• Accueil
  • > Archives pour octobre 2014

MA CITATION DU SOIR

Posté par sylvie le 29 octobre 2014

citations!!!!

Publié dans CITATIONS | Pas de Commentaire »

MON HUMEUR DU SOIR

Posté par sylvie le 26 octobre 2014

Dans la lumière il y’a l’obscurité, ne tente point de la percer.

Dans l’obscurité il y a la lumière, mais ne la cherche point.

Lumière et obscurité forment ainsi un couple inséparable,

comme les deux pieds avant et arrière qui marchent ensemble.

Chaque chose possède sa propre valeur

mais se trouve liée à toutes les autres dans sa fonction et sa position.

La vie ordinaire correspond à l’absolu. L’absolu fonctionne avec le relatif.

Ne jugez  donc en fonction d’aucun critère.

Si vous ne percevez pas la Voie, vous ne la voyez pas même en marchant dessus…

 

15f59a97

SEKITO KISEN

Publié dans CITATIONS | 2 Commentaires »

CITATIONS SUR L’AMOUR

Posté par sylvie le 25 octobre 2014

Image de prévisualisation YouTube

Des premiers écrits des philosophes romains à la littérature contemporaine, il y a un thème qui ne cesse d’inspirer les plus grands auteurs : l’Amour

. Qu’elles soient drôles, douloureuses, criantes de vérité ou fantaisistes, ces citations ont toutes un point commun : elles nous font (encore) plus aimer…l’amour.

  1. « L’amour est la seule passion qui ne souffre ni passé ni avenir. » Honoré de Balzac
  2. « Madame, sous vos pieds, dans l’ombre, un homme est là, qui vous aime, perdu dans la nuit qui le voile, qui souffre, ver de terre amoureux d’une étoile. » Victor Hugo
  3. « Il est doux d’être aimé pour soi-même. » Pierre de Beaumarchais
  4. « Aimer, ce n’est pas se regarder l’un l’autre, c’est regarder ensemble dans la même direction ». Antoine de Saint-Exupéry
  5. « L’amour ne voit pas avec les yeux, mais avec l’âme. » William Shakespeare
  6. « L’amour triomphe de tout. » Virgile
  7. « Le plaisir des disputes, c’est de faire la paix. » Alfred de Musset
  8. « Aimer, c’est n’avoir plus droit au soleil de tout le monde. On a le sien. » Marcel Jouhandeau
  9. « Le plus grand bonheur après que d’aimer, c’est de confesser son amour. » André Gide
  10. « Qui aime bien, aime impatiemment. » Étienne Jodelle
  11. « Que le vent qui gémit, le roseau qui respire, que les parfums légers de ton air embaumé, que tout ce qu’on entend, l’on voit ou l’on respire, tout dise : « Ils ont aimé ! »" Alphonse de Lamartine
  12. « Car, vois-tu, chaque jour je t’aime d’avantage. Aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain. » Rosemonde Gérard
  13. « La raison et l’amour sont ennemis jurés. » Pierre Corneille
  14. « Pour l’amour et la beauté et le bonheur, il n’y a ni mort ni changement. » Percy Bysshe Shelley

amour10

Publié dans CITATIONS | Pas de Commentaire »

HISTOIRE D’EN RIRE

Posté par sylvie le 14 octobre 2014

Un gars dit à un autre :

– J’ai fait couper la queue de mon chien la semaine dernière car ma belle-mère vient samedi. -

Ah oui ? Je ne vois pas le rapport. –

Tu vois, je ne veux surtout qu’elle pense que quelqu’un soit content de la voir.

 

Quelle est la différence entre un accident et une catastrophe ? Si ta belle mere est en train de se noyer: c’est un accident, si tu la sauves : c’est une catastrophe.

 

Un inspecteur d’académie se rend en une classe

. Il interroge un élève: -

Qui a cassé le vase de Soissons ?

L’élève pâli, hésite, puis bredouille en un sanglot :

- C’est pas moi … – Comment ? Vous ne savez pas qui …

- Monsieur, puisqu’il vous dit que ce n’est pas lui, dit le professeur

- Comment ? Comment ? Vous aussi, vous ne savez pas qui …

- Ma foi non, répond le professeur, évasif

L’inspecteur fait alors un rapport au directeur de l’établissement.

- Voyez l’état de l’enseignement, les élèves et les enseignants ne savent pas qui a cassé le vase de Soissons

! Le directeur, ennuyé, se demande – Mais qui donc a cassé ce vase ?

Il adresse une requête au recteur d’académie

. Ce dernier, recevant la requête l’examine entre deux dossiers urgents et s’exclame -

Mais quelle histoire pour un vase ! Qu’on le remplace…

 

C’est l’équipe de football belge qui part jouer en Afrique… Dans l’avion, le commandant de bord n’arrête pas de sentir l’avion bouger dans tous les sens.

Il appelle l’hotesse :  » Qu’est ce qui se passe derrière ? »‘

 » Oh rien! c’est l’équipe qui s’entraîne »…

« Faites ce que vous voulez, il faut que ça s’arrête ».

