• Accueil
  • > Archives pour janvier 2010

PHOTOS DE PAYSAGES AMERICAINS

Posté par sylvie le 29 janvier 2010

Photos de paysages americain

PAYSAGES AMERICAINS (trouvés sur le net)

Photos de paysages americain

Photos de paysages americain

Côte Pacifique (CALIFORNIE) Photos de paysages americain

Photos de paysages americain

Santa Monica (CALIFORNIE) Photos de paysages americain

 

Photos de paysages americain

Oro State Park (CALIFORNIE) Photos de paysages americain

Mendocino (CALIFORNIE)

Photos de paysages americain

Photos de paysages americain

Little River (CALIFORNIE)

Photos de paysages americain

Photos de paysages americain

Main Street à Ferndale (CALIFORNIE)

Publié dans NATURE, Non classé | 2 Commentaires »

la paix

Posté par sylvie le 29 janvier 2010

n c o l o m b m’ d i à  l o r e i l l l e . . .

créer la paix 

« Quand apparaît le vol menaçant du faucon,
la gent ailée fuit devant le pire des maux.
Face à la guerre et au bruit des canons,
la paix aura toujours le dernier mot. »

texte écrit et publié par creerlapaix.com

Publié dans philo | Pas de Commentaire »

Posté par sylvie le 29 janvier 2010

Oiseaux

Les oiseaux…

Chanson de l’oiseleur

L’oiseau qui vole si doucement
L’oiseau rouge et tiède comme le sang
L’oiseau si tendre l’oiseau moqueur
L’oiseau qui soudain prend peur
L’oiseau qui soudain se cogne
L’oiseau qui voudrait s’enfuir
L’oiseau seul et affolé
L’oiseau qui voudrait vivre
L’oiseau qui voudrait chanter
L’oiseau qui voudrait crier
L’oiseau rouge et tiède comme le sang
L’oiseau qui vole si doucement
C’est ton coeur jolie enfant
Ton coeur qui bat de l’aile si tristement
Contre ton sein si dur si blanc

                                                      JACQUES PREVERT

Oiseaux

Oiseaux

Oiseaux


Oiseaux

Oiseaux

Oiseaux

Oiseaux

Oiseaux

Oiseaux

Les oiseaux…

Oiseaux

Est ce que les oiseaux se cachent pour mourir ?

Publié dans ANIMAUX | 1 Commentaire »

MA PENSEE DU SOIR

Posté par sylvie le 29 janvier 2010

Citations

Publié dans philo | Pas de Commentaire »

L’AMOUR

Posté par sylvie le 28 janvier 2010

 

Si tu veux être libre,

Sois captif de l’amour

Si tu veux la joie, ouvre

Ta poitrine à la souffrance d’amour,

Le vin d’amour donne

chaleur et ivresse,

Sans lui, c’est de l’égoïsme glacé.

Tu peux poursuivre bien

des iéaux, mais seul

l’amour te délivrera de

Toi même.

SHAFIQUE KESHAVIEL'AMOUR  dans philo mp3 raycharlesigotawoman1.mp3

Publié dans philo | Pas de Commentaire »

Posté par sylvie le 27 janvier 2010

La solitude  Image du Blog papillon1967.centerblog.netPour la plupart d’entre nous, la solitude est un vrai problème. C’est pour cette raison qu’au lieu de l’accepter telle qu’elle est , nombreux cherchent à la rompre le plus vite possible. En réalité ces personnes ne supportent pas le fait de sentir seules et de se retrouver confrontées avec elles-même

Comment rompre la solitude ?

Il y a donc de nombreuses façons de faire face à la solitude.

La plus courante (mais pas vraiment la meilleure) c’est d’aller chercher à l’extérieur tout la sécurité qu’on ne trouve pas en soi.

