SERENITE

Posté par sylvie le 29 avril 2016

Petite méditation sur ce minuscule vaisseau qui nous fait voyager dans l’espace sans que nous nous en rendions compte occupés que nous sommes par nos petits problèmes/

 

serenite2

 

MESURER SA PEINE A CELLE DU MONDE

La terre,

Un point dans l’Univers

Même pas visible à l’échelle des planètes

Comme Arthur et Pollux.

Dans ce point,

Nous sommes tous là.

Nos guerres, nos problèmes,

Notre grandeur, notre misère,

Notre art, notre technologie,

Nos religions, nos races, nos civilisations.

Nos accomplissements, nos échecs…

Milliards d’âmes en constante ébullition.

Cela donne à penser non ?

Lorsqu’on se sent désemparé, stressé,

Meme devant tel problème ou décision à prendre,

Se rappeler de cette image

Nous aidera à relativiser

A réaliser notre petitesse dans l’Univers,

Du peu d’importance de nos problèmes

Quand on les voit à cette échelle.

Publié dans Divers | 2 Commentaires »

LA PHOTOGRAPHIE

Posté par sylvie le 20 février 2016

La photographie apparaît au début du XIX siècle. Dès ses premiers balbutiements, elle se présente comme un  » miroir qui se souvient ». Pour sa capacité à fixer le réel, elle devient l’outil privilégié des portraitistes et des conservateurs de musée et du patrimoine.

Les possibilités artistiques qu’elle offre en font tout aussi précocement un outil de création à part entière.

Son histoire est riche de ces aspects qui se nourrissent et s’interprètent.

Physicien et inventeur Nicephore Niepce est déjà concepteur d’un moteur à explosion quand il décide de s’intéresser à la fixation des images obtenues par la caméra obscura…


Il teste plusieurs substances photosensibles et obtient ses premiers résultats avec le bitume de Judée. Il réalise ses premiers clichés depuis sa fenêtre. Il faut plusieurs jours aux plaques d’étain pour être impressionnées. Il baptise le résultat  » héliographie »..

.

A la mort de Niepce son associé Daguerre,abandonnant le bitume de Judée pour l’iodure d’argent ramène le temps d’exposition à environ un quart d’heure, puis à moins de deux minutes…   Il ne s’agit pas encore de la photographie que l’on doit à Willam H.Fox Talbot et à son procédé du négatif-positif, mais le daguerreotype s’imposera jusqu’au début du XXe siècle..

LES ANNEES 50

Au lendemain de la Seconde guerre mondiale, la photographie devient un art majeur .


En réaction au photo reportage d’agence dont le but est de montrer les temps forts de l’histoire en train de s’écrire, un certain nombre de photographes préfèrent le portrait de la simplicité humaine.


Les représentants de cette photographie  humaniste posent un regard sobre sur la misère sociale comme l’américain Louis Stettner ou fixent la poésie du quotidien et la grâce des gens ordinaires comme les Français Robert Doisneau et Henri Cartier Bresson ou bien de toute une vie vue à travers l’objectif comme avec Jacques Henri Lartigue.

LES ANNES 60

Les années 60 voient apparaître les limites de la photographie humaniste avec le courant de la photographie subjective ainsi que l’émergence de démarches plus expérimentales.

La photographie subjective :ce mouvement est né du constat que tout cliché par le choix du cadrage ,de l’angle , est toujours une représentation partielle et partiale de la réalité. Ses représentants cherchent à capturer la réalité dans sa spontanéité,sans se soucier de mise en forme.Ils livrent des images brutes auxquelles le spectateur est invité à donner un sens..

