LE RISQUE

Posté par sylvie le 29 juillet 2012

OSER LE RISQUE !

Sourire… c’est prendre le risque de paraître
ridicule.
Pleurer… c’est prendre le risque de paraître
sentimental
Tendre la main vers l’autre…
c’est prendre le risque de
s’impliquer.
Faire voir ses sentiments…
c’est prendre le risque de
montrer son véritable soi.
Étaler ses idées, ses rêves devant la
foule…
c’est risquer de ne pas être aimé en retour.

Vivre, c’est
risquer de mourir.
Espérer, c’est risquer le désespoir.
Essayer, c’est
risquer l’échec.

Mais les risques doivent être courus, parce que le plus
grand risque dans la vie, c’est de ne rien risquer.

La personne qui ne
risque rien ne fait rien,
n’a rien, n’est rien.

Quelqu’un peut éviter
la souffrance et le chagrin,
mais ne peut alors apprendre à ressentir, à
changer,
à grandir, à aimer, à vivre.

Enchaîné par les certitudes,
l’individu est un esclave
qui a renoncé à la liberté.

Seul l’individu
qui risque est vraiment libre.

LE RISQUE dans Divers femmeorange

Publié dans Divers | Pas de Commentaire »

JEU DE MOTS

Posté par sylvie le 16 juin 2012

On ne dit pas  UN PERROQUET (un père OK)  on dit
MON PAPA EST D’ACCORD

 

On ne dit pas  HÉLÈNE SEGARA (hélène s’égara)  on dit
HÉLÈNE S’EST PERDUE

 

On ne dit pas  RICHELIEU (riche lieu)  on dit  SYMPA
LA BARAQUE

 

On ne dit pas  IL A DES CD (il a décédé)  on dit  IL
EST MORT

 

On ne dit pas  UN BALCON (un bal con)  on dit  UNE
SOIRÉE NULLE

 

On ne dit pas  N’IMPORTE QUOI (nain porte quoi?) on dit QUE PORTE LE NAIN ?

 

On ne dit pas  UN CYCLONE (six clones)  on dit  DES
SEXTUPLÉS

 

On ne dit pas  LE GOSPEL (le gosse pèle)  on dit
L’ENFANT A EU UN COUP DE SOLEIL

 

On ne dit pas  LA BONNE PAELLA (la bonne pas est là)  on
dit  LA FEMME DE MENAGE EST EN VACANCES

 

On ne dit pas  IL EST CHÉTIF (il est chez tif)  on dit
IL EST CHEZ LE COIFFEUR

 

On ne dit pas  IL EST NÉPALAIS (il est né pas laid)  on dit
C’EST UN BEAU BÉBÉ

 

On ne dit pas  IL FAIT DES COURBETTES (il fait des cours
bêtes)  on dit  CE PROF EST NUL

 

On ne dit pas  L’IDOLE DES JEUNES (l’idole déjeune)  on dit
JOHNNY CASSE LA CROÛTE

 

On ne dit pas  UN CERCUEIL DE LORRAINE  on dit  UNE
BIÈRE D’ALSACE

 

On ne dit pas  ILLE-ET-VILAINE (il est vilaine)  on dit
IL POURRAIT ÊTRE MIEUX

 

On ne dit pas  PRENDRE UNE PILE  on dit  PERDRE LA
FACE

 

On ne dit pas  UN CHAPITRE (un chat pitre)  on dit
UN MATOU RIGOLO

 

On ne dit pas  SE FAIRE FRAPPER PAR UN VIEILLARD  on dit
PRENDRE UN COUP DE VIEUX

 

On ne dit pas  COUPER LE BEURRE (couper le beur)  on dit
CIRCONCIRE LE JEUNE ARABE

 

On ne dit pas  UN OUVRE-BOITE  on dit  UN PORTIER DE
NIGHT-CLUB

JEU DE MOTS  dans Divers lacmorainecanada

 

Publié dans Divers | Pas de Commentaire »

le bonheur,c’est dans la poche

Posté par sylvie le 10 juin 2012

Ravie de vous retrouver en ce dimanche soir …. Mon blog atteint aujourd’hui 998000 visites … waow !! cela fait vraiment plaisir …. Nous allons atteindre ensemble le million de visiteurs dans quelques jours , cela m’encourage à ne jamais laisser tomber et toujours m’améliorer … Je ne dispose plus de temps comme auparavant, mais je ferai en sorte d’être plus régulière!! merci à tous …

Allez, un petit texte sympa  , sur le thème  » Le bonheur est dans la poche »

UNE FOIS A TERME ….

