Archive | 28 octobre 2009

ANTOINE DE SAINT EXUPERY

A l’institut national de la propriété industrielle, à Paris, on conserve précieusement une quinzaine de brevets d’invention qui concernent, par exemple, une nouvelle méthode pour l’atterrissage des avions sans visibilité, ou bien un nouveau dispositif de démarrage pour moteurs d’avion, ou bien encore une torpille aérienne. Aucun de ces brevets n’a été exploité industriellement- même si on […]

Continuer à lire

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...