MON HUMEUR DU SOIR

Posté par sylvie le 13 novembre 2015

 

La jeunesse n’est pas une période de la vie … Elle est un état d’esprit, un effet de la volonté, une qualité de l’imagination, une intensité émotive, une victoire du courage sur la timidité, du goût de l’aventure sur l’amour du confort.

On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années. On devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.. Les années rident la peau….. renoncer à son idéal ride l’âme… Les préoccupations, les doutes, les craintes et les désespoirs sont les ennemis qui, lentement, nous font pencher vers la terre et devenir poussière avant la mort… 

Jeune est celui qui s’étonne et s’émerveille. Il demande , comme l’enfant insatiable :  » et après ? » il défie les événements et trouve la joie au jeu de la vie.. Vous êtes aussi jeune que votre foi.. Aussi vieux que votre doute..aussi jeune que votre confiance en vous même .. Aussi jeune que votre espoir, aussi vieux  que votre abattement. Vous resterez  jeune tant que vous resterez réceptif , réceptif à ce qui est beau, bon et grand, réceptif aux messages de la nature, de l’homme et de l’infini.

 

arbre magnifique coucher du soleil.jpg1

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

MA CITATION DU SOIR

Posté par sylvie le 23 octobre 2015

CITATION N OUBLIE PAS

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

L’ECRITURE

Posté par sylvie le 1 septembre 2015

Bonne rentrée  à tous ! bon courage à ceux qui travaillent, aux élèves, collegiens, lyceens ….. 

 

Il y’a huit ans, (septembre 2007) j’ai crée ce blog  dont le nombre de visiteurs aujourd’hui est de 1 262 600  visiteurs … Je vous remercie de votre fidelité , de vos commentaires et des mails reçus … J’ai toujours le même plaisir à l’alimenter au gré de mes humeurs , et j’ai toujours également le meme plaisir à alimenter les deux autres blogs toujours sur la meme plateforme …

 

ecrire

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

MA PENSEE DU JOUR

Posté par sylvie le 5 août 2015

citations!!!!

Publié dans Non classé | 1 Commentaire »

BONNES VACANCES

Posté par sylvie le 1 août 2015

Bon retour amis juillettistes!!

Bonnes vacances amis aoutiens … profitez en bien !

image été ²2

ngbpvmy5rose.jpg

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

LA LECTURE

Posté par sylvie le 10 mai 2015

leclecture

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

VEILLER TARD

Posté par sylvie le 7 février 2015

Image de prévisualisation YouTube[

Les lueurs immobiles d’un jour qui s’achève,
La plainte douloureuse d’un chien qui aboie,
Le silence inquiétant qui précède les rêves,
Quand le monde disparu l’on est face à soi.

Les frissons ou l’amour et l’automne s’emmêle,
Le noir où s’engloutissent notre foi nos lois,
Cette inquiétude sourde qui coule en nos veines,
Qui nous saisit même après les plus grandes joies.

Ces visages oubliés qui reviennent à la charge,
Ces étreintes qu’en rêve on peut vivre cent fois,
Ces raisons là qui font que nos raisons sont veines,
Ces choses au fond de nous qui nous font veiller tard.

Ces raisons là qui font que nos raisons sont veines,
Ces choses au fond de nous qui nous fond veiller tard.

Ces paroles enfermées que l’on n’a pas su dire,
Ces regards insistants que l’on n’a pas compris,
Ces appels évidents ces lueurs tardives,
Ces morsures aux regrets qui se livrent à la nuit.

Ces solitudes dignes au milieu des silences,
Ces larmes si paisibles qui coulent inexpliquées,
Ces ambitions passées mais auxquelles on repense,
Comme un vieux coffre plein de vieux jouets cassés.

Ces liens que l’on sécrète et qui joignent les êtres,
Ces désirs évadés qui nous feront aimer,
Ces raisons là qui font que nos raisons sont veines,
Ces choses au fond de nous qui nous font veiller tard.

 

Ces raisons là qui font que nos raisons sont veines,
Ces choses au fond de nous qui nous font veiller tard.

JEAN JACQUES GOLDMAN

FEMME PENSIVE 1

Publié dans MUSIQUE, Non classé | 2 Commentaires »

PETITES PENSEES POUR VIVRE PLUS LEGER

Posté par sylvie le 17 janvier 2015

La pluie nous dérange quand elle met en péril une récolte ou quand on exerce une activité irréalisable par temps pluvieux. Mais elle devient source d’enchantement, lorsque , bien emmitouflés dans un imperméable, on se promène sur un chemin côtier, émus par la beauté et l’impétuosité d’un paysage en larmes. De même, la pluie nourrit la terre, rafraîchit la nature et nous fait apprécier le retour du soleil.

 

Les variations climatiques mettent en lumière nos intempéries personnelles, qui ont, elles aussi, leurs raisons et leurs charmes. Un problème professionnel peut nous amener à changer de voie    un chagrin d’amour à nous transformer, une trahison à devenir circonspect.

