dans philosophie | Pas de Commentaire »

12
 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...