ARISTOTE

Posté par sylvie le 27 août 2013

Les vacances se terminent ……..Retour pour tous au quotidien ………..Les écoles vont reprendre, les lycées … plus tard les universités …. Et nous aussi …reprise donc de mon blog, puisque la grande majorité de mes visiteurs sont étudiants . Pour bien commencer, j’aborderai aujourd’hui   » Aristote » ..

Aristote, célèbre philosophe grec, né à Stagyre vers 384, mort à Chalcis vers 322, est fils d’un médecin, Nicomaque, qui lui inspire le goût des études naturelles. Précepteur d’Alexandre le Grand, Aristote est l’un des génies les plus remarquables de l’Antiquité. Il traite les genres les plus divers : histoire naturelle, philosophie, poésie, rhétorique.. Il l est le créateur de la physiologie et de la zoologie.

Disciple de Platon, il abandonne bientôt la doctrine de son maître  et fonde à Athènes l’école péripatéticienne ou Lycée, qui pose l’expérience comme base de nos connaissances. Instaurateur de la philosophie expérimentale et du syllogisme, par ses méthodes et ses classifications, Aristote a fourni le moule dans lequel s’est accompli, jusqu’aux temps modernes, tout le travail philosophique et scientifique de l’humanité

. Connue au Moyen Age, mais imparfaitement par l’intermédiaire des Arabes,    sa logique domina toute la scolastique. Cette logique, bannie des sciences par Bacon et par Galillée, écartée de la philosophie par Descartes, a aussi été critiquée par Hegel.

LA SAGESSE

Tous les hommes ont un désir naturel de connaître : nous aimons, même intérêt à part, les perceptions de nos sens, surtout celles de la vue parce que c’est le sens par lequel nous apprenons davantage et qui nous montre le plus de différences.

Tous les animaux sont doués de sensation et plusieurs de mêmoire, ceux qui, de plus, ont l’ouie, peuvent apprendre, mais ceux ci même ne sont guere capables d’expérience. L’homme seul a l’art et le raisonnement, la mémoire lui donne l’expérience, l’expérience , l’art et la science.

La sagesse est indépendante de l’utilité, elle est même d’autant plus haute qu’elle est moins utile, et elle a pour objet des principes et des causes.ARISTOTE

BONNE RENTREE A TOUS                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

ARISTOTE dans philosophie cascades-2

Publié dans philosophie | Pas de Commentaire »

 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...