VOYAGE EN……..AUSTRALIE

Posté par sylvie le 25 juin 2014

 

L’AUSTRALIE

Pays des kangourous et des grands espaces, l’Australie offre un paysage saisissant de disparités entre les mégalopoles ultramodernes comme Melbourne ou Sydney et les terres sauvages où règne l’esprit pionnier.

 

Gigantesque continent qui concentre les plus beaux trésors naturels de la planète, la route est jalonnée de panoramas époustouflants. Minérale et sauvage, l’Australie n’est pas qu’une immense contrée désertique. La végétation fournie de la Tasmanie, les plages immenses du littoral et la Grande Barrière de Corail offrent des paysages somptueux et rafraîchissants

 

Les amateurs de culture trouveront leur bonheur dans les centres urbains: spectacles et festivals animent les villes de Sydney, Melbourne et Adelaïde, tout au long de l’année. A la rencontre des Aborigènes dans le Queensland, on saisit mieux la noblesse du pays et de ses origines.

 

Pour les Européens, ce vaste continent ( 14 fois la France) reste avant tout un rêve, celui d’un monde nouveau qui a pris le relai de l’Ouest américain. Malgré tout, le pays reste à une bonne vingtaine d’heures d’avion de la France, et c’est, entre autres, pour cela qu’il vaut mieux y séjourner au minimum trois semaines.

 

En Australie, il n’y a pas un peuple aborigène, mais plusieurs tribus qui diffèrent par leurs arts et leurs traditions.

 

Une notion organise la vie des aborigènes d’Australie : c’est celle dit du  » temps du rêve » qui correspond à une période fondatrice des tribus il y’a plusieurs milliers d’années. La culturopopulaire contemporaine des tribus aborigènes en découle. 

 

CLIMAT :

 

Les côtes du Nord et du nord est ont un climat tropical:

De décembre à avril il fait très chaud( 29°)et  très humides avec des pluies tropicales d’été.Il pleut de 14 à 20 jours par mois. La côte orientale possède un climat subtropical humide et les pluies sont abondantes toute l’année.

A Sydney, il pleut de 14 à 20 jours chaque mois de l’année avec 75 a 125 mm d’eau. C’est l’été, de décembre à mars que les températures sont les plus agréables ( 22°), les mois les plus chauds étant Janvier et février. En octobre et novembre il fait 18°, puis de mai à septembre il fait 12 a 15°, juillet étant le mois le plus frais.

 

La Tasmanie, île au sud est du continent possède un climat océanique, marqué  par son humidité constante, ses hivers doux (4°) et ses étés frais ( 17°). C’est l’état le plus humide d’Australie, un des rares à ne pas avoir des  problèmes de manque d’eau. Les côtes sud et sud ouest bénéficient d’un climat méditerranéen. D’avril à octobre, elle reçoivent les pluies d’hiver. C’est une saisons pluvieuse et fraiche. Ce sont en juin et juillet les mois les plus pluvieux et les plus frais.

 

 

VOYAGE EN........AUSTRALIE dans VOYAGES artfichier_394624_1373324_201210282804961

 

 

Harbour Bridge est un pont en arc métallique permettant le passage des trains, des automobiles et des piétons  qui veulent traverser la baie de Sydney.  Avec l’Opéra, le Harbour Bridge est emblématique de la ville de Sydney.

 

 

 
artfichier_394624_1373338_201210283212741 dans VOYAGES
Le quartier central des affaires de Sydney contient plusieurs des gratte ciel les plus hauts d’Australie dont Governer Philly Tower, MLC centre…..Le centre ville peut être reconnu dans de nombreuses scènes de films.
artfichier_394624_1373343_201210283607350
L’Opéra est l’un des grands bâtiments du 20ème siècle.  Une image d’une grande beauté qui est devenue connue du monde entier. Lorsque tout le monde dort, l’Opéra se réveille doucement sur les premiers rayons du soleil apparaissant sur le ciel australien.
artfichier_394624_1373349_201210283956378

 

Publié dans VOYAGES | Pas de Commentaire »

LA RIVIERA FRANCAISE

Posté par sylvie le 3 octobre 2013

D’Hyères à Menton, la Côte d’Azur  déroule des kilomètres de plages de part et d’autre des grandes villes de Cannes et de Nice.  Mafieuse, certes, entachée d’affaires pas toujours glorieuses, la Rivièra reste un lieu magique, pour sa lumière son histoire et son art de vivre méditerranéen, notamment dans l’arrière pays..

