LA MONTAGNE

Image de prévisualisation YouTube

 

 

LES MONTAGNES

 

Les montagnes ne vivent que de l’amour des hommes.

Là où les habitations, puis les arbres, puis l’herbe s’épuisent,

naît le royaume stérile, sauvage, minéral

.Cependant, dans sa pauvreté extrême, dans sa nudité totale, 

 Il dispense une richesse qui n’a pas de prix : 

Le bonheur que l’on découvre dans les yeux de ceux qui le fréquentent. 

 

  G. REBUFFAT

lacetmontagne.jpg

 

2 Réponses à “LA MONTAGNE”

  1. 010446g 13 mars 2015 à 9:08 #

    Oui! Hélas, un bonheur parfois payé cher!
    Cher pour l’alpiniste, cher pour les sauveteurs…

    Dernière publication sur le radeau du radotage : 6 heures du mat

  2. sylvie 13 mars 2015 à 21:34 #

    c’est vrai, mais le vrai coupable n’est-il pas l’homme ? Par son inconscience à toujours se dépasser, il paie de sa vie et ceux qui viennent le sauver… Merci pour le commentaire !

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...