LE POURQUOI DU COMMENT

Un petit texte pour sourire ….

La terre s’arrêtera- t-elle de tourner ? Pourquoi le baîllement est-il contagieux ? Comment font les poissons pour dormir ? Quelle est l’origine de l’expression   » O.K », combien pèse un nuage ?  Voici les vraies réponses,souvent déconcertantes, insolites, drôles mais toujours scientifiquement ou historiquement indiscutables aux questions que tout le monde se pose sans avoir jamais osé le dire . 

 

QUELLE EST L’ORIGINE DE L’EXPRESSION OK POUR SIGNIFIER D’ACCORD ?

Il existe de multiples théories sur les origines de ce fameux okay (O.K.) américain qui se répand en Europe après la Seconde Guerre mondiale. Aujourd’hui cette abréviation familière est probablement devenue le  » mot  » le plus utilisé.

Ainsi, pratiquement chaque langue répertoriée sur l’ensemble de la planète acquiesce et opine du bonnet en prononçant ce magnifique okay. Encore que l’expression ne se contente pas de signifier systematiquement un  » oui » banal et standardisé.  En effet, si un O.K bien placé dans la conversation vise à approuver,il permet aussi de manier la nuance.. Chacun sait qu’il peut se raduire par  » d’accord » ou par  » entendu », notammemnt dans le genre de réplique suivante  » OK j’arrive! » .Mais ces modestes petites lettres poussent la subtilité expressive jusqu’au « tout va bien » exemple  » c’est OK on peut partir » ..

Au fil des décennies, les acceptions ont continué de proliférer.. Ainsi entend-on parler de « vacances OK »(agréables), d’une réponse  OK ( correcte), d’un objet OK ( prêt à fonctionner), d’un patient OK  après une opération chirurgicale réussie.Bref que ce soit sous la forme d’un adverbe ou d’un adjectif, l’anodine abréviation ne manque pas de ressources!!

 

EXISTE T-IL UNE DIFFERENCE ENTRE LA MER ET L’OCEAN ?

Vue de l’espace, la Terra apparaît sous la forme d’une boule bleue.Rien d’étonnant à cela puisque mers et océans représentent environ 70% de la surface du globe. Pourvu d’une exceptionnelle diversité d’éco-systèmes, ce gigantesque volume d’eau n’a d’ailleurs pas livré tous ses secrets.

  On peut penser que l’oceanographie a de beaux jours devant elle, car les grands fonds océaniques disposent d’un fantastique gisement de richesse à ce jour inexploré. Et les énormes ressources inexploitées ne manqueront pas d’attiser convoitise et concurrence. Car le sous-sol marin recèle nombre de résors qui peuvent représenter autant d’enjeux politiques et économiques: pétrole , nickel, cuivre, zinc, or, diamant, platine). Bien evidemment, ces vastes étendues couvertes d’eau salée répondent à des définitions précises. Ainsi les océans séparent-ils les continents. Il y’en a cinq :Atlantique, Pacifique, Indien, Arctique, et Austral. -

Pour leur part,les mers sont des bassins beaucoup plus petits. Certaines mers bordent un océan ( Manche, mer du Nord, mer de Chine etc….). D’autres ne communiquent avec leur grand frère que par un détroit (mer Rouge et Mediterranée)..Enfin, figurent dans la dernière catégorie celles qui sessemblent à de grancs lacs salés ( mer Caspienne, Mer Morte et mer d’Aral). Par ailleurs, des mers peuvent se rejoindre par un détroit ( par exemple mer Noiret Mediterranée via le Bosphore)…

Mais l’élément le plus caractéristique pour distinguer mers et océans se situe au fond de l’eau.Pour comprendre, il faut se représenter la coupe d’un océan. Les scientifiques distinguent plusieurs zones de fonds marins qui se différencient en fonction de la profondeur.  Puis on plonge     en pente plus ou moins forte vers les fonds océaniques, un paysage composé de vastes plaines,de monts et montagnes (connues sous le nom de dorsales océaniques……. Viennent ensuite les fameuses fosses abyssales qui continuent à juste titre,de fasciner les chercheurs

Ainsi les fosses s’allongent sur plusieurs milliers de kilomètres et elles correspondent aux plus grands  » trous  » que connaisse la Terre…. Les fosses abyssales nous entraînent vers des profondeurs ….du meme nom.  Les plus connues se situe »nt dans l’océan Pacifique : à l’ouest, la fosse des Mariannes ( 11 000 m) , et celle de Mindanao ( 11520m), au sud, la fosse des îles Kermadec et Tonga (10 800 m)  

L’étendue et la taille des zones abyssales déterminent  la distinction entre mers et océans. Ceux ci se caractérisent par la modeste proportion de leurs plates-formes littorales et par l’existence de fosses abyssales sur leur plancher océanique. A l’inverse, les mers ne possedent jamais de fosses abyssales et leurs fonds marins se réduisent parfois aux seuls plateaux et talus continentaux…

LE POURQUOI DU COMMENT dans Divers vue-de-la-mer     

 

2 Réponses à “LE POURQUOI DU COMMENT”

  1. coucouvousunblogfr 27 janvier 2018 à 12:46 #

    Merci de ces précisions !!!
    Article très instructif
    Bon Week end ensoleillé
    Tân

    Dernière publication sur chroniques variées : la nouvelle arche de Noé

  2. sylvie 27 janvier 2018 à 20:44 #

    Merci beaucoup de ton commentaire … Je te souhaite un excellent we, chez nous c’est plutôt mitigé… pluie et soleil

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...