LES VIOLENCES DU PACIFIQUE

Posté par sylvie le 14 octobre 2010

Le Pacifique est un paradis fragile.Ses terres occupent la zone géologique la plus instable de la planète, délimitée par une ceinture de feu et constamment secouée par les soubresauts venus des entrailles du globe… Les éruptions volcaniques, les tremblements de terre, les raz de marée, engendrés par les séismes,modèlent sans cesse les paysages et redessinent les côtes,menaçant les villages, et donnant à leurs habitants le désir de profiter pleinement de chaque instant heureux…

Mer en furie

Mais les risques de violences naturelles résultent aussi des tempêtes. Chaque année des cyclones, ouragans, ou typhons viennent tourbillonner à pleine puissance sur les atoll et archipels balayant les maisons,les fermes , les équipements publics , puis noyant sous des pluies  torrentielles le chantier lamentable de leurs irrépressibles ravages. Et quand arrivent les grands calmes des cieux, c’est la sécheresse qui menace car elle devient vite extrême et réduit à l’état de béton ou de poussière les champs et les jardins…Des phénomènes météorologiques cycliques,notamment El Nino et sa petite soeur La Nina- accentuent ces désastres brutaux.

Image

Et comment dire l’angoisse des populations autochtones ont plus de 90% vivent à quelques metmres à peine au dessus des flots, face au constat établi d’une inexorable montée du niveau des océans ? Dans ce monde où des îles surgissent sous la forme de volcans et prolongent leur existence gr^$ace à la vie des madrépores, les mouvements de la erre,du ciel et des eaux sont ainsi radicalement créateurs que destructeurs …

Une vingtaine de cyclones balaient chaque année l’océan, surtout à l’ouest.. Ils engendrent des vents de 300 km/h, des déluges suivis d’inondations et de glissements de terrain. Ces tempêtes épouvantables qui provoquent régulièrement des dégâts considérables constituent l’envers du paradis..

Selon la terminologie météorologique,on parle de dépression tropicale modérée ou forte lorsque le vent moyen atteint entre 53  et 118 km/h, et de cyclone tropical lorsqu’il dépasse 118 km/h….

Les cyclones sont appelées hurricanes en Amérique et dans le Pacifique Nord-est, et typhons en Asie.

LES VIOLENCES DU PACIFIQUE dans GEOGRAPHIE storm3

Violent tourbillon d’air chaud et humide, le cyclone mesure de 300 à 800 km de diamètre sur environ 10 km de hauteur.. Cette turbine naturelle tourne autour d’un axe vertical dans le sens des aiguilles d’une montre dans l’hemisphère sud, dans le sens inverse dans l’hémisphère Nord …A proximité immédiate de cet axe ,dans un rayon de 4 a 100 km  l’air paraît calme et le ciel dégagé. C’est l’oeil du cyclone..  le cyclone agit comme une cheminée qui aspire l’air extérieur et le fait monter en altitude.. A sa base, la pression atmosphérique est rès faible,ce qui provoque un gonflement de la mer dont le niveau peut alors s’élever de plusieurs mètres, on parle alors de marée de tempête …

previsions-cyclones-2008 dans HISTOIRE

 

se développent en général pendant la saison c haude. Dans le Pacifique sud ouest 90%  des cyclones se forment de décembre à avril, dans le nord ouest, ils se produisent surtout de juillet à novembre, mais peuvent frapper toute l’année..

storm2

Laisser un commentaire

 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...