l’INTERPRETATION

Posté par sylvie le 16 octobre 2016

Interpréter c’est extraire le sens de quelque chose, qui, ou bien n’a pas de sens apparent, ou bien a un autre sens que le sens apparent… Par exemple: Que faisons nous  lorsque nous conversons avec quelqu’un ?  Nous interprétons ses paroles, et lui interpréte les notres.  Pas uniquement les paroles, l’attitude générale du corps, les mimiques en disent parfois plus long que les mots….

 

Un interpréte est un traducteur : il fait passer un message d’une langue à une autre. Un pianiste interprète un morceau de musique à partir de la partition qu’il a sous les yeux ou qu’il a apprise par coeur

.Un acteur interprète un personnage.

Quel point commun commun  y’a t-il entre le traducteur, le pianiste et l’acteur ? Tous effectuent le passage d’un niveau apparent( ce qui est dit, montré , ou écrit) à un niveau caché ( ce qui est signifié par ce qui est, écroit ou montré : lire un livre, écouter une conversation, c’est interpreter.

 

SENS ET VERITE

Deux fois deux font quatre, la terre tourne autour du soleil , ces propositions ne donnent pas lieu à un travail d’interprétation. Pourquoi ? Parce qu’elles sont vraies. Une proposition vraie est nécessaire et universelle .La vérité est unique en son domaine. Il n’y a qu’une seule réponse vraie à un problème de mathématique, alors qu’il en existe une infinité de fausses.

 

 

Le sens, à la différence de la vérité , est multiple parce que l’interprétation est relative au contexte dans lequel elle s’effectue: le contexte comprend l’époque, la culture, la personnalité aussi de celui interprète. Le sens d’une oeuvre d’art, le sens d’un événement historique, le sens d’une action politique ne seront jamais les mêmes pour tout le monde. Aucune interprétation  ne jouera au piano de manière identique à un autre, cela ne signifie pas pas que toutes les interprétations se valent. La plupart des symboles sont surdéterminés, c’est à dire qu’ils ont une pluralité de sens . Il n’y a que des symboles mathématiques pour être univoque. Ainsi le lion par exemple peut symboliser :  – le roi de la forêt , une constellation, la marque Peugeot.

                                 

 

PEUT ON DIRE QUE TOUTES LES OPINIONS SE VALENT ?

 

La réponse à cette question dépend du sens qu’on donnera au mot opinion… Au sens courant, une opinion est un jugement personnel quelconque.

Au sens philosophique, introduit par Platon, l’opinion s’oppose au savoir comme l’apparence à la réalité.

 

Si toutes les opinions se valent, cela signifie qu’aucune n’est meilleure ni pire qu’une autre.Conséquence : chacun est fondé à émettre l’opion qu’il désire.

Si toutes les opinions ne se valent pas, cela signifie qu’un critère objectif permet de les ordonner et de hierarchiser en bonnes et mauvaises opinions, en meilleures parmi les bonnes et pires parmi les mauvaises.

 

COUCHER DE SOLEIL 3

 

Une Réponse à “l’INTERPRETATION”

  1. Bonjour
    3 sujets très actuels qui font réfléchir, et ça fait du bien.
    Merci.
    Belle journée à vous
    Tân

    Dernière publication sur chroniques variées : la nouvelle arche de Noé

Laisser un commentaire