• Accueil
  • > Archives pour février 2010

LA FONCTION ET L’EXPRESSION DES EMOTIONS

Posté par sylvie le 6 février 2010

Y’a t-il des émotions de base ? Tous ne s’accordent pas sur ce point. La liste des émotions est très variable selon les auteurs: peur, colère, tristesse, joie,amour, dégoût, et certains neurophysiologistes ajoutent la surprise…  Un bruit soudain, un éclair de lumière…le cerveau se réveille, écoute, tous sens dehors.. la surprise a souvent partie liée avec la peur…

Certains refusent à l’amour le statut d’émotion.. Il est vrai que beaucoup de gens n’ont jamais ressenti l’émotion d’amour. Pour l’éprouver, il est nécessaire d’avoir un diaphragme relativement libre, d’être dégagé des tensions liées aux rages, aux terreurs et aux souffrances d’enfance réprimées.

La passion amoureuse peut nous emporter sur sa vague,elle opère comme un raz-de-marée émotionnel. La violence de l’éruption du volcan passe les barrages du diaphragme,le désir sexuel est exacerbé, on découvre des émotions dont on ne se serait pas cru capable … L’amour/passion réveille les impuissances, les frustrations, les détresses et les souffrances de l’enfance …et nous éloigne d’autant de l’amour. La lave brûlante a tendance a tendance à détruire ce qui se trouve sur son passage. Elle efface le passé et ouvre un nouvel espace. Ne jetons pas la pierre au magma de sortir des profondeurs, et la lave une fois refroidie ( les blessures d’enfance guéries) constitue un terreau fertile pour une nouvelle relation.

L’amour est biologique. L’attachement du tout petit à sa maman est biologiquement programmé. Un tout petit séparé de sa mère et qui n’a pas la possibilité d’investir une autre personne, de s’attacher à un être, va se replier, se désorganiser et peut se laisser mourir. L’attachement de la mère à son enfant assure la survie de ce dernier.  Mais pour biologique qu’il soit,l’amour peut être inhibé par des souffrances passées non guéries.

L’émotion d’amour et ses sensation délicieuses sont éprouvées par ceux qui ont reçu suffisamment d’amour dans leur enfance, à qui il n’a pas été interdit de ressentir  leurs émotions, par ceux qui ont dénoué leurs noeuds émotionnels grâce notamment à un travail psychothérapique.

Le sentiment de dégoût est connu de tous. L’émotion de dégoût existe aussi. On la rencontre dans des situations extrêmes, et elle est une étape incontournable de la psychothérapie,des personnes ayant vécu l’horreur dans leur enfance, comme l’inceste, le viol, la torture.

Chaque émotion ayant sa fonction dans l’organisme, elle se caractérise par une tension spécifique du corps, par une décharge spécifique. Cet aspect de l’émotion nous permet de distinguer la rage de la colère. La rage se place certes sur le registre de la colère. Sa décharge est cependant bien différente. De la même manière, la terreur n’est pas totalement assimilable à la peur…et l’intense douleur de l’arrachement  dans une séparation est au-delà de la tristesse.

On analysera plus tard les différentes émotions, leur place, leur intention et leurs expressions .

Publié dans Non classé, psychologie | 1 Commentaire »

LE BONHEUR C’EST DANS LA POCHE

Posté par sylvie le 3 février 2010

Amitié,  amour, délices, évasion, jeux , rires, fêtes, rien ne manque … A vous de faire votre programme ……

Aujourd’hui : Le rire

Bonjour tristesse! quand rien ne va plus dans cette chienne de vie, on en perd le rire.

Comment sortir du tunnel ?  On peut adhérer à un club qui réapprend le rire. Une réeducation qui a lieu en groupe: plus on est de fous, plus on rit ! finis les blocages. On se lâche! Tous les rires sont permis: cristallin, rabelaisien, gras, publère, hystérique, sarcastique, fou-rire!

Riez! vous êtes filmés!!

Une définition du rire ? Le plus grand antidépresseur…. IRENE FRAIN

Publié dans Divers, HUMOUR | 3 Commentaires »

MARGUERITE YOURCENAR

Posté par sylvie le 2 février 2010

La Grèce, l’Italie, l’Europe centrale … Marguerite Yourcenar a beaucoup voyagé. Elle aimait dire que, ainsi, elle faisait le tour de sa prison.

