LES POLES NORD ET SUD 1

Posté par sylvie le 21 novembre 2007

file0499groeland.jpgrLes pôles sont les points de la surface du globe terrestre qui sont traversés par l’axe de rotation de la planète. Par extension, les régions polaires correspondent aux espaces géographiques compris entre les pôles et les cercles polaires qui se situent à environ 66° de latitude N et S.

DEUX SITUATIONS PARTICULIERES

ARCTIQUE ET ANTARCTIQUE

- La région arctique se situe autour du pôle nord , la région antarctique autour du pôle sud.

- la zone arctique contient presque tout le Groenland et les parties les plus septentrionales de la Russie, des Etats Unis( Alaska) ,du Canada et de la Scandinavie. Beaucoup d’îles se situent dans cette zones, les plus grandes étant canadiennes: Baffin, Prince de Galles, Victoria , Devon … 

-La zone antarctique est occupée principalement par le continent du même nom qui est presque circonscrit à l’intérieur du cercle polaire. Cinquième continent par sa superficie, l’Antarctique est isolé du reste des terres par l’océan Austral. La France, la Norvege, le Royaume Uni, l’Australie et la Nouvelle Zelande y possèdent des territoires. Deux pays voisins: le Chili et l’Argentine ont des prétentions territoriales sur l’Antarctique.

LE JOUR ET LA NUIT

- La nuit polaire boréale commence lors de l’équinoxe d’automne (23 septembre) et se termine au moment de l’équinoxe de printemps( 21 mars). Le jour polaire boréal occupe le reste de l’année. Au pôle sud, se produit le phénomène contraire : la nuit dure du 21 mars au 23 septembre, et le jour le restant de l’année.

LE CLIMAT POLAIRE

Les régions  polaires sont très froides en raison de leurs hautes latitudes. Même durant les périodes diurnes, les rayons solaires trop obliques, ne leur apportent qu’une faible quantité de chaleur.

- ces zones sont baignées par le climat polaire qui sévit een deçà de l’isotherme + 10°C correspondant à la température moyenne du mois le plus chaud.  Le climat polaire a trois variétés:

                       – le climat polaire océanique  concerne la bordure du littoral,l’hiver le froid reste modéré, les étés sont frais, la zone reçoit  des précipitations  abondantes sous forme de neige.

                       – le climat polaire continental s’étend en zone arctique dans le nord du Canada, , les hivers sont très froids, et les étés frais. Les précipitations sont rares.

                      – Le climat polaire glacial concerne les étendues de glace du centre et du nord du Groenland et l’Antarctique. Les températures ne sont jamais positives et peuvent descendre jusqu’à – 67° en Arctique et  – 89 en Antarctique. Ces zones sont balayées par le blizzard. Les précipitations sont quasi inexistantes.

RELIEFS ET ASPECT

-la glace : la glace constitue le paysage le plus courant des régions polaires. Elle se présente sous trois formes : :

                  – la banquise est de l’eau de mer congelée pendant la saison la plus froide de l’année. Son épaisseur moyenne est de 1,5 m et elle atteint au maximum 3 m. Lisse au début de sa constitution, sa surface se crevasse au fil du temps et se recouvre de petites aspérités. Elle est traversée par de petits chenaux d’eau libre.

               – Les icebergs formés d’eau douce proviennent des grands glaciers qui tombent dans la mer. Ils peuvent mesurer plusieurs centaines de mètre d’épaisseur et dérivent sur de longues distances, poussés par les courants marins plus que par les vents puisque les neuf  dixièmes de leur volume sont immergés. Ils représentent de réels dangers pour les navires.

           – les Inlandsis, ou calottes glaciaires, sont des glaciers continentaux qui se sont formés à partir des chutes de neige. Leur étendue et leur volume sont considérables et ils constituent de gigantesques réserves d’eau douce. Contrairement aux glaciers de montagnes tempérées, leur mouvement est très lent.

