LA PENSEE DU PHILOSOPHE

Posté par sylvie le 5 septembre 2014

QU’EST CE QUE LA PHILOSOPHIE


On peut répondre à cette question philosophique, peut-être la plus décisive de toutes, soit en tentant de recenser les diverses acceptions des mots «philosophie» et «philosophe» dans le langage de notre temps, où ils sont employés sans précaution («philosophie de l’entreprise», «philosophie du sport», «nouveaux philosophes», etc.), soit en explorant les différents systèmes qui jalonnent l’histoire de la philosophie, de l’Antiquité à nos jours. Par-delà les multiples variations du sens de ces termes, il convient de cerner l’essence de la philosophie et ses thèmes permanentsL’étymologie du mot, d’origine grecque: philo, «j’aime»; sophia, «sagesse», définit la philosophie comme l’«amour de la sagesse». Cependant, il reste à savoir quelle est cette sagesse don’t la philosophie est l’amour. D’autre part, si la philosophie est née en Grèce, depuis quand existe-t-elle, sous quelles formes s’est-elle manifestée et, enfin, s’il a existé des philosophes et s’il en existe encore, qui sont-ils et quelle est leur activité spécifique?


Pour pouvoir dire ce qu’est en fait la philosophie, il faut en premier lieu tenir pour acquis que la philosophie est ou existe d’une certaine manière. Mais la rigueur philosophique interdit d’admettre a priori que tel auteur incarne à lui tout seul le philosophe ou que telle doctrine représente parfaitement la philosophie, à l’exclusion de toutes les autres. En revanche, on peut envisager l’hypothèse selon laquelle l’idée initiale de la philosophie n’a cessé de susciter, tout au long des siècles, des recherches don’t aucune n’est parvenue, en fait, à atteindre un résultat parfait et définitif.

Dans la philosophie classique, on distingue la conscience psychologique qui affirme  » j’ai conscience de moi » , et la conscience morale qui évalue le bien et le mal.  Avec Descartes, l’homme est d’abord pensée pure conscience.. C’est cette pensée qui lui permet d’accéder à l’existence..L’homme se découvre en disant  » je »… Il est le seul être vivant à avoir conscience du temps.. La conscience est comme un pont jeté entre le passé et le futur..

 

2737eec8

L’homme cherche un sens : pourquoi y’a t-il quelque chose plutot que rien ? La pensée,s’efforce de maîtriser le monde et de se comprendre soi même ..Le fait de dire  » je » va permettre l’émergence de la pensée…La conscience est le savoir, immédiat ou réfléchi,   que l’homme a de lui même et qui se reconnait comme situé dans le monde ..La conscience est donc le moi fondateur du monde et du sens,… A partirde cette lumière,l’homme va s’étonner, se questionner..

Laisser un commentaire

 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...