• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 17 octobre 2011

L’INVITATION AU VOYAGE

Posté par sylvie le 17 octobre 2011

hb4j7vm8fleuve.jpg

  

L’invitation au voyage

 

Mon enfant, ma soeur,
Songe à la douceur
D’aller là-bas vivre ensemble !
Aimer à loisir,
Aimer et mourir
Au pays qui te ressemble !
Les soleils mouillés
De ces ciels brouillés
Pour mon esprit ont les charmes
Si mystérieux
De tes traîtres yeux,
Brillant à travers leurs larmes.

Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Des meubles luisants,
Polis par les ans,
Décoreraient notre chambre ;
Les plus rares fleurs
Mêlant leurs odeurs
Aux vagues senteurs de l’ambre,
Les riches plafonds,
Les miroirs profonds,
La splendeur orientale,
Tout y parlerait
À l’âme en secret
Sa douce langue natale.

Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Vois sur ces canaux
Dormir ces vaisseaux
Dont l’humeur est vagabonde ;
C’est pour assouvir
Ton moindre désir
Qu’ils viennent du bout du monde.
- Les soleils couchants
Revêtent les champs,
Les canaux, la ville entière,
D’hyacinthe et d’or ;
Le monde s’endort
Dans une chaude lumière.

Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

C.BAUDELAIRE

 l’amour est ici spirituel et non sensuel…..
Il ne s’agit pas d’un voyage mais d’une promesse de voyage épanouissant le rêve.

 

Publié dans POESIE | Pas de Commentaire »

MON HUMEUR DU SOIR

Posté par sylvie le 17 octobre 2011

cabanealamontagne.jpg

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

HISTOIRE DE …….

Posté par sylvie le 17 octobre 2011

C’EST L’HISTOIRE DE…

C’est l’histoire de quatre individus: Chacun, Quelqu’un, Quiconque et Personne.  Un travail important devait être fait, et on avait demandé à Chacun de s’en occuper.  Chacun était assuré que Quelqu’un allait le faire.  Quiconque aurait pu s’en occuper, mais Personne ne l’a fait.  Quelqu’un s’est emporté parce qu’il considérait que ce travail était la responsabilité de ChacunChacun croyait que Quiconque pouvait le faire, mais Personne ne s’était rendu compte que Chacun ne le ferait pas.  À la fin, Chacun blâmait Quelqu’un du fait que Personne n’avait fait ce que Quiconque aurait dû faire…

(Lamartine)

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...