CONDITIONS DE VIE ET MONDE VIVANT

En Arctique : les rares étendues non recouvertes de glace ont un sol acide, des températures basses et un climat sec qui ne favorisent pas le développement de la vie. N’y poussent que des mousses, des lichens et de petits arbrisseaux qui forment la toundra. Quelques autres plantes génétiquement très rares, apparaissent lors des mois les moins froids.

La faune est principalement constituée par le caribou, le renne et le boeuf musqué, en constante migration à la recherche de nourriture. A des latitudes encore plus hautes, vit l’ours polaire, qui, avec le petit pingouin est l’animal le plus emblématique du pôle nord. Les rongeurs sont également nombreux ( belettes, hermines, martres, écureuils, lièvres) certains insectes résistant au gel sont présents dans la zone polaire, ainsi que leurs prédateurs naturels, les oiseaux ( bécasses, pinsons, ha rang des neiges, alouettes) . La catégorie des mammifères marins est représentée par le narval, le morse, le phoque, l’otarie, le lion de mer, la baleine et le rorqual. file0476.jpg

phoque.jpg

 

 EN ANTARCTIQUE :

- les températures étant plus basses, les conditions de vie sont donc encore plus précaires.

-les seul végétaux  existants sont des mousses et des lichens, ainsi qu du phyptoplancton dans quelques leacs d’eau douce

 -le continent etant entièrement recouvert de glace, le monde vivant de la zone tire l’essentiell de ses subsistances de la mer.  Sur le c ontinent ne vivent que des insectes et des oiseaux…Albatros, manchotss( ne pas confondre avec pingouis de l’Arctique) qui vivent en colonies de milliers, voire de millions d’individus.  Le milieu marin est plus riche : araignee, cephaloopodesdauphin21.jpg(pieuvres,calmars) , baleines, orques, otaries.

 

Publié dans GEOGRAPHIE | 3 Commentaires »

L’AURORE BOREALE

Posté par sylvie le 21 octobre 2007

0766802001166202849auroreboreale.jpgQu’est – ce qu’une aurore polaire ?
Depuis que le monde est monde, les aurores polaires font partie intégrante de notre planète. Elles ne dépendent aucunement de l’activité humaine, mais plutôt de celle du soleil et du champ magnétique terrestre ! L’aurore n’est pas, tel qu’on l’a cru pendant longtemps (jusqu’à il y a 70 ans ), causée par la réflexion de la lumière solaire sur les glaces des 2 Pôles.

Toutefois, c’est effectivement le soleil qui est responsable des aurores polaires. La surface turbulente du soleil rejette dans l’espace des atomes et des particules subatomiques (protons, électrons). Lors de violentes tempêtes solaires, une quantité d’électrons et de protons venant du soleil arrivent dans l’atmosphère terrestre et excitent les atomes d’azote, lesquels deviennent subitement lumineux et produisent les magnifiques voiles ( rubans ou rideaux ) de lumière colorée que sont les aurores polaires.

L’aurore a la forme d’une mince bande elliptique – l’ovale auroral – centrée sur les pôles nord et sud magnétiques, environ à 700 mètres des pôles géographiques.
La grandeur de cette forme dépend de l’activité solaire : plus le soleil est  » silencieux  » et le vent solaire calme, moins l’ovale est grand; contrairement, plus le vent solaire frappe le champ magnétique terrestre avec force et rafale, plus l’aurore devient large et s’étend.

2. Couleurs des aurores polaires.Voici un exemple de la vie de tous le jours pour comprendre la lumière des aurores.
Des électrons frappent sur un écran de télévision, laissant apparaître différentes couleurs selon le type de phosphore ( rouge, vert, bleu ) qui recouvre le tube cathodique. Parallèlement, la lumière solaire (ou électrons) qui arrive dans l’atmosphère terrestre entre en collision avec différentes molécules. Chacun des gaz atmosphériques va briller différemment selon son état, neutre ou chargé.
3. Prévision des aurores polaires.On ne peut prévoir l’époque ni même la forme que prendront les aurores polaires. Une gigantesque éruption solaire pourrait engendrer une aurore spectaculaire, alors qu’une éruption solaire similaire quelques mois plus tard pourrait ne rien provoquer du tout .