L’hotesse s’en va… Au bout de cinq minutes de calme, le commandant rappelle l’hotesse et lui dit  »

 » Que leur avez vous dit pour obtenir le calme si rapidement ? »

 » Je leur ai dit d’aller jouer dehors » …

 

Un jour une femme décide d’acheter un perroquet à ses filles. Elle se rend donc au magasin d’animaux le plus près. Arrivée là, elle voit une aubaine pas croyable : 200 E pour un magnifique perroquet parlant . Etonnée elle va voir le vendeur ..

- Monsieur, pourquoi un perroquet d’une aussi grande valeur est si peu cher ?
- Et bien ma petite madame c’est qu’il vient d’un bordel et son langage n’est pas correct du tout.

- Mais mon bon monsieur, ce n’est pas grave,cela se corrige, je vous le prends

. Le vendeur lui offre une cage et lui vend le perroquet. Arrivée chez elle, la cage est installée dans le salon. Le perroquet dit alors :
« - Nouvelle maison, nouveau bordel ».   La femme se dit que ce n’est pas grave et qu’il va se corriger.

Les deux petites filles arrivent donc au salon et le perroquet de dire :

 » – Deux nouvelles p’tites putes, deux  nouvelles ‘tites putes. ». La mère,toute confuse explique à ses filles que le perroquet vient d’un bordel et que son langage va se corriger au jour le jour.

Sur ce, Robert, le mari et l’homme de la maison arrive et le perroquet de lancer a tue-tête :

REGARD
- » Nouveau bordel, nouvelles p’tites putes, mais toujours ce bon vieux Robert ! « 

Publié dans HUMOUR, Non classé | Pas de Commentaire »

PRIMAUTE DE LA POESIE

Posté par sylvie le 7 octobre 2014

Primauté de la poésie

Parmi tous les talents dont nous sommes nantis
Je crois que ce qui prime,  c’est bien la poésie
C’est beau les mathématiques
Mais très rébarbatif aussi
Le rêve n est pas permis
Deux et deux font quatre et c’est fini
La poésie , par contre , permet toutes les fantaisies
Ce qui est vrai aujourd’hui
Se transformera demain au gré de nos envies
Et c’est bien mieux ainsi

Deux et deux font quatre , c’est immuable
Berk , cette vérité incontournable
Me donne le cafard
Je préfère , avec Athéna
Déesse de la sagesse et des arts
Lire Baudelaire ou écouter Mozart
Ecrire un poème , un conte ou mon journal
La rigueur scientifique me sape le mental
Les économiste sont des matheux , voyez le résultat
Laissez place aux doux rêveurs du Mont Parnasse

Deux et deux font quatre , quelle monotonie
J’en suis paralysé comme un zombie
Aurais-je encore le goût de rire
Devant cette évidence qui me poursuit
C ‘est immuable et tout est dit
Deux et deux font quatre , j’en suis baba
Mais huit sur deux c’est aussi quatre
Et douze sur trois , et seize sur quatre
Alors , matheux , n’est-ce pas prétentieux
De te croire au-dessus des dieux

Arrive , Poète , prends enfin
Les choses en mains
Le monde s’en trouvera bien mieux
En étant un peu plus harmonieux
Rempli de la douceur de tes rimes
Il deviendra plus vrai , adieu la frime
Tu règleras nos maux par la candeur
De tes pensées tournées vers le bonheur
Et dites de mille façons
Sur tous les tons .

poésie trouvée sur le net ..

bellecascade.jpg

Publié dans POESIE | Pas de Commentaire »

UN JOUR PEUT ETRE ?

Posté par sylvie le 6 octobre 2014

UN JOUR PEUT-ÊTRE…

Ton enfant découvrira des mots

Qu’il ne comprendra pas.

Il te questionnera sur la guerre,

sur le racisme, sur la violence.

Il cherchera des raisons de tant de larmes,

Tant de souffrances,tant de morts.

Il s’inquietera des demi-vérités,

Des injustices, des trahisons.

Il te dira: Parle moi de beauté,

De réconciliation, de vérité

Et d’harmonie.

Et ce jour peut être

Tu voudras supprimer les frontières,

Remplacer tes clôtures par des fleurs.

Tu voudras changer ton regard.

Tu voudras chanter la liberté

Dans les rues de la Somalie,

Dans les parcs de la Bosnie,

Dans la brousse du Rwanda.

Un jour peut être, ton enfant

Regardera le monde autrement.

En parcourant les routes du Quebec,

Il croisera des jeunes et des aînés

Qui luttent pour un mieux être quotidien.

Peut être que ton enfant

Se fera le heros de l’humanité

En découvrant la force de l’amour,

Le dynamisme de l’espérance,

La puissance de la foi,

Il voudra écrire le mot  » Fraternité »

Sur tous les continents.

Je te souhaite d’être là,  à ses côtés.

UN JOUR PEUT ETRE ? dans Divers artfichier_642714_1158057_201208280215343

Publié dans Divers | Pas de Commentaire »

ET UN JOUR UNE FEMME

Posté par sylvie le 2 octobre 2014

et un jour une femme ...

 

ET UN JOUR UNE FEMME ………http://youtu.be/GdIBdMBBgrI

Publié dans MUSIQUE | Pas de Commentaire »

 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...