• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 18 août 2011

PROMENADE A MARRAKECH

Posté par sylvie le 18 août 2011

Il est des noms de villes qui font rêver…Marrakech  est de ceux là ..Ses trois syllabes sont patronymes d’évasion, de dépaysement et de soleil. Depuis des décennies, sa réputation n’a pas démérité même si si, au fil des ans, le développement économique a quelque peu nui à sa son authenticité.

Marrakech la Rouge, la perle du Sud, l’Africaine, l’Exotique,  et même pour certains la Venise du désert.. Tous les clichés sont bons pour désigner cette ville impériale, l’une des quatre du royaume.. 

Avec ses murailles cuites et recuites sous le feu du soleil, Marrakech apparaît plutôt d’un ocre rose virant parfois au brun.. Couleur de la terre, couleur du désert, couleur du vent de sable et de sécheresse, couleur du temps qui passe, la capitale du sud marocain baigne dans des tonalités chaudes..

LA PLACE JEMAA EL FNA  » place de la magie »

Boutiquier, pickpockets et mendiants, charlatans  et conteurs, diseuses de bonne aventure et tatoueuses de henné, bonimenteurs et bateleurs de tout poil, astrologues, acrobates, cracheurs de feu, dresseurs de singe, mangeurs de verres et jongleurs, chacun a sa place  dans cette place, dans ce théâtre de plein air où l’improvisation est de règle.. Cela tient à la fois de la kermesse et du cirque..  les badauds vont d’un groupe  à l’autre…  Spectacle surréaliste ,un vieillard se couvre la face avec des scorpions extraits d’une boîte à cigare sous le regard incrédule de quelques badauds.. Mais oui! ils sont bien vivants …       Les cobras surgissent des couffins des que le son nasillard de la flûte leur ordonne de se balancer en musique… Les danseurs gnaouas se dégourdissent les jambes dans le claquement métallique des crotales avant de s’élancer dans les airs ..  Au soleil couchant, changement de programme, la place se tranforme en vaste restaurant de plein air…

LA MEDINA : coeur de Marrakech

la médina , qui signifie ville en arabe  constitue le coeur de la cité..  Déambuler dans la médina, c’est plonger dans le labyrinthe de venelles, de passages couverts, d’appendices, de culsde-sac.. Chaque quartier est comme un village avec son four à pain, son hamman, son école, ses boutiques.. La médina n’a pas de secrets pour ses habitants ..

LE SOUK   » au plaisir des yeux »

Le souk, véritable institution locale, est un marché gigantesque qui tient à la fois du village d’artisans, du marché en plein air et de la grande surface….  Près de 40 000 artisans ou boutiquiers travaillent dans ce vaste labyrinthes  qui obeit à des structures bien définies..Chaque corporation a son secteur : souk des teinturiers, souk des musiciens, souk des forgerons, souk aux cuivres, souk des babouches…. deambuler dans les souks c’est effectuer un voyage dans le temps au pays des odeurs et des sons..  épices et herbes jouent un rôle important dans la cuisine marocaine…           

PROMENADE A MARRAKECH  dans VOYAGES marrakech-9016  

LES RIYADS  » paradis miniature »

Les ryads, véritables maisons-jardins, ont été conçus selon un plan invariable : au rez de chaussée, le patio avec sa fontaine et ses quatre parterres. Tout autour des salons en longueur, meublés de divans. A l’étage, les chambres donnent sur une galerie surplombant le patio.  Leur taille, varie suivant la superficie du ryad , la terrasse domaine des femmes sert au séchage des plantes et à l’étendage du linge…  Dans les maisons d’hôtes, ces espaces sont devenus de véritables salons de plein air avec une tente berbère  pour se protéger du soleil… Le dar, autre maison traditionnelle, obéit au même plan que le riyad, mais son patio n’est pas planté.. Ces habitations , véritables espaces clos avec une fenêtre sur le ciel sont parfaitement adaptées au climat de Marrakech.. En été on apprécie la fraîcheur dans le patio ,  alors qu’en hiver on monte sur la terrasse profiter des rayons du soleil..

Difficile de faire un seul article sur cette merveilleuse ville, d’autres articles lui seront consacrés… Pour avoir vécu longtemps dans cette ville, la nostalgie est omniprésente …

marrakech-02 dans VOYAGES

Publié dans VOYAGES | 1 Commentaire »

LA PENSEE POSITIVE

Posté par sylvie le 18 août 2011

LA PENSEE POSITIVE

Ce n’est pas tant ce que nous percevons que la manière dont nous le percevons qui importe. Ainsi le regard que nous portons sur notre vie nous fait dire que nous la trouvons satisfaisante et heureuse ou, au contraire, insatisfaisante et malheureuse. Les optimistes ont une vision particulière d’eux-mêmes et du monde qui diffère de celles des pessimistes.

« Le bonheur de ta vie dépend de la qualité de tes pensées » disait Marc-Aurèle. L’individu qui génère dans son esprit des images déprimantes se sent déprimé, celui produit des pensées déséspérantes prend peur, celui qui se livre à des représentations mentales décourageantes perd la motivation, et ce , sans même avoir été confronté à une situation catastrophique.

Celui qui pratique la pensée positive se représente la vie en train de continuer malgré les coups durs. En y regardant de plus près, il voit même parfois le bon côté des évènements malheureux, se disant que rien n’est totalement bon ou totalement mauvais. Il est prouvé que l’individu qui porte un regard positif sur lui-même et sur le monde influence positivement son état psychique et augmente sa joie de vivre. L’optimisme est à la base du sentiment de satisfaction et de la confiance en l’avenir.

Face à des situations difficiles, les optimistes gardent confiance et espoir. Ils ne refoulent ni ne nient leurs problèmes. Dans l’idéal,ils analysent leurs erreurs pour les éviter à l’avenir. Ce qui ne veut pas dire qu’ils ne sont pas ébranlés par des coups du sort ou des défaites. Mais ils vont de l’avant même après avoir essuyé un échec..

La pensée positive n’a rien à voir avec l’attitude irréaliste qui consiste à voir tout en rose, le refoulement ou le déni ….

Une croyance très répandue voudrait que les individus deviennent pessimistes en subissant trop d’évènements malheureux dans leur vie. Or, ce n’est ni la quantité, ni la dureté des coups du sort  auxquels ils sont confrontés qui rendent les individus pessimistes ou dépressifs… Les optimistes vivent autant d’échecs, de défaites et de tragédies que les pessimistes mais ils les surmontent mieux.

Une attitude optimiste exerce une influence positive sur les situations de stress. Plus ouverts, les optimistes s’adaptent mieux à des situations nouvelles. De plus, ils manifestent moins de symptômes physiques du stress lorsqu’ils sont confrontés à des situations éprouvantes.  Ils sont moins sujets à la tension nerveuse, à la peur, à la colère, et à la fatigue.

Les pessimistes ont tendance à se sentir  menacés par certains évènements ou changements dans leur vie, d’où les doutes qui les assaillent et les ruminations mentales auxquelles ils se livrent. L’individu qui a peur, a encore plus peur face à des situations anxiogènes parce que son système d’alerte physique et psychique est activé en permanence.. La peur bloque le cerveau… Parfois nous avons tellement peur ou que nous sommes stressés que nous devenons incapables de penser. Les états d’alerte, dont la peur et le stress font partie, activent direment  le noyau amygdalien de notre cerveau.

Publié dans psychologie | 2 Commentaires »

 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...