Une idée, un trait de génie ? Réflexion, action!  un projet , ça s’entretient. Pas question qu’il tombe à l’eau ! Projet de vacances ? De maison? De mariage ? de bébé ?  Ne lâchez jamais prise. Développée, fortifiée, l’idée fera son chemin… Laissez la pousser et mûrir en vous… Poussez encore….

Un projet, c’est comme un accouchement. C’est tout un travail, ,mais une fois à terme, quelle réussite!!

 le bonheur,c'est dans la poche dans Divers 8os4ikrgbonnesemaine

Publié dans Divers | Pas de Commentaire »

LA COLOMBE

Posté par sylvie le 3 mai 2012

Une terre de paix et d’Amour :

Si chaque personne offrait une rose d’amitié…

En écoutant l’autre
En ouvrant son cœur au blessé de la vie
En partageant son savoir

belles images
Si chaque personne offrait une rose d’amitié…

En souriant au visage ravagé
En tendant une main au désespéré
En offrant son bras au chancelant
En compatissant avec le souffrant

belles images

Si chaque personne offrait une rose d’amitié…

En chantant avec le comblé
En écrivant à l’oublié
En téléphonant à celui qui attend
En aimant le mal-aimé
En réchauffant le sans-abri

belles images

Si chaque personne offrait une rose d’amitié…

En comprenant le délinquant
En prenant dans ses bras un enfant
En essuyant une larme à l’incompris
En embrassant le vieillard
En respectant le marginal
En pardonnant à l’insultant

Alors, tout doucement
La paix se répandrait et la terre deviendrait
Un parterre de pétales d’Amour.

 

LA COLOMBE DE LA PAIX

Une colombe entra dans le poulailler
portant dans son bec un rameau d’olivier.
« Je vais vous apporter, dès maintenant, la paix,
la paix demain, et la paix pour l’éternité.
Ouvrez vos grillages et vos portails fermés,
et je ferai entrer vos ennemis réconciliés.
N’oubliez jamais : je suis la colombe de la paix »…….

 

A l'aurore je suis née....

Publié dans Divers | Pas de Commentaire »

MA PENSEE DU SOIR

Posté par sylvie le 24 mars 2012

 

Pensée du jour

Là-haut, dans le ciel,

Je vois briller une étoile.

C’est l’espoir des enfants du monde entier

Qui voudraient un monde meilleur

Rempli d’amitié, d’amour, de joie,

De bonheur partagé

Publié dans Divers | 1 Commentaire »

DE RETOUR

Posté par sylvie le 17 mars 2012

fond ecran imaginaire

Désolée pour ma longue absence ….. Déménagement et sans internet pendant une quinzaine de jours ….

je suis donc de retour , et je vais donc reprendre avec plaisir le partage de mes écrits …

Pour démarrer en douceur: le bonheur c’est dans la poche.

FESTIVAL DU RIRE

Où il y’a de la gêne, il n’y a pas de plaisir! Profitez des moments où vous êtes avec des gens de bonne compagnie pour oser jeux de mots et blagues, plus ou moins réussis, et riez sans modération…. de vous même,de tout et n’importe quoi! cela s’appelle rigoler, voir le boyau de la rigolade, bêtifier …  Ayez le rire facile et sans limites…  On vous envie … La vedette du festival,  c’est vous!!!

Bon we en rires !!

Publié dans Divers | Pas de Commentaire »

l’AGE

Posté par sylvie le 15 janvier 2012

A quel âge est-on vieux ?

A cinq ans je croyais que l’on devenait vieux
Sitôt qu ‘on atteignait la dizaine d’années
Mais quand mes dix printemps sonnèrent glorieux
Je remis à quinze ans mes caduques données.

Lorsque longtemps après, j’attrapai mes quinze ans,
Je fixai à vingt ans ma future vieillesse.
Or, mes vingt ans passés, j’ajoutai dix printemps,
Pensant bien qu’à trente ans j’obtiendrais la sagesse.

Arrivèrent ces trente et là je me disais:
On doit devenir vieux seulement à quarante.
La quarantaine vint:j’étais robuste et frais.
Alors, me suis-je dit, ce doit être à cinquante.

Cinquante tôt venu, vite je m’aperçus
Qu’on reste jeune encore tant qu’on n’a pas soixante.
Je les ai dépassés de seize ans révolus
Et je me trouve aussi neuf que lorsque j’avais trente.

Mes cheveux sont, bien sûr, devenus grisonnants
Mais je conserve encore un peu de ma crinière;
Je marche sans bâton, mais j’ai perdu mes dents;
Les jeunes pourraient bien me prendre pour grand-père.

