HISTOIRE D’EN RIRE

Posté par sylvie le 14 octobre 2014

Un gars dit à un autre :

– J’ai fait couper la queue de mon chien la semaine dernière car ma belle-mère vient samedi. -

Ah oui ? Je ne vois pas le rapport. –

Tu vois, je ne veux surtout qu’elle pense que quelqu’un soit content de la voir.

 

Quelle est la différence entre un accident et une catastrophe ? Si ta belle mere est en train de se noyer: c’est un accident, si tu la sauves : c’est une catastrophe.

 

Un inspecteur d’académie se rend en une classe

. Il interroge un élève: -

Qui a cassé le vase de Soissons ?

L’élève pâli, hésite, puis bredouille en un sanglot :

- C’est pas moi … – Comment ? Vous ne savez pas qui …

- Monsieur, puisqu’il vous dit que ce n’est pas lui, dit le professeur

- Comment ? Comment ? Vous aussi, vous ne savez pas qui …

- Ma foi non, répond le professeur, évasif

L’inspecteur fait alors un rapport au directeur de l’établissement.

- Voyez l’état de l’enseignement, les élèves et les enseignants ne savent pas qui a cassé le vase de Soissons

! Le directeur, ennuyé, se demande – Mais qui donc a cassé ce vase ?

Il adresse une requête au recteur d’académie

. Ce dernier, recevant la requête l’examine entre deux dossiers urgents et s’exclame -

Mais quelle histoire pour un vase ! Qu’on le remplace…

 

C’est l’équipe de football belge qui part jouer en Afrique… Dans l’avion, le commandant de bord n’arrête pas de sentir l’avion bouger dans tous les sens.

Il appelle l’hotesse :  » Qu’est ce qui se passe derrière ? »‘

 » Oh rien! c’est l’équipe qui s’entraîne »…

« Faites ce que vous voulez, il faut que ça s’arrête ».

L’hotesse s’en va… Au bout de cinq minutes de calme, le commandant rappelle l’hotesse et lui dit « 

 » Que leur avez vous dit pour obtenir le calme si rapidement ? »

 » Je leur ai dit d’aller jouer dehors » …

 

Un jour une femme décide d’acheter un perroquet à ses filles. Elle se rend donc au magasin d’animaux le plus près. Arrivée là, elle voit une aubaine pas croyable : 200 E pour un magnifique perroquet parlant . Etonnée elle va voir le vendeur ..

- Monsieur, pourquoi un perroquet d’une aussi grande valeur est si peu cher ?
- Et bien ma petite madame c’est qu’il vient d’un bordel et son langage n’est pas correct du tout.

- Mais mon bon monsieur, ce n’est pas grave,cela se corrige, je vous le prends

. Le vendeur lui offre une cage et lui vend le perroquet. Arrivée chez elle, la cage est installée dans le salon. Le perroquet dit alors :
« - Nouvelle maison, nouveau bordel ».   La femme se dit que ce n’est pas grave et qu’il va se corriger.

Les deux petites filles arrivent donc au salon et le perroquet de dire :

 » – Deux nouvelles p’tites putes, deux  nouvelles ‘tites putes. ». La mère,toute confuse explique à ses filles que le perroquet vient d’un bordel et que son langage va se corriger au jour le jour.

Sur ce, Robert, le mari et l’homme de la maison arrive et le perroquet de lancer a tue-tête :

REGARD
- » Nouveau bordel, nouvelles p’tites putes, mais toujours ce bon vieux Robert ! « 

Laisser un commentaire

 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...