• Accueil
  • > Archives pour février 2018

MA CITATION DU SOIR

Posté par sylvie le 22 février 2018

SILENCE VIGILANT

Observez les merveilles qui se déploient autour de vous sans en revendiquer la propriété.

Ressentez la beauté en mouvement et restez silencieux.

Jalal AL DIN (Perse)

CASCADE 111

Publié dans NATURE | Pas de Commentaire »

ANNA ARENDT

Posté par sylvie le 21 février 2018

Hannah Arendt est née à Hanovre le 14 octobre 1906 – A partir de cinq ans elle passa son enfance à Konigsberg. Son père mourut des suites d’une longue maladie alors qu’elle n’avait que sept ans.  Elle composa  ses premiers poèmes  à la fin de sa scolarité secondaire  dans un lycée de jeunes filles.

 

Après le baccalauréat en 1924 elle entreprit à Marbug des études en philosophie, en théologie et en grec, mais son amour de la philosophie était alors inséparable de celui   qu’elle éprouvait  pour son professeur, Martin Heidegger, malgré les dix sept ans qui les séparaient. Cette liaison secrète, Heidegger était marié et père de famille, dura jusqu’au départ d’Arendt  pour Heidelberg. En 1928 elle termina son cursus philosophique auprès de Karl Jaspers avec une thèse sur le concept d’amour chez Saint Augustin.  A Heidelberg elle fit aussi la rencontre décisive de Kurt    Blumenfeld , l’un des théoriciens les plus influents d’Allemagne qui devint son mentor dans le domaine politique.

 

En 1929 elle épousa le philosophe Gunther Stern et commença une étude sur la biographie de l’écrivaine Rahel Varnhagen qu »elle termina lors de son exil parisien en 1938.  En 1933   elle fut arrêtée quelque temps  par la Gestapo, puis relâchée, elle trouva refuge en France, mais resterait apatride jusqu’à sa naturalisation américaine en 1951.

 

En 1936  elle fit la connaissance de Henri Blucher qu’elle épousa en 1940. Fin  mai de cette année, elle fut internée administrativement avec beaucoup d’autres dans le camp de Gurs, dans le sud de la France d’où elle réussit à s’échapper au bout d’un mois. En avril 1941  elle émigra aux Etats Unis avec sa mère et son mari, et s’installa à New York. Pendant les trois années suivantes, elle collabora au journal allemand Der Aufbau.  Elle entreprit d’étudier de près le nazisme, en 1951 son ouvrage en trois volumes » les Origines du totalitarisme » lui assura une belle renommée.

 

A partir de 1953 elle donna des cours entre autres dans les universités de Princeton, Cambridge, Chicago et Berkeley. 

 

Hannah Arendt reçut plusieurs distinctions,dont le prix Lessing décerné par la ville de Hambourg.

 

Elle mourut le 4 décembre 1975  a New York.

 

fleurs differentes cop

Publié dans philosophie | Pas de Commentaire »

LE ROSSIGNOL ET LE PAON

Posté par sylvie le 4 février 2018

Le rossignol et le paon

 

 

 

rossignol-japonais-1

 

L’aimable et tendre Philomèle,
Voyant commencer les beaux jours,
Racontait à l’écho fidèle
Et ses malheurs et ses amours.
Le plus beau paon du voisinage,
Maître et sultan de ce canton,
Elevant la tête et le ton,
Vint interrompre son ramage :
C’est bien à toi, chantre ennuyeux,
Avec un si triste plumage,
Et ce long bec, et ces gros yeux,
De vouloir charmer ce bocage !
A la beauté seule il va bien
D’oser célébrer la tendresse :
De quel droit chantes-tu sans cesse ?
Moi, qui suis beau, je ne dis rien.
Pardon, répondit Philomèle :
Il est vrai, je ne suis pas belle ;
Et si je chante dans ce bois,
Je n’ai de titre que ma voix.
Mais vous, dont la noble arrogance
M’ordonne de parler plus bas,
Vous vous taisez par impuissance,
Et n’avez que vos seuls appas.
Ils doivent éblouir sans doute ;
Est-ce assez pour se faire aimer ?
Allez, puisqu’amour n’y voit goutte,
C’est l’oreille qu’il faut charmer.

paon

Publié dans Non classé, POESIE | Pas de Commentaire »

 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...