La photographie de l’imaginaire:  un univers onirique très puissant…  L’américain Michals associe des images énigmatiques à des textes manuscrits au contenu déconcertant laissant le spectateur-lecteur construire sa propre histoire;

LES ANNEES 70

Le photo reportage du renouveau: si le développement de la télévision aboutit à la crise du photo-reportage,celui ci se renouvelle surtout en France… Les photographes s’organisent et fondent l’agence Gamma afin de produire l’image symbolique de l’instant vécu…  Les photographes abandonnent le sensationnalisme et privilégient l’aspect personnel, leur ton est plus pessimiste et plus engagé…

LA PHOTOGRAPHIE AUJOURD’HUI

Les années 80 voient d’une part la confirmation de la photographie comme moyen d’immortaliser et de commercialiser des happenings d’art contemporain et d’autre part, l’épanouissement de recherches radicales sur l’érotisme et sur l’abjection

L’érotisme : Helmut Newton photographe de mode transcende des modèles déjà choisis pour leur perfection en vue de créer des images de femmes sublimées a en être irréelles.
Herb Ritts qui a aussi travaillé pour de grands noms du spectacle tels que Madonna, applique les mêmes principes au nu masculin offrant des images de couples d’hommes sensuelles sans être choquantes.

Le Pastiche : la photographie permet de tout faire même d’imiter la peinture.

L’Abjection : la liberté d’expression bénéficie aussi aux photographes de l’horreur.. LA PHOTOGRAPHIE dans Divers CHivGfbPAKY4u9NEMn0JjP2LIzU LARTIGUE

mYfY7XrhA5enVAk0-qkNADdYp-o dans Divers  NEWTON

RAnMveX2EykAjbScEseHi3Zr3pw DOISNEAU MIMsIO0Q_-hRrHWg9m1WnWn1DXo DOISNEAU

Publié dans Divers | 1 Commentaire »

LES QUATRE SAISONS

Posté par sylvie le 16 septembre 2015

Au printemps de leur vie
Le amants se convoitent avec envie
C’est le temps des folles passions
Ils sont prisonniers de leurs propres pulsions

edenpicscom005102primerosesbleuesrosesjaunesrougesetblanchessuissevaudlausanne.jpg

Dans l’été de leur vie
Ils découvrent l’amour
Mélange d’envie et de désir
Sentiment plus profond qui rime avec toujours

copacabana_rio_de_janeiro_brazil

Dans l’automne de leur vie
Ils découvrent la tendresse
Sentiment immortel qui rime avec sagesse
Et qui grandit sans cesse

kbgp2ey2

Dans l’hiver de leur vie
Les amants vivent de leur souvenirs
De tout ce qui , jour après jour , a fait leur plénitude
Ils ont atteint le véritable amour avant leur finitude

riviere au coucher du soleil

Publié dans Divers | 1 Commentaire »

A QUEL AGE EST-ON VIEUX ?

Posté par sylvie le 20 mars 2015

A quel âge est-on vieux ?

A cinq ans je croyais que l’on devenait vieux Sitôt qu ‘on atteignait la dizaine d’années Mais quand mes dix printemps sonnèrent glorieux Je remis à quinze ans mes caduques données.

Lorsque longtemps après, j’attrapai mes quinze ans, Je fixai à vingt ans ma future vieillesse. Or, mes vingt ans passés, j’ajoutai dix printemps, Pensant bien qu’à trente ans j’obtiendrais la sagesse.

Arrivèrent ces trente et là je me disais: On doit devenir vieux seulement à quarante. La quarantaine vint:j’étais robuste et frais. Alors, me suis-je dit, ce doit être à cinquante.

Cinquante tôt venu, vite je m’aperçus Qu’on reste jeune encore tant qu’on n’a pas soixante. Je les ai dépassés de seize ans révolus Et je me trouve aussi neuf que lorsque j’avais trente.

Mes cheveux sont, bien sûr, devenus grisonnants Mais je conserve encore un peu de ma crinière; Je marche sans bâton, mais j’ai perdu mes dents; Les jeunes pourraient bien me prendre pour grand-père.

Malgré tout, je me sens presque aussi bien portant Qu’en ces jours si actifs de ma plus tendre enfance; Plus modéré, bien sûr, sans crouler cependant. Mes rêves envolés, je garde l’espérance.