EZE   (entre Nice et Monaco)

 

LA RIVIERA FRANCAISE dans VOYAGES eze

. En 1763, Tobias Smolett, un écrivain anglais spécialisé dans les récits de voyage, découvre Nice et ses environs. Son coup de foudre est immédiat. Séduit par ses écrits enchanteurs sur le littoral méditerranéen, les Anglais débarquent à sa suite sur la Rivièra, vérifier que les amandiers y sont bien en fleurs dès le mois de janvier. La mode la Côte d’Azur est lancée..

Les premières années de la Riviera  : Eternels aventuriers, les Anglais sont les premiers à découvrir Hyeres, Nice, Cannes et Menton. En 1820 une centaine de familles anglaises habitent  déjà à Nice : la fameuse Promenade des Anglais s’appellera ainsi en leur souvenir. Rois, aristocrates aisés et grands bourgeois de l’époque déferlent ensuite sur cette Côte bénie des dieux et s’y font construire les palais les plus extravagants, villa Ephrussi de Rothschild au Cap Ferrat, villa Massena à Nice ou encore palais Carnoles à Menton, qui s’illuminent des fêtes les plus brillantes. En 1880 elle est baptisée Cote d’Azur , non inventé par l’écrivain Stephen Liégeard, qui passa les dernières années de sa vie à Cannes et titra ainsi l’un de ses guides, consacré au littoral varois. A partir de la fin de la Seconde guerre mondiale, l’explosion du tourisme entraine la défiguration de la majeure partie du littoral.

 

 

NICE

nice-11 dans VOYAGES

 La première destination estivale française : Chaque jour, des vedettes déposent sur les quais de Porquerolles et de P0ort Cros leur flots de visiteurs, avides de nature préservée et de senteurs méditerranéennes. Classées parcs naturels, ces îles donnent une bonne idée de ce qu’était la Côte d’azur …avant la flambée immobilière. Malgré des plages bondées en été et des marinas sans âme, la Riviera reste malgré tout la première destination estivale des Français , et celle de bon nombre de Hollandais, d’Anglais, d’Allemands et d’Italiens.  Le soleil éclatant et la mer chaude y sont pour beaucoup, mais aussi le charme des vieux quartiers d’Hyères, de Cannes ou de Nice, de ses criques sauvages, et surtout de son arrière pays, dont les villages constituent un remarquable patrimoine architectural.

CANNES

cannes_promenade

 

 L’arrière pays : Ils s’appellent Mougins, Vence, Eze, Peillon, Gassin, La Garde-Freinet….pittoresques villages perchés à flanc de colline, où bruissent le chant des cigales et le vent dans les pins, en plein coeur des massifs des maures et de l’Esterel. L’air embaume de parfums enivrants, les ruelles pavées sont bordées d’épaisses maisons de pierre  et onjoue encore à la pétanque sur les places ombragées de platanes.  Il fait bon vivre dans l’arrière pays  provençal, bien loin de l’agitation de la côte. Les résidences secondaires y sont légion et les étrangers découvrent avec ravissement  pastis, vins rosés du pays et gastronompie méditerranéeenne, à base d’huile d’olive et d’herbes de Provence.

 

peillon-g-300x225

PEILLON (arrière pays niçois)

Contente de vous avoir présenter ma région …….

 

 

 

 

 

 

Publié dans VOYAGES | Pas de Commentaire »

RIO DE JANEIRO

Posté par sylvie le 8 janvier 2013

RIO DE JANEIRO

 

 

RIO DE JANEIRO  dans VOYAGES rio-bis1

 

Rio est l’un de ces lieux privilégié du monde dont le nom est un appel universel au romanesque. Il semble qu’on puisse y découvrir le secret d’un autre art de vivre.  

Rio n’est ni une grande cité historique comme Florence ou Venise, ni une cité spirituelle comme Jerusalem, ni une capitale de l’esprit comme Paris. Cette ville n’est pas non plus un énorme centre commercial comme New York ou politique comme Berlin, ni même une métropole comme Londres. C’est une ville sensuelle , son chant est celui d’une sirène  et ceux qui y succombent sont des reveurs qui croient aux merveilles d’une terre éternellement promise.