4. Les aurores et la météorologie.Il n’y a aucune relation entre la météorologie et les aurores polaires.5. Les aurores et les autres planètes.Il semble que dès qu’une planète possède un champ magnétique, elle offre des aurores. Le télescope Hubble a pris des photos de Saturne et on a pu remarquer l’ovale des aurores.

6. Légendes et croyances.Les aurores ont fait fonctionner l’imagination des humains au cours des âges. Dans les pays nordiques, le folklore regorge de croyances et légendes à ce propos. 7. Historique des aurores polaires.En 593 avant J.-C., le grec Anaximène aurait aperçu des « nuages de gaz enflammé ». Il semble bien que cela aurait été une aurore polaire.
Les taches solaires avaient été remarquées par les astronomes chinois vers le XVe siècle.
Au XVIIe siècle, Galilée aurait été le premier à utiliser l’expression « aurore boréale » pour nommer ce phénomène, mais il semble qu’il n’en avait pas encore trouvé l’explication. Il avait remarqué les taches solaires ( taches sombres, plus froides que le reste de la surface solaire, dont le champ magnétique est très élevé ).
8. A quelle hauteur se produisent les aurores polaires ?On a l’impression que c’est à la même hauteur que les nuages, mais les aurores polaires se manifestent dans l’ionosphère (de 100 à 1000 Km).
Bien qu’il se produit des aurores polaires dès 60 Km et jusqu’à une limite supérieur extrême de 2000 Km d’altitude, c’est plutôt de 100 à 150 Km environ au-dessus du sol qu’on les retrouve en plus grand nombre.

Publié dans GEOGRAPHIE | Pas de Commentaire »

LES MALDIVES

Posté par sylvie le 14 octobre 2007

funisland3.gif

LES MALDIVES

Situées au coeur de l’Ocean Indien, au sud ouest de l’Inde,les Maldives offrent des paysages tout simplement paradisiaques et sont, à juste titre, placées en tête du palmares des plus belles iles de la planète. Constitué de vastes atolls presque entierement submergés, l’archipel des Maldives égrène ainsi sur une eau indigo des pastilles de corail aux lagons opalescents comme autant de pertes d’un somptueux collier. Une vision inoubliable.

 

funisland5.jpg

Le décor est absolument idyllique : sable blanc, cocotiers, mer d’huile à 28°,lagons transparents et poissons multicolores…sans parler des hotels somptueux  qui vous accueillent sur les quelques iles ouvertes au tourisme. Celles ci etant minuscules, elles ne comprennent bien souvent qu’un seul hotel, ce qui donne à cette destination un aspect tres exclusif. La végétation préservée permet d’allier le confort  de l’hotellerie melant le charme du décor et le luxe de certaines installations a un petit coté aventure façon Robinson Crusoe.

bungalow1.jpg

Les Maldives sont naturellement le paradis des plongeurs sous marins qui y découvrent un décor subaquatique unique et coloré. Raies manta, requins, baleines, bancs de boissons aux couleurs chatoyantes, jardins de corail… Ces tresors se révèlent aussi dans une plus faible proportion avec un simple masque. Quant aux amateurs d’autres sports nautiques, ils ne seront pas en reste. Les plus aventureux partiront en dhoni – l’embarcation traditionnelle des Maldives, à la découverte des iles totalement préservées ou de celles abritant des villages traditionnels, à la rencontre d’une population tres accueillante.

funisland2.jpgMalé, l’ile principale et la capitale de la Republique des Maldive regne sur 1200 iles regroupées en 19 atolls qui s’étendent sur plus de 890 km, seules 200 d’entres elles  sont habitées , une petite trentaine etant ouvertes au tourisme hotelier.

