LES EMOTIONS

Posté par sylvie le 5 mars 2018

Peut-on enfermer les émotions dans une définition ?  Notre culture d’Homo sapiens nous invite à feuilleter le dictionnaire ..Nos académiciens se sont heurtés à cette terrible difficulté de circonscrire nos affects, on trouve ceci sur le Petit Larousse état affectif intense,caractérisé par une brusque perturbation physique et mentale où sont abolies les réactions appropriées d’adaptation à l’événement ..il y ajoute  » trouble,agitation passagère provoquée par la joie, la surprise, la peur …. «  Longtemps on a cru que le cerveau émotionnel et le cerveau rationnel étaient deux structures différentes.. Les émotions auraient-elles une quelconque relation avec le mental ?

Qu’est donc que l’émotion ? L’émotion est un mouvement vers le dehors, un élan qui naît à l’intérieur de soi et parle à l’entourage, une sensation qui nous dit qui nous sommes et nous met en relation avec le monde .. Elle peut être suscitée par un souvenir,une pensée ou un événement extérieur.. Elle nous informe  sur le monde qui nous entoure, elle nous guide en nous rappelant ce que nous aimons et ce que nous détestons. En ce sens, nos émotions nous donnons notre sentiment d’existence au monde. Elles nous individualisent en nous conférant la conscience de notre personne propre ..

La vie émotionnelle est étroitement liée à la vie relationnelle.. Le partage des émotions nous permet de nous sentir proches les uns des autres..    Les paramètres physiologiques de l’émotion sont universels. Tous les hommes, noirs, jaunes, blancs, rouges  vivent les mêmes contractions stomacales, une augmentation du rythme cardiaque et la sécheresse de la bouche dans le même type de circonstances.  Nos sentiments, facteurs de discorde quand ils ne peuvent être entendu et parlés ensemble, nous relient au-delà des cultures.

Le rôle des émotions est de signaler les événements qui sont signifiants pour l’individu et de motiver les comportements permettant de les gérer.

LA DIFFERENCE ENTRE EMOTION ET SENTIMENT.

Il y’a une différence entre  » sentiment  » et  » émotion ».. Le sentiment réfère à une expérience émotionnelle qui s’apparente à un état émotif.. Comme la tendresse, l’affection ou l’amertume, par exemple. Ce sont des expériences qui, contrairement aux émotions, ne sont pas accompagnées de multiples sensations corporelles fortes. Même lorsqu’il devient intense, le sentiment n’a pas le caractère envahissant de l’émotion. Il faut une écoute attentive de soi pour le repérer et le ressentir.. Délicatesse et subtilité sont des caractéristiques des sentiments.. On parle d’ailleurs de personnes sentimentales pour dire qu’elles sont faciles à atteindre, à émouvoir, à attendrir, et qu’elles valorisent la subtilité émotionnelle.

L’émotion réfère à une réaction vive par l’intensité.. Elle est ponctuelle alors que le sentiment est plus durable..Elle s’accompagne de réactions physiques plus ou moins nombreuses et fortes comme la peine, la colère, la rage.. L’émotion surgit et parfois envahit, contrairement au sentiment qui s’installe plus discrètement, même s’il est important..   Certains psychologues emploient les deux termes indifféremment,ceci pour éviter la répétition du même mot.. La fonction dans l’organisme est le même et la façon de s’en servir pour s’informer sur son expérience est la même aussi..

Les émotions et les sentiments servent à la même chose : nous informer continuellement sur notre équilibre intérieur et l’état de nos besoins.  Ils ont toujours une base physique: c’est dans notre corps qu’ils naissent et c’est à travers nos sensations que nous pouvons y avoir accès.

Quand on veut distinguer le sentiment et l’émotion, on accorde une place différente aux sensations. On reconnaît généralement que la composante corporelle du sentiment est plus subtile et moins intense que celle de l’émotion.. L’émotion est toujours plus intense que le sentiment, plus envahissante,plus portée aux éclats violents. Le  sentiment est plus subtil,plus délicat, il exige une attention plus soigneuse pour devenir clair et occuper le centre de notre conscience..

On pourrait conclure en disant que les sentiments permettent une adaptation plus précise et plus continuelle en nous fournissent les premiers indices d’un manque ou d’un déséquilibre. Si nous les ignorons, ou si nous refusons d’en tenir compte, les émotions viendront éventuellement prendre la relève en nous donnant des signaux plus intenses et plus envahissants que nous ne pourrons ignorer aussi facilement.

FEMME REVEUSE

2 Réponses à “LES EMOTIONS”

  1. L’émotion ou de notre âme sa réaction,de nos pensées leur vérité,quand l’amour est trahi ou sublimé,quand la beauté est salie ou magnifiée,l’émotion transmet à notre être le chagrin ou le bonheur d’une éternité touchée en plein coeur de sa divinité.

    Très bonne journée à toi.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Ferveur,ferveur

  2. sylvie dit :

    merci de ton commentaire …Nos émotions sont nécessaires ,en positif comme en négatif, tristes sont ceux qui en sont dépourvus ….

Laisser un commentaire

 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...