Malgré tout, je me sens presque aussi bien portant
Qu’en ces jours si actifs de ma plus tendre enfance;
Plus modéré, bien sûr, sans crouler cependant.
Mes rêves envolés, je garde l’espérance.

Parfois je me demande: » A quel âge est-on vieux? »
Il me semble que moi, je suis toujours le même;
Je me tiens occupé, je ne me sens que mieux.
J’ignore la question, ça règle le problème.

Quand j’aurai mes cent ans, je dirai: « Ô Seigneur
A quel âge est-on vieux? »….Mais à cent ans, quoi faire
Si la neige des ans m’interdit tout labeur ?
mieux vaut le ciel alors…quand il plaira au Père…

La jeunesse n’est pas une période de la vie,elle est un état d’esprit,un effet de la volonté,une qualité de l’imagination,une intensité émotive,une victoire du courage sur la timidité,du gout de l’aventure sur l’amour du confort.

On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années,on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.Les années rident la peau;renoncer a son idéal ride l’âme.Les préoccupations,les doutes,les craintes et les désespoirs sont les ennemis qui,lentement,nous font pencher vers la terre et devenir poussière avant la mort.

Le jeune est celui qui s’étonne et s’émerveille.Il demande,comme l’enfant insatiable:Et après?Il défie les événements et trouve la joie au jeu de la vie.

Vous êtes aussi jeune que votre Foi.Aussi vieux que votre Doute.Aussi jeune que votre confiance en vous-même.Aussi jeune que votre espoir.Aussi vieux que votre abattement.

Vous resterez jeune tant que vous resterez réceptif.Réceptif à ce qui est beau,bon et grand.Réceptif aux messages de la nature,de l’homme et de l’infini.

Si un jour,votre coeur allait être mordu par le pessimisme et rongé par le cynisme,puisse Dieu avoir pitié de votre âme de vieillard…

Général Mac Arthur,1945
A

Publié dans Divers, Non classé | Pas de Commentaire »

LES YEUX DE L’AME

Posté par sylvie le 15 octobre 2011

LES YEUX DE L’ÂME

Deux hommes, les deux sérieusement malades, occupaient la même chambre d’hopital. Un des deux hommes pouvait s’asseoir dans son lit pendant une heure chaque après midi afin d’évacuer les fluides de ses poumons. Son lit était à côté de la seule fenêtre de la chambre. L’autre homme devait passer des journées couché sur son dos. Les hommes parlaient pendant des heures. Ils parlaient de leurs épouses et familles, leurs maisons, leurs emplois, leur participation dans le service militaire et leurs lieux de vacances.. Et chaque après midi , quand l’homme dans le lit près de la fenêtre pouvait s’asseoir, il passait le temps à décrire à son  compagnon de chambre tout ce qu’il pouvait voir dehors. L’homme dans l’autre lit commença à vivre pour ces périodes d’une heure où son monde était élargi et égayé par toutes les activités et couleurs du monde extérieur… De la chambre, la vue donnait sur un parc avec un beau lac. Les canards et les cygnes jouaient sur l’eau tandis que les enfants naviguaient leurs bateaux modèles. Les jeunes amoureux marchaient bras  sous bras parmi des fleurs de chaque couleur de l’arc en ciel.. De grands arbres décoraient le paysage et une belle vue de la ville pouvait être vue dans la distance .. Pendant que l’homme près de la fenêtre décrivait tout ceci dans le détait exquis, l’homme de l’autre côté de la chambre fermait ses yeux  et imaginait la scène pittoresque.. Lors d’un bel après midi, l’homme près de la fenêtre décrit une parade qui passait par là. Bien que l’autre homme ne pouvait entendre l’orchestre, il pouvait la voir avec l’oeil de son imagination tellement son compagnon l’a dépeint avec des mots descriptifs..

 Les jours et les semaines passèrent. Un matin, l’infirmière de jour est arrivée pour apporter l’eau pour leurs bains et trouva le corps sans vie de l’homme près de la fenêtre, qui est mort paisiblement dans son sommeil. Elle était attristée et appela les préposés pour prendre son corps.. Dès qu’il senti que le temps était approprié, l’autre homme demanda s’il pouvait être déplacé à côté de la fenêtre. L’infirmière était heureuse de le transferer et après s’être assurée qu’il était confortable, elle le laissa seul…. Lentement, péniblement,il se monta vers le haut sur un coude pour jeter son premier coup  d’oeil dehors. Enfin, il aurait la joie de le voir  lui même. Il s’étira pour se tourner lentement vers la fenêtre près du lit… Tout ce qu’il vit fut un mur ….  L’homme demanda à l’infirmière pourquoi son compagnon de chambre décédé avait décrit de si merveilleuses choses. L’infirmière répondit que l’homme était aveugle et ne pouvait même pas voir le mur … Elle dit  » peut être, il a juste voulu vous encourager « 

