PREVERT

Posté par sylvie le 9 juin 2016

Voilà un poète qui parle comme tout le monde! point de recherches alambiquées, de tournures abstruses, de phrases absconses: le poème accueille pour la première fois les tons qui n’osent sortir dans la compagnie des livres ….Jacques Prévert est né le 4 février 1900 à Neuilly Sur Seine, dans un milieu de petite bourgeoisie- André Prévert , son père, travaille dans une compagnie d’assurances, puis à la mairie du VIe arrondissement de Paris. Six ans plus tard, naît son frère Pierre dont il se sentira toujours très proche.. Les deux frères collaborent pour plusieurs films.

En 1945 Prevert rassemble les poèmes qu’il a écrits depuis des années, sous le titre de  » Paroles » . Dès la parution du recueil ,les ventes de Paroles s »envolent, mais les écrits restent dans les mémoires. En effet, Prevert écrit dans une langue qui parle à tous les passants de n’importe quelle rue.  Enfin la poésie est à la portée du jardinier, du boucher, du contrôleur, du médecin, de l’avocat, des jeunes ou des vieux – et même du cancre!

 

A la complication surréaliste, aux recommandations alambiquées d’un Breton, à la table sacrée du poète solennel , Prévert a préféré les recettes de tous les jours et le comptoir du café! et la recette fonctionne à merveille sous les yeux d’un Breton sans doute envieux de ce succès. Breton que Prévert avait égratigné en quittant le groupe surréaliste.

 

Langage unique en son genre, jamais imité, mélange de tendresse, de gouaille, d’ironie féroce, de chagrin aussi et de lumière sans fard, les poèmes de Prévert continuent d’être lus, étudiés, appréciés par toutes les générations . « Paroles »  s’est vendu à plus de deux millions d’exemplaires, depuis sa parution… Prévert est aussi l’auteur de chansons  » les feuilles mortes »  » les enfants qui s’aiment  » …  Interprétées par les plus grandes voix : Juliette Greco, Catherine Sauvage, Mouloudji, Reggiani,  Yves Montand etc … Celui qui en écrit la musique est un jeune roumain venant de Budapest que Prévert a découvert en 1934  : Joseph Kosma.

 

Jacques Prévert est mort le 11 avril 1977 , à Omonville-la -Petite, dans la Manche, où se trouve sa tombe sur laquelle fleurissent les roses qu’il aimait …

 

Barbara -

Rappelle-toi Barbara 
Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là 
Et tu marchais souriante 
Épanouie ravie ruisselante 
Sous la pluie 
Rappelle-toi Barbara 
Il pleuvait sans cesse sur Brest 
Et je t’ai croisée rue de Siam 
Tu souriais 
Et moi je souriais de même 
Rappelle-toi Barbara 
Toi que je ne connaissais pas 
Toi qui ne me connaissais pas 
Rappelle-toi 
Rappelle-toi quand même jour-là 
N’oublie pas 
Un homme sous un porche s’abritait 
Et il a crié ton nom 
Barbara 
Et tu as couru vers lui sous la pluie 
Ruisselante ravie épanouie 
Et tu t’es jetée dans ses bras 
Rappelle-toi cela Barbara 
Et ne m’en veux pas si je te tutoie 
Je dis tu à tous ceux que j’aime 
Même si je ne les ai vus qu’une seule fois 
Je dis tu à tous ceux qui s’aiment 
Même si je ne les connais pas 
Rappelle-toi Barbara 
N’oublie pas 
Cette pluie sage et heureuse 
Sur ton visage heureux 
Sur cette ville heureuse 
Cette pluie sur la mer 
Sur l’arsenal 
Sur le bateau d’Ouessant 
Oh Barbara 
Quelle connerie la guerre 
Qu’es-tu devenue maintenant 
Sous cette pluie de fer 
De feu d’acier de sang 
Et celui qui te serrait dans ses bras 
Amoureusement 
Est-il mort disparu ou bien encore vivant 
Oh Barbara 
Il pleut sans cesse sur Brest 
Comme il pleuvait avant 
Mais ce n’est plus pareil et tout est abimé 
C’est une pluie de deuil terrible et désolée 
Ce n’est même plus l’orage 
De fer d’acier de sang 
Tout simplement des nuages 
Qui crèvent comme des chiens 
Des chiens qui disparaissent 
Au fil de l’eau sur Brest 
Et vont pourrir au loin 
Au loin très loin de Brest 
Dont il ne reste rien.  

JACQUES PREVERT

PLUIES

2 Réponses à “PREVERT”

  1. 010446g dit :

    Ta chronique d’aujourd’hui est comme un grand bol de miel pour moi!
    Merci! Merci! De tous les poèmes de Prévert, c’est celui que je préfère…Qui me pénètre jusqu’aux plus profondes fibres, je ne saurais dire pourquoi.

    Dernière publication sur le radeau du radotage : radotage: avant le mariage

  2. sylvie dit :

    merci beaucoup pour ton commentaire …ce poème de Prévert est effectivement magnifique ….. Il raconte une histoire qui nous parle, avec l’émotion qu’elle procure …

Laisser un commentaire