QUAND LES BATEAUX S’EN VONT ….

Posté par sylvie le 26 février 2011

tubes bateaux

 Quand les bateaux s’en vont
Je suis toujours au quai
Mais jamais je ne pars
Et jamais je ne reste
Je ne dis plus les mots
Je ne fais plus les gestes
Qui hâtent les départs
Ou les font retarder

Je ne suis plus de l’équipage mais passager
Il faut bien plus que des bagages pour voyager

Quand les bateaux s’en vont
Je reste le dernier
À jeter immobile
Une dernière amarre
À regarder dans l’eau
Qui s’agite et répare
La place qu’ils prenaient
Et qu’il faut oublier

Je ne suis plus de l’équipage mais passager
Il faut bien plus que des bagages pour voyager

Quand les bateaux s’en vont
Je refais à rebours
Les départs mal vécus
Et les mornes escales
Mais on ne refait pas
De l’ordre au fond des cales
Quand le bateau chargé
Établit son parcours

Je ne suis plus de l’équipage mais passager
Il faut bien plus que des bagages pour voyager

Quand les bateaux s’en vont
Je suis silencieux
Mais je vois des hauts-fonds
Dans le ciment des villes
Et j’ai le pied marin
Dans ma course inutile
Sous les astres carrés
Qui me crèvent les yeux

Je ne suis plus de l’équipage mais passager
Il faut bien plus que des bagages pour voyager

Quand les bateaux s’en vont
Je reste sur le quai

GILLES VIGNEAULT

Laisser un commentaire

 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...