De loin, la ville , coulée entre les montagnes et la mer comme du platre dans un moule , offrait une ligne ininterrompue de gratte ciel blancs aux façades rectangulaires inondées de soleil…Vu de loin, Rio semblait étrangement irréelle.

Rio est l’une des plus grandes villes  qui bat le record du monde en accidents de la circulation.(plus de 2000 morts) soit un toutes les trois heures.    Il n’y a pas un jour ou l’on ne voit pas une voiture renversée sur la plage, un car encastré dans une vitrine ou encore la foule  lancée aux trousses d’un conducteur qui prend la poudre d’escampette.

C’est une ville mortelle, comme n’importe quelle autre, habitée par des êtres préoccupés de leur survie, aux prises avec les difficultés quotidiennes de la condition humaine : ils vivent, meurent, gagnent leur argent et le dépensent dans un monde guidé par un destin aveugle.

Rio est l’une des villes dont la croissance est la plus rapide, mais comme les montagnes occupent une grande partie de son territoire,les habitants en surnombre sont obligés de résider dans de lointaines banlieues   ou de s’entasser de plus en plus dans des zones urbaines existantes. Si l’on ajoute la désorganisation administrative, l’insuffisance des équipements sanitaires et des réseaux de transport, un taux de chomage pouvant atteindre 15%   et un taux d’inflation variant  entre 20 et 80% , on obtient une assez bonne image du chaos.

Capitale du Brésil jusqu’en 1960, Rio cette année là, doit céder son titre à Brasilia , la nouvelle cité édifiée dans l’intérieur du pays.  SI Rio a été détrôné, elle demeure cependant la seule métropole nationale qui cumule les fonctions de centre administratif, culturel, naval, commercial et bancaire, tout en étant une station balnéaire ouverte toute l’année. Rio est maintenant plus que jamais la capitale du divertissement  comme en témoignent les grands rassemblements populaires auxquels donnent lieu le carnaval, les matches de football,  et les plaisirs de la plage.

Les fêtes du Carnaval avant le carême se célèbrent de façon plus déchainées que partout ailleurs. Quant aux grandes équipes de football , leur virtuosité dans le jeu et les foules enthousiastes qu’elles déplacent sont beaucoup plus spectaculaires que dans les autres villes.

Les plaisirs de la plage sont à Rio , ce que la cuisine est à Paris : la quintessence de son charme. Pour les habitants d’une des villes les plus peuplées du monde, la plage représente la grande évasion. Sans elle, ils deviendraient névrosés, comme c’est le cas, dit-on, des habitants de Sao Paulo.  Les plages sont innombrables à Rio, mais par une belle matinée en pleine période de vacances, elles donnent l’impression  que la population  toute entière s’est massée au bord de la mer.

Copaccabana, Ipanema et Bano de Tguca sont de loin les plages les plus fréquentées.

Il y’a à Rio une fréquence anormale de cancers de la peau dus à un excès de rayons U.V.

Ce serait une erreur de penser que la plage est un lieu de repos, la bousculade y règne comme dans la rue. Le long de la promenade qui borde  le coté de la mer , des hommes courent en groupes, sur le sable  des amateurs  de soleil du troisième âge  exécutent     lentement quelques vagues mouvements agitant  bras et jambes comme des caméléons, d’autres jouent au football dans le sable mou, certaines personnes s’entraînent sur des appareils de gymnastique de traction et d’extension. copacabana_rio_de_janeiro_brazil dans VOYAGES

 

 

 

La ville de Rio est située dans la zone tropicale. En effet, le Tropique du Capricorne se situe seulement à quelques degrès au sud de Rio. Le climat  y est donc tropical avec certains changements locaux dus à l’altitude. La température annuelle moyenne est de 24°, la ville se situant dans l’hemisphère sud, les saisons estivales durent de décembre à mars, celle hivernalle dure de juin à Septembre.

Comme dans le reste du pays,  les différentes ethnies composent  la population brésilienne, et sont classifiées selon une codification ouverte à diverses interprétations :

- Blancs- noirs – indigènes, asiatiques – et  metissage entre blancs et noirs – Caboclos ou mamelucos ( metissage indiens et noirs)

Bien que la pluparts des cariocas soient de descendance portugaise ou africaine , plusieurs vagues d’immigrants ont contribué à constituer la population de Rio.   Ainsi des communautés italiennes, libanaises, allemandes, espagnoles, juives  ou encore japonaises coexistent dans les differents quartiers de la ville.