 

belle cascade

Les problèmes rencontrés sur notre route nous donnent des leçons de vie. Voyons les comme des enseignements.

 

Quand on se sent différent ou exclu,rappelons nous qu’il y’a toujours quelque part un lieu qui nous appartient, ou une culture qui nous correspond.

 

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

LA LIBERTE

Posté par sylvie le 6 novembre 2014

Image de prévisualisation YouTube

La Liberté,

Ce n’est pas partir, c’est revenir,
Et agir,
Ce n’est pas prendre, c’est comprendre,
Et apprendre,
Ce n’est pas savoir, c’est vouloir,
Et pouvoir,
Ce n’est pas gagner, c’est payer,
Et donner,
Ce n’est pas trahir, c’est réunir,
Et accueillir.

~~~~~~~~~~~~~~

La Liberté,

Ce n’est pas s’incliner, c’est refuser,
Et remercier,
Ce n’est pas un cadeau, c’est un flambeau,
Et un fardeau,
Ce n’est pas la faiblesse, c’est la sagesse,
Et la noblesse,
Ce n’est pas un avoir, c’est un devoir,
Et un espoir,
Ce n’est pas discourir, c’est obtenir,
Et maintenir.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ce n’est pas facile,
C’est si fragile,
LA LIBERTE

A  LA MER COUCHER DE SOLEIL

Publié dans CITATIONS, Divers, Non classé | 2 Commentaires »

HISTOIRE D’EN RIRE

Posté par sylvie le 14 octobre 2014

Un gars dit à un autre :

– J’ai fait couper la queue de mon chien la semaine dernière car ma belle-mère vient samedi. -

Ah oui ? Je ne vois pas le rapport. –

Tu vois, je ne veux surtout qu’elle pense que quelqu’un soit content de la voir.

 

Quelle est la différence entre un accident et une catastrophe ? Si ta belle mere est en train de se noyer: c’est un accident, si tu la sauves : c’est une catastrophe.

 

Un inspecteur d’académie se rend en une classe

. Il interroge un élève: -

Qui a cassé le vase de Soissons ?

L’élève pâli, hésite, puis bredouille en un sanglot :

- C’est pas moi … – Comment ? Vous ne savez pas qui …

- Monsieur, puisqu’il vous dit que ce n’est pas lui, dit le professeur

- Comment ? Comment ? Vous aussi, vous ne savez pas qui …

- Ma foi non, répond le professeur, évasif

L’inspecteur fait alors un rapport au directeur de l’établissement.

- Voyez l’état de l’enseignement, les élèves et les enseignants ne savent pas qui a cassé le vase de Soissons

! Le directeur, ennuyé, se demande – Mais qui donc a cassé ce vase ?

Il adresse une requête au recteur d’académie

. Ce dernier, recevant la requête l’examine entre deux dossiers urgents et s’exclame -

Mais quelle histoire pour un vase ! Qu’on le remplace…

 

C’est l’équipe de football belge qui part jouer en Afrique… Dans l’avion, le commandant de bord n’arrête pas de sentir l’avion bouger dans tous les sens.

Il appelle l’hotesse :  » Qu’est ce qui se passe derrière ? »‘

 » Oh rien! c’est l’équipe qui s’entraîne »…

« Faites ce que vous voulez, il faut que ça s’arrête ».

L’hotesse s’en va… Au bout de cinq minutes de calme, le commandant rappelle l’hotesse et lui dit  »

 » Que leur avez vous dit pour obtenir le calme si rapidement ? »

 » Je leur ai dit d’aller jouer dehors » …

 

Un jour une femme décide d’acheter un perroquet à ses filles. Elle se rend donc au magasin d’animaux le plus près. Arrivée là, elle voit une aubaine pas croyable : 200 E pour un magnifique perroquet parlant . Etonnée elle va voir le vendeur ..

- Monsieur, pourquoi un perroquet d’une aussi grande valeur est si peu cher ?
- Et bien ma petite madame c’est qu’il vient d’un bordel et son langage n’est pas correct du tout.

- Mais mon bon monsieur, ce n’est pas grave,cela se corrige, je vous le prends

. Le vendeur lui offre une cage et lui vend le perroquet. Arrivée chez elle, la cage est installée dans le salon. Le perroquet dit alors :
« - Nouvelle maison, nouveau bordel ».   La femme se dit que ce n’est pas grave et qu’il va se corriger.

Les deux petites filles arrivent donc au salon et le perroquet de dire :

 » – Deux nouvelles p’tites putes, deux  nouvelles ‘tites putes. ». La mère,toute confuse explique à ses filles que le perroquet vient d’un bordel et que son langage va se corriger au jour le jour.

Sur ce, Robert, le mari et l’homme de la maison arrive et le perroquet de lancer a tue-tête :

REGARD
- » Nouveau bordel, nouvelles p’tites putes, mais toujours ce bon vieux Robert ! « 

Publié dans HUMOUR, Non classé | Pas de Commentaire »

1...34567...36
 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...