Parfois je me demande: » A quel âge est-on vieux? » Il me semble que moi, je suis toujours le même; Je me tiens occupé, je ne me sens que mieux. J’ignore la question, ça règle le problème.

Quand j’aurai mes cent ans, je dirai: « Ô Seigneur A quel âge est-on vieux? »….Mais à cent ans, quoi faire Si la neige des ans m’interdit tout labeur ? mieux vaut le ciel alors…quand il plaira au Père…

La jeunesse n’est pas une période de la vie,elle est un état d’esprit,un effet de la volonté,une qualité de l’imagination,une intensité émotive,une victoire du courage sur la timidité,du gout de l’aventure sur l’amour du confort.

On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années,on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.Les années rident la peau;renoncer a son idéal ride l’âme.Les préoccupations,les doutes,les craintes et les désespoirs sont les ennemis qui,lentement,nous font pencher vers la terre et devenir poussière avant la mort.

Le jeune est celui qui s’étonne et s’émerveille.Il demande,comme l’enfant insatiable:Et après?Il défie les événements et trouve la joie au jeu de la vie.

Vous êtes aussi jeune que votre Foi.Aussi vieux que votre Doute.Aussi jeune que votre confiance en vous-même.Aussi jeune que votre espoir.Aussi vieux que votre abattement.

Vous resterez jeune tant que vous resterez réceptif.Réceptif à ce qui est beau,bon et grand.Réceptif aux messages de la nature,de l’homme et de l’infini.

Si un jour,votre coeur allait être mordu par le pessimisme et rongé par le cynisme,puisse Dieu avoir pitié de votre âme de vieillard…

Général Mac Arthur,1945 A

fillette

Publié dans Divers | 3 Commentaires »

BONNES FETES

Posté par sylvie le 24 décembre 2014

 

Bonnes fêtes à tous mes amis lecteurs, qui, tout au long de ces sept années m’ont suivi, parcouru mon blog, laissé des commentaires …. Je continuerai avec le même enthousiasme à partager avec vous mes écrits .

.Joyeux Noel à tous….

 

  Je vous retrouverai avec plaisir en début janvier.

 

JOYEUX NOEL

 

 

Publié dans Divers | Pas de Commentaire »

LES CARESSES DES YEUX

Posté par sylvie le 27 novembre 2014

Les caresses des yeux sont les plus adorables
 Elles apportent l’âme aux limites de l’être,
 Et livrent des secrets autrement ineffables,
Dans lesquels seul le fond du cœur peut apparaître.
Les baisers les plus purs sont grossiers auprès d’elles
 Leur langage est plus fort que toutes les paroles
 Rien n’exprime que lui les choses immortelles
Qui passent par instants dans nos êtres frivoles.
Lorsque l’âge a vieilli la bouche et le sourire
 Dont le pli lentement s’est comblé de tristesse
Elles gardent encor leur limpide tendresse.
Faites pour consoler, enivrer et séduire
  Elles ont les douceurs, les ardeurs et les charmes !
  Et quelle autre caresse a traversé des larmes ?
Auguste Angellier.
regard magnifiue.jpg

Publié dans Divers | Pas de Commentaire »