Cette stratégie est employée par tous ceux qui manquent profondément d’estime de soi. Ignorant toutes les immenses richesses dont ils disposent déjà, ils deviennent véritablement dépendants de quelques chose d’extérieur à eux-même.

Parmi ces personnes on retrouve :

  • les intoxiqués (du tabac et de l’alcool par exemple)
  • les pervers sexuels
  • les drogués du jeu
  • les cinéphiles assidus et autres gros consommateurs de radio et télévision
  • les personnes asociales qui attendent qu’on s’occupe d’elles
  • les personnes manquant cruellement de créativité
  • toutes celles qui veulent constamment se faire des amis
  • de façon générale toutes les personnes qui cherchent à PRENDRE au lieu de DONNER

Une deuxième stratégie pour rompre la solitude est de se satisfaire du moment présent et donc de QUI on est et de CE QUE l’on a. Les personnes qui optent pour cette stratégie se distinguent des précédentes par une très forte estime de soi.
En général elles se connaissent parfaitement ou sont en passe d’y arriver à la suite d’un important travail personnel et d’une constante remise en question. Plus que de vouloir rompre la solitude celles-ci l’acceptent telle qu’elle est voire même éprouvent un grand plaisir de se retrouver avec elles-même.
Elles ont compris avant d’autres qu’une des façons d’être bien seul est de choisir d’être son meilleur ami et d’agir en conséquence.

Les personnes qui savent apprécier les instants où elles se retrouvent seules en profitent pour développer leur créativité. Elles ont ainsi pour objectif d’embellir le monde ou d’apporter du bonheur grâce à ce qu’elles créent ou ce qu’elles sont. Toutes ces personnes cherchent à DONNER avant de RECEVOIR.

Ces personnes sont par exemple capables :

  • d’avoir une activité bénévole
  • de profiter de la nature si généreuse
  • de faire du jardinage
  • de faire de la cuisine ou du bricolage
  • de ne rien faire quand elles en ont envie
  • de méditer
  • d’écrire un livre, une chanson
  • de s’occuper d’elles, de leur voiture
  • de faire la critique d’un film ou d’un spectacle vu récemment
  • de découvrir les restaurants de leur ville
  • d’apprendre à jouer d’un instrument de musique
  • d’apprendre une langue étrangère

Dans une société ou tout va de plus en plus vite, ces personnes ont compris que la solitude est un précieux trésor.

Publié dans SOCIETE | 1 Commentaire »

L’ESPOIR

Posté par sylvie le 27 janvier 2010

L’espoir de Andreze-louison Ruby
Si il n’y avait plus d’espoir la vie serait noire
car vivre sans espoir c’est comme vivre sans boire
car vivre sans espoir c’est comme vivre sans voir
car l’espoir c’est comme croire
croire en un temps nouveau
croire en un jour nouveau.

L’espoir c’est croire
croire c’est vouloir
vouloir c’est pouvoir
Espoir : c’est croire vouloir et pouvoir.

C’est vivre vivre vivre
c’est survivre survivre survivre
c’est dire dire dire
c’est choisir

Mais choisir quoi ?

Choisir de vivre
essayer de survivre
choisir son avenir.

L’espoir c’est tout ça.

C’est boire voir croire vouloir pouvoir.

C’est choisir choisir son avenir vivre et survivre

Publié dans POESIE | 3 Commentaires »

OUVRIR UNE NOUVELLE VOIE

Posté par sylvie le 27 janvier 2010

MA PENSEE DU SOIR

OUVRIR UNE NOUVELLE VOIE

Le véritable chemin

De celui qui souhaite accomplir de grandes choses

N’est pas de suivre les voies

Que d’autres avant lui ont tracées.

Le véritable chemin

Est d’avoir la force et l’esprit

D’ouvrir par soi même

La voie de son propre avenir,

D’y croire,

De perséverer,

Et de garder au fond de soi

L’enthousiasme que confère

La certitude de réussir …

 

Publié dans philosophie | 1 Commentaire »

MA CITATION DU SOIR

Posté par sylvie le 26 janvier 2010

ilyadesvisagesplusbeauxquelesmasquesquilescouvrentjjrousseau.jpg

Il y’a des visages plus beaux que les masques qui les couvrent ….