EPILOGUE :

Il y’a un bonheur à rendre d’autres heureux  en dépit de nos propres situations. La peine partagée est la moitié de la douleur mais le bonheur une fois partagé est  doublé.Si vous voulez vous sentir riche, vous n’avez qu’à compter toutes les choses  que vous avez que l’argent ne peut acheter. Aujourd’hui est un cadeau, c’est pourquoi il s’appelle  » LE PRESENT »

.

Publié dans Divers | Pas de Commentaire »

REPONSES AUX QUESTIONS QUE VOUS NE VOUS ETES JAMAIS POSEES

Posté par sylvie le 28 septembre 2011

 Le drapeau des Etats Unis comporte treize bandes rouges et blanches et cinquante étoiles. A quoi correspondent-elles ?

Avant leur indépendance, les Etats Unis appartenaient à la Grande Bretagne. Ils étaient formés de treize colonies : Virginie, New Jersey, Massachusetts, Pennsylvanie,… le drapeau était alors composé de treize bandes rouges et blanches, une par colonie, avec dans le coin supérieur  gauche le drapeau britannique, pour rappeler à qui appartenaient ces colonies. A partir de 1776 , les Américains ont entamé une guerre pour leur indépendance. Lorsqu’ils l’ont obtenue, chaque colonie est devenue un état.  L’ensemble a été appelé les « Etats Unis d’Amérique ».  Et, bien sur, le drapeau a été modifié. Les treize bandes rouges et blanches sont restées mais le drapeau britannique a disparu: à la place, on a mis treize étoiles blanches, une par Etat. Par la suite, avec la conquête de l’Ouest, les Etats Unis  se sont agrandis et de nouveaux Etats ont été crées: Vermont et Kentucky, Tennessee, Ohio, Louisiane, Indiana, Mississipi… Chaque fois, le drapeau s’est enrichi de nouvelles étoiles. Les deux dernières ont été rajoutées en 1959 et 1960, lorsque l’Alaska pui Hawaï   sont devenus des Etats. Aujourd’hui le drapeau en compte cinquante, une par état…

Le triangle des Bermudes est-il dangereux ?

Au large de la Floride, le 5 décembre 1945 cinq bombardiers américains s’égarent, et, par manque de carburant , disparaissent l’un après l’autre en mer. L’un des hydravions partis à leur secours disparaît lui aussi. Plusieurs journalistes s’intéressent à l’affaire, et en 1964 l’un d’eux parle pour la première fois du mystérieux  » triangle des Bermudes », un bout de l’Océan Atlantique dont les sommets sont la Floride, l’île de Porto Rico et les îles Bermudes. Plusieurs dizaines d’avions et de navires y auraient disparu. De nombreuses tentatives d’explication ont été avancées, dont certaines sont farfelues: ce serait un repaire d’extraterrestre, à moins qu’il n’y ait là une faille spatio-temporelle… D’autres sont plus sérieuses: il pourrait y avoir une perturbation du magnétisme terrestre qui dévierait les boussoles, ou encore des  » flatulences océaniques », émissions naturelles de méthane sous marin provoquant des remous. Mais l’explication la plus sérieuse est qu’il n’y a pas de mystère : dans cette région une fois et demie  plus grande que la Méditerranée, zone de passage des cyclones, les naufrages ne sont en réalité pas plus nombreux qu’ailleurs …

Publié dans Divers | Pas de Commentaire »

AUJOURD’HUI

Posté par sylvie le 15 septembre 2011

bellecascade.jpg

AUJOURD’HUI EST À TOI

La chose la plus précieuse
Que tu possèdes au monde est « aujourd’hui ».
Aujourd’hui, tu peux être heureux.


La plupart de nos misères sont des restes d’hier
Ou des soupçons empruntés à demain.
Tous tes hier, Il les a repris,
Tous tes demains sont entre ses mains.


Aujourd’hui est à toi:
Prends-en les joies et sois heureux,
Prends-en les peines et sois toi.
Décide aujourd’hui même
De jouir de ton travail comme de tes loisirs.


Aujourd’hui est à toi:
Vis-le,
Emplis-le,
Chante-le,
De sorte que, toujours, tu puisses dire:

J’AI AIMÉ AUJOURD’HUI.

Publié dans Divers | 1 Commentaire »

123456...19
 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...