DECODEUR PSY

On aimerait comprendre le fonctionnement de l’être humain, changer et aller mieux, mais on n’a pas forcément le temps de lire d’importants ouvrages de psychologie, ni l’envie de courir les stages de développement personnel… aussi, vais je essayer de faire des articles courts et concis pour aller à l’essentiel de la psychologie et du développement personnel, pour aider, s’aider, comprendre.

Aujourd’hui , un article sur la dépression.

DEPRESSION :  Le mal du siècle

Déprime ou dépression ? Si ces deux mots sont parfois confondus par le grand public, ils n’en restent pas moins fondamentalement différents. Et cette distinction peut être lourde de conséquences….

LA DEPRIME :

La déprime est un état passager, pouvant s’étendre de quelques heures à quelques jours, voire plus encore. Elle se caractérise par une humeur maussade et triste, une chute de l’enthousiasme, et une perte d’élan.  La personne déprimée affiche un moral au ras des pâquerettes , un air sombre , comme si le sorire et la motivation avaient décidé de fuir . Ramollie, amorphe, sans énergie, broyant  du noir, pessimiste, tel est le portrait de la déprime..

Mais cet état d’accablement n’a rien d’inquiétant. Il est parfaitement naturel et suit les mouvements de la vie: expansion, puis contraction , ouverture puis fermeture,dynamisme puis nonchalance, entrain,puis abattement. Notre cerveau est ainsi constitué qu’il ne peut fonctionner  à haut régime indéfiniment, et qu’il doit alterner des phases plus actives et plus passives.

De fait, les moments de déprime suivent des événements impliquant la perte, la contrariété, le doute, la remise en question :

                           – deui – séparation- rupture amoureuse

                           -perte des repères, écroulement d’un idéal ….

L’estime de soi est au plus bas, on ne sait pas si l’on pourra affronter le futur, l’avenir semble bouché, sans trop d’espoir.

La déprime est une forme de tristesse plus ou moins durable. En tant que telle, elle a été programmée dans nos gènes pour freiner notre élan et nous permettre de digérer les pertes subies. Sans ces moments de bas régime, la tentation serait grande de continuer à foncer , de faire comme si rien n’était arrivé. La tristesse est là pour nous inviter  à accuser le coup, à faire le deuil, à intégrer le changement et la parte dans nos vies.

TRAITEMENT DE LA DEPRIME

La tristesse est une émotion au meme titre que la colère ou la peur. Or, aucun ressenti ne peut durer éternellement.  Il s’agit toujours d’états passagers qui finissent par disparaître d’eux mêmes. Face à un état de déprime, le mieux est donc d’accepter  de le vivre et de le traverser, sans résister ou se forcer  à sourire  contre vents et marées.  N’oublions pas que l’existence alterne les moments heureux et les moments malheureux! Accueillir la déprime, lui faire une petite place en soi , et la laisser partir comme elle était venue ….

LA DEPRESSION

Et si la déprime se prolongeait, ne s’éteignait pas spontanément ?  Il conviendrait alors de vérifier si la dépression n’est pas entrée en jeu . Cette dernière se démarque  clairement de la déprime : c’est un état pathologique, dument répertorié comme trouble mental..(on ne parle plus de maladie mentale actuellement).

Certains symptomes de la dépression s’apparentent à la déprime :

                       Manque de motivation – perte d’appetit, perte de plaisir,

                       Tristesse marquée, sentiments de culpabilité,idées noires

Mais l’intensité en est nettement plus marquée avec des conséquences plus sévères.La déprime vous ralentit, la dépression vous freine.

En plus d’une intensité accrue des symptômes psychiques, la dépression s’accompagne de modifications physiologiques :

                  -  Perturbation des rythmes de sommeil( insomnie ou hypersomnie)

                  – Modification de l’appêtit (perte ou prise de poids significative)

                  – un ralentissement général de l’activité psychomotrice ( la personne semble ralentie, ses traits moins expressifs, elle doit prendre plus de temps pour chaque action à accomplir)..

On  ne connaît pas à l’heure actuelle les causes de la dépression, qui, contrairement à la déprime , n’est pas le résultat d’un évènement précis, fut-il particulièrement tragique.Cette absence de déclencheurs nets et clairement identifiables est même une caractéristique de ce trouble de l’humeur.

De plus il existe plusieurs formes de dépression :

                La dépression saisonnière qui intervient chez certaines personnes lors de la baisse de luminosité automnale

                La dépression post-partum de la jeune accouchée

                La dépression mélancolique .

Contrairement à la déprime qui est par nature passagère, la dépression peut se prolonger et devenir chronique. Elle nécessite une attention particulière  tant les risques qu’elle fait courir au patient sont importants.(tentative de suicide )  il ne faut donc pas attendre trop longtemps avant de traiter une dépression. A l’heure actuelle plus de 2O%  de femmes et 1O%  des hommes souffrent de ce trouble  dans les sociétés industrialisées.

Les traitements qui démontré le plus d’efficacité reposent sur la combinaison de médicaments antidépresseurs et de psychothérapie (principalement cognito-comportemental). Le seul recours aux antidépresseurs présente le danger de forts taux de rechute à l’arrêt du produit .

 

 

Une réponse à “DECODEUR PSY”

  1. eukéladé 2 février 2012 à 16:42 #

    Une petite déprime, ça m’arrive ces temps-ci mais ça passe assez vite, je gère au mieux ces périodes en attendant que l’enthousiasme se manifeste à nouveau. Il est intéressant de différencier déprime et dépression.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...