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

SOUS LA DEPRESSION,COLERES ET PEURS

Posté par sylvie le 25 janvier 2010

Tout d’abord, ne confondons pas déprime passagère et dépression. Cette dernière est un état qui s’installe plus de quinze jours,c’est une véritable maladie. La déprime ? Tout le monde y passe à un moment ou à un autre.. Nous ne pouvons pas être toujours gais et rayonnants d’énergie. Il y’ a aussi des jours ou rien ne va, on se sent fatigué, goût à rien, envie de se réfugier sous la couette en attendant que cela passe.

Il y’a diverses sortes de dépression, nous allons ici traiter de celles dont l’origine est psychique. Car certaines ont une origine physiologique. Nous ne connaissons pas encore tous les mécanismes qui régulent nos humeurs, mais il est clair que de très nombreux facteurs sont à l’oeuvre.

Les dépressions saisonnières peuvent être des réactions anniversaires de deuil, autrement dit des élastiques: vous avez  perdu un être cher en octobre ?  Tous les ans, en octobre, la tristesse vous envahit. Vos parents vous envoyaient en pension ? Toutes les rentrées de septembre déclenchent le même état de mal-être.

La cause des dépressions saisonnières peut aussi être biologique. Regardez le parcours du soleil dans le ciel.Nous réagissons à la diminution du jour. La glande pinéale, située au centre du cerveau, est sensible à la luminosité. Elle sécrète plus ou moins de mélatonie selon votre exposition à la lumière. En hiver,même s’il fait froid, sortez exposer votre front à la lumière du jour. Vous stimulerez ainsi votre glande pinéale…

Le métabolisme du sucre est très complexe. Un mauvais fonctionnement, des abus de sucres peuvent engendrer des symptomes anxieux ou dépressifs. 

Occupons nous de ce qui reste d’émotionnel, la dépression peut être réactionnelle, c’est à dire déclenchée par un événement traumatique…

L’explication de la dépression n’est pas à chercher  seulement dans ce qui nous arrive aujourd’hui mais dans notre histoire, parfois lointaine..

Toutes les souffrances remontent un jour à la surface. Une souffrance refoulée peut rester tapie dans l’inconscient pendant un demi siècle, un jour ou l’autre elle se représente.   Elle veut guérir!  Si nous n’avons pas le courage de la regarder et de l’exprimer nous mêmes, si nous préférons  la taire,elle sera transmise à un de nos enfants ou petits enfants.

Une dépression,comme une maladie inscrite dans le corps, peut être une bonne chose, voire une bénédiction. Elle nous oblige à aller guérir au fond de nous les trous occasionnés par les blessures, les béances laissées par les manques. Elle nous permet de soigner, panser, cicatriser, et de repartir sur des bases saines.    A condition d’écouter le message et de ne pas se contenter d’absorber des antidépresseurs, la dépression fournit  une opportunité pour changer sa vie. C’est un temps pour plonger en soi, se retrouver , faire le tri entre l’important et le superficiel,reprendre contact avec ses valeurs profondes, lâcher les tensions, les mécanismes de défense, masques et attitudes endossées faire plaisir à autrui. Et redevenir soi..

La dépression survient parfois au moment où on l’attend le moins. Juste après un évenement heureux, la réalisation d’un objectif, un mariagte…. Comme si à l’instant où le bonheur arrive, il était interdit d’en jouir..

La dépression est un voile maintenu sur le conflit. Une personne en dépression est fatiguée, elle n’a plus de désirs. Toute l’énergie est utilisée à réprimer la colère qui monte ..   

Publié dans psychologie | 1 Commentaire »

12
 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...