 

Les Maldives sont donc un petit paradis pour ceux qui aiment la tranquillité, le retour à une nature luxuriante et surtout pour ceux dont le bonheur est lié à la mer. Les Maldives comptent incontestablement parmi les plus belles destinations au monde.

Publié dans GEOGRAPHIE | 1 Commentaire »

LA CORDILLERE DES ANDES

Posté par sylvie le 10 octobre 2007

andes.jpgLA CORDILLERE DES ANDES

C’est la plus longue chaîne de montagnes au monde (8000 kms) se trouvant tout le long de la cote occidentale d’Amerique du sud.

Elle s’étend sur sept pays : Venezuela, Colombie, Equateur, Perou, Bolivie, Chili, l’Argentine.

Le relief de la cordillere des Andes se divise au nord et au centre formant un ensemble de cordilleres secondaires. Ces cordilleres sont séparées par des vallées dans la partie nord, ainsi on trouve l’allee de volcans en Equateur avec le Chimborazo qui culminie à 6880 m. Dans la partie centrale, ce sont les hauts plateaux situés à une moyenne de 3700 m d’altitude ( Perou et Bolivie). Au niveau de la Bolivie, la cordillere occidentale et la cordillere orientale sont séparées par un large plateau connu sous le nom d’altiplano , c’est le plateau le plus élevé du monde après le Tibet.

Les plus hauts sommets atteignent 6822  pour l’Illimani(Bolivie), 6873 pour Parinacota ( Chili) – 70% de la population vit dans cette region.

LES ZONES CLIMATIQUES :

                     chimborazofromsouthwest.jpg                                    800pxalpamayoperou.jpg 

Les Andes constituent une ligne de partage entre deux domaines d’influence oceanique, à l’ouest, et continental à l’est. Les Andes Australes ou Patagonniennes connaissent un climat frais et humide , tandis que le centre du Chila, à la hauteur de Santiago, bénéficie d’un climat méditerraneen qui favorise les cultures de la vigne et du blé.

La cote occidentale colombienne connait l’une des plus importantes pluviometrie du monde ( entre 6000 et 8000mn par an).

LA FAUNE

l’animal que l’on associe le plus souvent aux paysages andins est le lama. Ce mammifere de la famille des camelides   aurait été domestiqué comme l’alpaga entre 2000 et 1200 avant J.C. Malgré son caractère irascible, le lama est utilisé comme bete de somme : il fournit ausi bien laine et viande. L’alpaga est éleva pour sa laine. Un autre mammifere : la vigogne plus petite que le lama vit à l’état sauvage sur les autres terres des Andes.

Le condor le plus grand oiseau du monde ( jusqu’à 3 m d’envergure) règne sur les sommets andins, du Venezuela au sud du Chili, il se nourrit essentiellement de cadavres.  Le mandou, un oiseau aux allures d’autruche, la viscachis, , rongeur de la famille des chinchillides, le puma, l’ours à lunettes, le loup, la moufette des Andes sont caracteristiques de cette faune.

LES HOMMES ET LEUR ACTIVITE

Foyer de civilisation d’une étonnante richesse ,la cordillere des Andes abrite aujourd’hui des populations en majorité indiennes ou métissées diversement installées dans des pays qui ont conquis leur indépendance au XIXe siècle mais qui demeurent des zones   où s’exarcerbent les conflits.

Publié dans GEOGRAPHIE | 6 Commentaires »

LOS ANGELES

Posté par sylvie le 5 octobre 2007

Esanstitrecablecarencalifornie.bmpLA VILLE :

Située au bord du Pacifique, la  » Cité des anges  » est, par sa population, la deuxieme ville des Etats Unis,après New York. Bien qu’elle ne soit pas la capitale de la Californie, c’est la ville la plus peuplée de l’etat. Anciennement terre agricole, elle s’est imposée par les industries de pointe comme l’aéronautique et le cinéma. La répartition des fortes populations des migrants en quartier ethniques est à l’origine de la flambée des violences récurrentes

REPERES :

Los Angeles  a connu un développement anarchique: il n’existe pas de centre ville. En perpetuelle croissance, elle s’étent sur plus de 100    km le long de la plaine cotiere pacifique.

