LE CANCRE

ecolier

LE CANCRE

Il dit non avec la tête
mais il dit oui avec le coeur
il dit oui à ce qu’il aime
il dit non au professeur
il est debout
on le questionne
et tous les problèmes sont posés
soudain le fou rire le prend
et il efface tout
les chiffres et les mots
les dates et les noms
les phrases et les pièges
et malgré les menaces du maître
sous les huées des enfants prodiges
avec des craies de toutes les couleurs
sur le tableau noir du malheur
il dessine le visage du bonheur

JACQUES PREVERT

2 Réponses à “LE CANCRE”

  1. 010446g 10 mars 2015 à 9:41 #

    Merci de nous rappeler ce poème.
    La douleur de celui qui n’arrive pas à « suivre » est terrible.

    Dernière publication sur le radeau du radotage : Ombrelle

  2. sylvie 13 mars 2015 à 1:25 #

    Merci à vous de me lire

    j’adhère totalement à vos propos concernant l’enfant qui suit avec difficulté… les souvenirs d’enfance ne meurent jamais …Aujourd’hui c’est le harcelement à l’école, et ce n’est guère mieux!

    merci

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...