LA LIBERTE

Posté par sylvie le 6 novembre 2014

Image de prévisualisation YouTube

La Liberté,

Ce n’est pas partir, c’est revenir,
Et agir,
Ce n’est pas prendre, c’est comprendre,
Et apprendre,
Ce n’est pas savoir, c’est vouloir,
Et pouvoir,
Ce n’est pas gagner, c’est payer,
Et donner,
Ce n’est pas trahir, c’est réunir,
Et accueillir.

~~~~~~~~~~~~~~

La Liberté,

Ce n’est pas s’incliner, c’est refuser,
Et remercier,
Ce n’est pas un cadeau, c’est un flambeau,
Et un fardeau,
Ce n’est pas la faiblesse, c’est la sagesse,
Et la noblesse,
Ce n’est pas un avoir, c’est un devoir,
Et un espoir,
Ce n’est pas discourir, c’est obtenir,
Et maintenir.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ce n’est pas facile,
C’est si fragile,
LA LIBERTE

A  LA MER COUCHER DE SOLEIL

Publié dans CITATIONS, Divers, Non classé | 2 Commentaires »

UN JOUR PEUT ETRE ?

Posté par sylvie le 6 octobre 2014

UN JOUR PEUT-ÊTRE…

Ton enfant découvrira des mots

Qu’il ne comprendra pas.

Il te questionnera sur la guerre,

sur le racisme, sur la violence.

Il cherchera des raisons de tant de larmes,

Tant de souffrances,tant de morts.

Il s’inquietera des demi-vérités,

Des injustices, des trahisons.

Il te dira: Parle moi de beauté,

De réconciliation, de vérité

Et d’harmonie.

Et ce jour peut être

Tu voudras supprimer les frontières,

Remplacer tes clôtures par des fleurs.

Tu voudras changer ton regard.

Tu voudras chanter la liberté

Dans les rues de la Somalie,

Dans les parcs de la Bosnie,

Dans la brousse du Rwanda.

Un jour peut être, ton enfant

Regardera le monde autrement.

En parcourant les routes du Quebec,

Il croisera des jeunes et des aînés

Qui luttent pour un mieux être quotidien.

Peut être que ton enfant

Se fera le heros de l’humanité

En découvrant la force de l’amour,

Le dynamisme de l’espérance,

La puissance de la foi,

Il voudra écrire le mot  » Fraternité »

Sur tous les continents.

Je te souhaite d’être là,  à ses côtés.

UN JOUR PEUT ETRE ? dans Divers artfichier_642714_1158057_201208280215343

Publié dans Divers | Pas de Commentaire »

BONNE RENTREE

Posté par sylvie le 31 août 2014

Bonne rentrée à tous …

J’ai crée ce blog il y’a tout juste sept ans ….avec 1.195.000 visiteurs à ce jour… Merci à vous tous qui venez le consulter, et laissez des commentaires… J’ai toujours le même plaisir à faire des articles et lire vos commentaires qui me permettent d’améliorer ce qul doit l’être:

 

ma pensee du soir ;..

BONNE SEMAINE A TOUS

Publié dans Divers | Pas de Commentaire »

IMAGE DE PAIX

Posté par sylvie le 23 janvier 2014

LA PLUS BELLE IMAGE DE LA PAIX

 

Il était une fois  un roi qui voulait offrir un prix à l’artiste qui  ferait la peinture de la plus belle image de la paix.   Plusieurs artistes ont essayé.  Le roi a regardé les images  mais il n’en aima seulement que deux et il avait donc à choisir entre ces deux.. 

 

La première représentait un lac calme .. ce lac était un miroir parfait pour les montagnes majestueuses autour. Au-dessus il y’avait un ciel bleu avec quelques nuages blancs.. Tous ceux qui avaient vu cette peinture avaient pensé  que c’était l’image parfaite de la paix..

 

L’autre peinture représentait aussi des montagnes, mais elles étaient abruptes, rocheuses et le sommet sans arbre. Au-dessus il y’avait un ciel orageux avec de la pluie et des éclairs. A côté de la montagne, il y’ avait une grosse chute d’eau . Cela ne ressemblait en rien à la paix. Mais quand le roi a regardé, il a vu derrière la chute, un petit buisson qui avait poussé sur le rocher. Dans le buisson, une maman oiseau avait bâti son nid. Là, au milieu de ce remous d’eau était assise la maman oiseau, sur son nid, en parfaite paix.

 

A votre avis, quelle image a remporté le prix ?  Le roi a choisi la seconde… Parce que, dit-il,  » la paix ne veut pas dire d’être à un endroit où il n’y a ni bruit,ni trouble ou de gros travaux. La paix veut dire d’être au milieu de toutes ces choses et d’être toujours calme dans votre cœur » …

 

EN PLEINE LECTURE

 

 

 

Publié dans Divers | Pas de Commentaire »

12345...19
 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...