LES 100 PERSONNAGES QUI ONT MARQUE LE SIECLE

Posté par sylvie le 6 juin 2013

ROBERT DOISNEAU : Le photographe de l’émotion.

Le premier avril  1994, Robert Doisneau, l’ami des derniers poètes, le photographe fraternel des bistrots et des rues de Pris, l’homme à l’objectif tendre et lucide , a commis sa seule et mauvaise plaisanterie. Il a rendu son âme à Dieu, même s’il n’y croyait pas trop…. Dès que l’on parle de Doisneau, on songe à son fameux Baiser volé, à la chaude atmosphère des zincs de la capitale, peuplés de personnages hauts en couleur, aux petits bals des bords de Marne, et surtout à la banlieue, cette banlieue où il était né.

Ce génie de la photographie  de la vie quotidienne avait le don de surprendre l’homme, à la fois dans son décor et dans ses sentiments. Ses portraits sont toujours empreints de chaleur, d’humanité joyeuse. L’émotion prime : son regard, loin de porter un jugement, est un hymne d’amour.

LES 100 PERSONNAGES QUI ONT MARQUE LE SIECLE  robert-doisneau

JEAN GABIN : L’incarnation des Français.

Enfant de la balle, chanteur et danseur au début de sa carrière, Jean Gabin est révélé par le cinéma parlant dans des rôles de bon ou de mauvais garçon. Champion des justes causes, chantre de l’amitié, de l’amour, de la liberté, cabochard et bagarreur, il tourne avec les meilleurs réalisateurs les grands classiques du cinéma français de l’entre-deux guerres. Durant les années 1950, vieilli et épaissi, il abandonne les rôles d’ouvrier pour se transformer en coléreux, jouant des rôles écrits sur mesure, car sa popularité est immense et sa seule présence suffit à assurer le succès d’un film.

 

gabin1

GANDHI : l’ascète de la liberté .

Si la réputation de Gandhi dépasse largement les frontières de l’Inde, c’est que le combat qu’il a mené toute sa vie ne fut pas simplement une lutte pour arracher aux Anglais l’indépendance de son pays : le Mahatma – la grande âme -  apôtre de la non violence, guide spirituel dont le seul nom suffisait à mobiliser les foules, à enseigner à l’humanité entière une nouvelle manière d’être et une façon inédite de faire de la politique….

gandhi

ALBERT EINSTEIN : un génie humaniste.

Après de brillantes études, Einstein écrit, à 26 ans, trois mémoires qui vont, littéralement, changer la face du monde. Les deux premiers, développés les années suivantes , lui valurent le Nobel de Physique pour ses  » travaux sur le mouvement brownien et son interprétation de l’effet photoélectrique ».. Le troisième mémoire jette les bases de la relativité restreinte  et sera à l’origine de la libération de l’énergie nucléaire. Cette théorie générale  de l’Univers s’est imposée pour expliquer de nombreux phénomènes  observés à l’échelle atomique ou astronomique et a eu une influence considérable sur la philosophie contemporaine.

 » Partagé entre la politique et les équations » selon ses propres mots, Einstein milita toute sa vie en faveur de la paix et de la réconciliation des peuples. Il luttera contre la prolifération des armes nucléaires et apportera son soutien à la cause juive.

albert-einstein

 

 

Laisser un commentaire

 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...