Posté par sylvie le 29 janvier 2010

Oiseaux

Les oiseaux…

Chanson de l’oiseleur

L’oiseau qui vole si doucement
L’oiseau rouge et tiède comme le sang
L’oiseau si tendre l’oiseau moqueur
L’oiseau qui soudain prend peur
L’oiseau qui soudain se cogne
L’oiseau qui voudrait s’enfuir
L’oiseau seul et affolé
L’oiseau qui voudrait vivre
L’oiseau qui voudrait chanter
L’oiseau qui voudrait crier
L’oiseau rouge et tiède comme le sang
L’oiseau qui vole si doucement
C’est ton coeur jolie enfant
Ton coeur qui bat de l’aile si tristement
Contre ton sein si dur si blanc

                                                      JACQUES PREVERT

Oiseaux

Oiseaux

Oiseaux


Oiseaux

Oiseaux

Oiseaux

Oiseaux

Oiseaux

Oiseaux

Les oiseaux…

Oiseaux

Est ce que les oiseaux se cachent pour mourir ?

Une Réponse à “”

  1. sandrasbz dit :

    Tu remplaces « l’oiseau » par « le coeur » et ça marche aussi ! Gros bisous,

    Sandra

Laisser un commentaire

 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...