Il n’existe pas de racisme officiel au Bresil, d’autant plus que cette pratique est prohibée. La Constituon interdit et condamne la discrimination raciale sous toutes ses formes.

Dans le domaine de l’éducation Rio et Sao Paulo sont les villes  les plus avancées , de nombreuses grandes écoles et universités nationales ont choisi de s’implanter à Rio.

rio1

Publié dans VOYAGES | Pas de Commentaire »

PROMENADE A MARRAKECH

Posté par sylvie le 18 août 2011

Il est des noms de villes qui font rêver…Marrakech  est de ceux là ..Ses trois syllabes sont patronymes d’évasion, de dépaysement et de soleil. Depuis des décennies, sa réputation n’a pas démérité même si si, au fil des ans, le développement économique a quelque peu nui à sa son authenticité.

Marrakech la Rouge, la perle du Sud, l’Africaine, l’Exotique,  et même pour certains la Venise du désert.. Tous les clichés sont bons pour désigner cette ville impériale, l’une des quatre du royaume.. 

Avec ses murailles cuites et recuites sous le feu du soleil, Marrakech apparaît plutôt d’un ocre rose virant parfois au brun.. Couleur de la terre, couleur du désert, couleur du vent de sable et de sécheresse, couleur du temps qui passe, la capitale du sud marocain baigne dans des tonalités chaudes..

LA PLACE JEMAA EL FNA  » place de la magie »

Boutiquier, pickpockets et mendiants, charlatans  et conteurs, diseuses de bonne aventure et tatoueuses de henné, bonimenteurs et bateleurs de tout poil, astrologues, acrobates, cracheurs de feu, dresseurs de singe, mangeurs de verres et jongleurs, chacun a sa place  dans cette place, dans ce théâtre de plein air où l’improvisation est de règle.. Cela tient à la fois de la kermesse et du cirque..  les badauds vont d’un groupe  à l’autre…  Spectacle surréaliste ,un vieillard se couvre la face avec des scorpions extraits d’une boîte à cigare sous le regard incrédule de quelques badauds.. Mais oui! ils sont bien vivants …       Les cobras surgissent des couffins des que le son nasillard de la flûte leur ordonne de se balancer en musique… Les danseurs gnaouas se dégourdissent les jambes dans le claquement métallique des crotales avant de s’élancer dans les airs ..  Au soleil couchant, changement de programme, la place se tranforme en vaste restaurant de plein air…

LA MEDINA : coeur de Marrakech

la médina , qui signifie ville en arabe  constitue le coeur de la cité..  Déambuler dans la médina, c’est plonger dans le labyrinthe de venelles, de passages couverts, d’appendices, de culsde-sac.. Chaque quartier est comme un village avec son four à pain, son hamman, son école, ses boutiques.. La médina n’a pas de secrets pour ses habitants ..

LE SOUK   » au plaisir des yeux »

Le souk, véritable institution locale, est un marché gigantesque qui tient à la fois du village d’artisans, du marché en plein air et de la grande surface….  Près de 40 000 artisans ou boutiquiers travaillent dans ce vaste labyrinthes  qui obeit à des structures bien définies..Chaque corporation a son secteur : souk des teinturiers, souk des musiciens, souk des forgerons, souk aux cuivres, souk des babouches…. deambuler dans les souks c’est effectuer un voyage dans le temps au pays des odeurs et des sons..  épices et herbes jouent un rôle important dans la cuisine marocaine…           

PROMENADE A MARRAKECH  dans VOYAGES marrakech-9016  

LES RIYADS  » paradis miniature »

Les ryads, véritables maisons-jardins, ont été conçus selon un plan invariable : au rez de chaussée, le patio avec sa fontaine et ses quatre parterres. Tout autour des salons en longueur, meublés de divans. A l’étage, les chambres donnent sur une galerie surplombant le patio.  Leur taille, varie suivant la superficie du ryad , la terrasse domaine des femmes sert au séchage des plantes et à l’étendage du linge…  Dans les maisons d’hôtes, ces espaces sont devenus de véritables salons de plein air avec une tente berbère  pour se protéger du soleil… Le dar, autre maison traditionnelle, obéit au même plan que le riyad, mais son patio n’est pas planté.. Ces habitations , véritables espaces clos avec une fenêtre sur le ciel sont parfaitement adaptées au climat de Marrakech.. En été on apprécie la fraîcheur dans le patio ,  alors qu’en hiver on monte sur la terrasse profiter des rayons du soleil..