Continent  :      Amerique

Pays :                 Etats Unis

Superficie :    1 290 km2

Date de fondation:      1781

Langue officielle : Anglais

Monnaie :          Dollar americain.

POPULATION :

Rejoignant la communauté hispanique des origines, puis la communauté noire, la population blanche et protestante s’est installée dans des lieux distincts. Les nouveaux migrants ont fait de meme, creant ainsi de nombreux quartiers ethniques.

                                                                       losangeles.jpg

MINORITES ETHNIQUES:

hispanique :   44%

Blancs :           31%

Asiatiques:    12%

Afro americains:0,7%

La ville est divisée en88 quartiers. Certains comme Beverly Hills, concentrent les populations les plus aisées. D’autres, comme Watts, sont des ghettos ou cohabitent les plus pauvres.

Quartiers célebres : Bel Air, Beverly Hills, Downtown, Laguna Beach, Marina del Rey, Pacific Palisades, Palms, South Central Los Angeles, Venice Beach, Mulholland Drive, West Hollywood.

GEOGRAPHIE:

La plaine sur laquelle s’étend la ville est traversée par la faille de San Andreas. Les risques sismiques sont importants et les specialistes prévoient un seisme majeur qu’ils surnomment  » the big one ».

Si la Californie est une zone de seismes particulièrement violents, c’est parce que les plaques pacifique et americaine s’y cognent frontalement au lieu de glisser latéralement. La faille, par endroits visible dans le paysage, mesur 1100 km de long .

LE CLIMAT

De type mediterranéen, le climat est doux et ensoleillé en été.  Pluie et chutes brutales de temperature en hiver. La pollution recouvre parfois la ville d’un épais brouillard.

ECONOMIE

Outre le cinéma, première industrie de la ville, Los Angeles abrite 60% des sieges des entrepris californiennes, en particulier dans les domaines de l’aéronautique, du pétrole et de l’informatique. L’agroalimentaire reste important tout comme les activités portuaires.

Ports : 40% des échanges des Etats Unis avec l’Asie s’effectuent par Los Angeles.

LE BLASON :

Les differents emblèmes du blason parachevé en 1905 reflètent l’histoire de la ville. L’aigle symbolise la période espagnole de la ville au XIX Siecle, et l’ours represente la république de la Californie. Les olives, le raisions et les oranges rappellent la vocation maraichere de la cité.

                                                                                 

Publié dans GEOGRAPHIE | 7 Commentaires »

L’ANTARCTIQUE

Posté par sylvie le 20 septembre 2007

L’ANTARCTIQUE

 

Le pole Sud est la région la plus froide de notre planète, même en été  les températures sont toujours négatives. Le froid est si intense qu’il ne neige jamais. A ces temperatures respirer fait mal aux dents, et aux poumons, et le masque qu’on doit porter sur le visage se couvre d’une couche de glace à cause de la respiration.

L’Antarctique abrite trois quart des réserves mondiales d’eau douce, cette énorme quantité d’eau est retenu dans la tres épaisse couche de glace qui recouvre le continent et cache presque entièrement ses chaines de montagnes.

Le continent antarctique a une superficie de 14 000 000km2 il est grand comme les USA et l’Europe réunis. Il fait tellement froid qu’il n’y a pas de mammiferes terrestres;pas de caribous, pas d’hommes mais une grande quantité d’oiseaux, de poissons et de mammiferes marins.

C’est dans la mer qui entoure l’antarctique que vit le plus grand animal du monde et de tous les temps : la baleine. Elle peut atteindre 30 m de long et peser 150 tonnes. L’orque et le phoque leopard sont les seuls ennemis de la faune antarctique.

Publié dans GEOGRAPHIE | Pas de Commentaire »

123
 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...