LE DESIR – PHILOSOPHIE

L’AUTRE VERSANT DE L’ÊTRE HUMAIN

Il est plus facile de définir le désir par rapport à ses opposés que de dire en quoi il consiste. De Platon à Freud on a confronté le désir :

- à la raison,

- au besoin,

-A la volonté.

RAISON ET DESIR

Dans Phedre, Platon compare l’âme à un attelage comprenant un cocher ( la raison)  et deux chevaux : l’un est blanc et obéissant, il symbolise le courage, l’autre est noir et rétif, il représente le désir… Après Platon, nombre de philosophes et de courants de pensée ont vu dans le désir une puissance obscure et aveugle qu’il convenait de maîtriser. Le bouddhisme en Inde va même jusqu’à voir dans le désir la source de tout mal     et dans sons extinction la délivrance de l’être humain…

La raison est ordonnée alors que le désir est chaotique, elle est clairvoyante alors qu’il est aveugle, elle est libre alors qu’il est esclave, elle est bonne alors qu’il est mauvais.

BESOIN ET DESIR

 Le désir a souvent été opposé au besoin, le besoin est physique, le désir psychique(ou social), le besoin est naturel, le désir culturel, le besoin est fini, le désir infini, le besoin est réel, le désir imaginaire, le besoin est de l’ordre du possible,le désir celui de l’impossible, le besoin est nécessaire, le désir est contingent…

Dans notre confrontation, le désir apparaît comme un luxe, le besoin est lié à la nécessité… On meurt de ne pouvoir manger ou boire, on continue de vivre avec des désirs insatisfaits

VOLONTE ET DESIR

 Le désir a été aussi opposé à la volonté :la volonté est rationnelle,le désir   irrationnel, la volonté est réaliste, le désir irréaliste, la volonté est consciente, le désir inconscient, la volonté est finie, le désir infini.

Quelle différence y’a t-il entre un prisonnier qui veut sortir de prison et celui qui se contente d’en rêver ?

Le premier fait tout pour y parvenir, son comportement, ses actes sont orientés vers cet objectif. Le second trouve dans son imagination une compensation à la froide réalité : il rêve seulement d’être libre

LE DESTIN DU DESIR

Un désir peut être :

- satisfait, lorsque l’objet du désir est atteint :

- refoulé, lorsque l’objet du désir n’est pas atteint et que le désir retourne à l’envoyeur( l’inconscient)..

- sublimé, lorsque l’objet du désir n’est pas atteint mais que le désir trouve satisfaction indirecte, symbolique, dans un monde plus idéal ( l’art, la religion, l’action, le travail d’une manière générale) que celui d’où la pulsion vient …

 

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...