PREMIERE FEMME A L’ACADEMIE FRANCAISE :

Évidemment, on devrait trouver Marguerite Cleenwerck de Crayencour – devenue par passage à l’anagramme : Yourcenar, dans la rubrique des écrivains francophones, puisqu’elle est belge, qu’elle a enseigné pendant une grande partie de sa vie aux États Unis. Mais il s’est passé un événement majeur dans sa vie et dans notre Académie française : elle a été la première femme à siéger sous la Coupole! ce qui n’est pas rien! si les statuts de l’académie française, élaborés au temps de Richelieu, ne précisaient pas que les académiciens dussent être des hommes exclusivement, c’est que jamais dans l’esprit du Cardinal,  n’avait germé l’idée que les membres de la noble assemblée pussent un jour être des femmes!

PATIENCE ET LABEUR :

Et pourtant si : le 6 mars 1980  Marguerite Yourcenar, née le 8 juin 1903 à Bruxelles, d’un père français appartenant à une vieille famille du Nord et d’une mère belge, devient une immortelle. Elle a de quoi ( lire Alexis ou le Traité du vain combat) ou bien ( Mémoires d’Hadrien) ou bien ( L’oeuvre au noir) … La recette Yourcenar, faite d’un mélange d’érudition, de philosophie et de rigueur, demeure inimitable, car elle use d’un ingrédient qu’on peine à identifier. Certains pensent qu’il s’agit du génie, d’autres sont surs qu’il ne peut s’agir de cela car le possédant, ils écriraient facilement du Yourcenar… Alors c’est autre chose … Peut être le bon sens, celui d’avoir considéré l’écriture comme un véritable artisanat, fait de patience et de labeur.

Marguerite Yourcenar est morte à l’hôpital de Bar Harbour, non loin de sa maison de Petite Plaisance, sur l’île des Monts-Déserts, aux Etats Unis..

Publié dans Divers, LITTERATURE | 1 Commentaire »

MA PENSEE DU SOIR

Posté par sylvie le 2 février 2010

Pour toutes les mamans

 

 

Citation, Proverbe...

Publié dans Divers | 3 Commentaires »

les vieux

Posté par sylvie le 1 février 2010

 

 LES VIEUX

 

lesvieux.gif

Ils ne parlent plus
Ou seulement , parfois , du bout des yeux
Ils sont pauvres , toutes illusions perdues
Leur seul trésor : un cœur pour deux
Chez eux , ça sent le thym , le propre et la lavande
Et l’on retrouve le verbe d’antan
Qu’importe ou l’on se trouve , on vit tous en province quand in vit trop longtemps
Est-ce d’avoir trop ri que leur voix se lézarde quand ils parlent d’hier
Que d’avoir trop pleuré que des larmes encore leurs perlent aux paupières
S’ils tremblent un peu , est-ce de voir vieillir la pendule d’argent
Qui ronronne au salon , qui dit oui, qui dit non , qui dit je vous attends

Les vieux ne rêvent plus , leur livre et leur piano sont refermés
Le petit chat est mort , le muscat du dimanche ne les fait plus chanter
Les vieux ne bougent plus , leurs gestes ont trop de rides
Leur monde est trop petit
Du lit à la fenêtre , puis du lit au fauteuil et pour finir , du lit au lit
Et s’ils sortent encore , bras dessus bras dessous , tout habillés de raide
C’est pour suivre au soleil l’enterrement d’un plus vieux , l’enterrement d’une plus laide
Et le temps d’un sanglot , oublier toute une heure la pendule d’argent
Qui ronronne au salon , qui dit oui, qui dit non , qui dit je vous attends

Les vieux ne meurent pas , ils s’endorment un jour et dorment trop lontemps
Ils se tiennent la main , ils ont peur de se perdre , et se perdent pourtant
Et l’autre reste là , le meilleur ou le pire , le doux ou le sévère
Cela n’importe pas , celui des deux qui reste se retrouve en enfer
Vous le verrez peut-être , vous le verrez parfois , en pleur et en chagrin traverser le présent
En s’excusant déjà de n’être pas plus loin
Essuyant devant vous , une dernière fois la pendule d’argent
Qui ronronne au salon , qui dit oui, qui dit non , qui leur dit « je t’attends »
Qui ronronne au salon , qui dit oui, qui dit non , et puis qui nous attend

JACQUES BREL

Publié dans MUSIQUE, Non classé | 2 Commentaires »

BONNE SEMAINE A TOUS

Posté par sylvie le 1 février 2010

Fleurs 2

 Fleurs 2

fleurs

Images Fleurs

Publié dans Divers | 2 Commentaires »

12
 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...