LA VIE C’EST SAVOIR PROFITER DU MANQUE

Posté par sylvie le 17 mai 2016

VIE C’EST SAVOIR PROFITER DU MANQUE

Quand on demande aux gens pourquoi ils sont malheureux ils répondent généralement en incriminant un manque quelconque: ils n’ont pas d’amis, ils voudraient une maison de campagne,la beauté ou encore le pouvoir …Parfois cette identification n’a pas d’objet clairement identifié mais une chose semble sure à leurs yeux : ils ressentent une absence, un défaut, et en  concluent  que l’assouvissement de leurs désirs est le chemin royal vers le bonheur.

Ce qu’ils ne voient pas, c’est que leur sentiment de privation ne s’abolit pas dans la satisfaction mais se reporte indéfiniment sur d’autres objets. Par définition, nos désirs sont illimités, alors que nous nous sommes, nous, limités. Le lanque est donc intrinsèque à cette nature: cousin germain de la souffrance, il fait partie de l’humanité et en consequence, toute tentative de l’éliminer est vouée à l’échec. Quand on se lance dans la vie en espérant ne jamais manquer de rien, on est déjà parti perdant. Pour ne donner qu’un seul exemple : la femme ne connaitra jamais ce que c ‘est d’avoir un sexe d’homme et inversement! il est inutile d’ergoter la dessus. Au fond, la seule chose dont nous soyons assurés de ne pas manquer, c »est le manque.

Combler ses désirs ou les amputer …le premier terme de l’alternative est impossible, le second apparait comme un sacrifice non nécessaire.    Tout l’art d’être heureux est d’accepter son manque, de l’aimer et enfin d’apprendre à s’en servir.   Une acceptation qui n’est pas la résignation. La résignation est triste, l’acceptation est joyeuse. La vie est ainsi faite…

8ehmcdz8

Laisser un commentaire

 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...