CHANSON DE LA SEINE

La Seine a de la chance
Elle n’a pas de souci
Elle se la coule douce
Le jour comme la nuit
Et elle sort de sa source
Tout doucement, sans bruit, sans sortir de son lit
Et sans se faire de mousse
Elle s’en va vers la mer
En passant par Paris.
La Seine a de la chance
Elle n’a pas de souci
Et quand elle se promène
Tout au long de ses quais
Avec sa belle robe verte
et ses lumières dorées
Notre-Dame jalouse, immobile et sévère
De haut de toutes ses pierres
La regarde de travers
Mais la Seine s’en balance
Elle n’a pas de souci
Elle se la coule douce
Le jour comme la nuit
Et s’en va vers le Havre, et s’en va vers la mer
En passant comme un rêve
Au milieu des mystères
Des misères de Paris.

 

JACQUES PREVERT

 dans POESIE la-seine-au-pont-des-arts.1191445539

 

2 Réponses à “”

  1. sandrasbz 27 septembre 2010 à 18:19 #

    Bonjour Sylvie,

    Ce poème de Prévert me fait penser à une citation qui vient me semble-t-il de la bible (mais je n’en suis pas certaine) : Tous les fleuves vont à la mer, et la mer n’est point remplie… Je t’embrasse très fort en espérant que tu vas bien,

    Sandra

  2. sandrasbz 3 octobre 2010 à 15:03 #

    Coucou,

    Je viens te faire de gros bisous et te souhaiter un bon dimanche. Comment vas-tu ?
    Je t’embrasse très très fort,

    Sandra

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...