Difficile de faire un seul article sur cette merveilleuse ville, d’autres articles lui seront consacrés… Pour avoir vécu longtemps dans cette ville, la nostalgie est omniprésente …

marrakech-02 dans VOYAGES

Publié dans VOYAGES | 1 Commentaire »

LE PEROU

Posté par sylvie le 13 novembre 2010

LE PEROULes civilisations précolombiennes ont marqué l’histoire du Perou, et partout les noms de Cuzco ou du Machu Picchu rappellent les trésors de l’Empire Inca. Ce passé prestigieux et la langue caractéristique des indiens d’aujourd’hui – le quechua- constituent la richesse d’un peuple aux traditions millénaires , en dépit d’une pauvreté qui ne recule pas. 

Grâce à la Cordillère des Andes, le pays bénéficie d’une diversité  de paysages et de climats hors du commun.

Le Perou est le troisième pays d’Amérique du Sud par sa superficie, c’est une terre de hautes montagnes présentant des forts contrastes géographiques.

Continent :    Amerique
capitale :         Lima
langue officielle: Espagnol – quechua
Monnaie : Sol
Fete nationale : 28 juillet .

En dehors de Lima, une grande partie de la population péruvienne vit dans la montagne, à plus de deux mille mètres d’altitude, et autour du lac Titicaca…

Dans le pays, trois grands ensembles géographiques se détachent : une bande littorale désertique ( la costa), les hautes montagnes des Andes ( la sierra) qui entourent au sud du pays un vaste haut plateau  (Altiplano) et enfin les terres amazonniennes   vides de population ( la montana)..

Les montagnes principales se situent dans les Andes méridionales, les Andes centrales, et les Andes septentrionales.

Le climat  du Perou varie fortement selon les régions : tropical à l’est, il est désertique à l’ouest, et tempéré à froid dans les Andes.

Les fleuves sont : L’Amazone – Le Maaranon – le Putumayo – l’Huallaga.
Le principal lac : Titicaca

LE DRAPEAU : le drapeau péruvien à trois bandes verticales a été adopté en 1825. Le blson en écu qui y figure reprend trois symboles de fertilité : le lama, l’arbre  » quinquina » dont est extraite la quinine, et la corne d’abondance. LE PEROU dans VOYAGES mod_article1527662_1

Publié dans VOYAGES | Pas de Commentaire »

L’ARCHIPEL DES GALAPAGOS

Posté par sylvie le 13 novembre 2010

En Equateur : L’archipel des Galapagos


 Situé à un millier de kilomètres de la côte équatorienne, l’archipel des Galapagos se compose de 13 îles, 17 îlots et 47 roches dont la superficie totale est de 7 960 km2.

 Le meilleur moyen de visiter l’archipel étant sans conteste la croisière.Province de la République de l’Equateur, les « Iles enchantées » comme on les a longtemps appelées sont situées dans l’océean Pacifique à pres de mille kilometres des côtes continentales

. Découvert en 1535 par Tomas de Berlanga et surnommée archipelielago de Colon, cet ensemble de quinze îles principales, six secondaires et cent sept recif d’origine volcanique a un statut de parc national. Ces iles abritent des espèces, animales et végétales,uniques au monde.
Cinq îles ont une surface qui excède 500 km2. Ce sont les iles Isabela, Santa Cruz, Fernandina, San Salvador et San Cristobal. Les autres sont nettement plus petites et sont ainsi dénommées : Santa Maria, Marchena, Espanola, Pinta, Baltra, Santa Fé, Pinson, Genovesa, Rabida, Seymour, Wolf, Tortuga, Bartolomé et Darwin.
La capitale est Puerto Baquerizo sur l’île San Cristobal. C’est sur cette île (en anglais Chatam) que le naturaliste anglais, Charles Darwin, mit pour la première fois les pieds en 1835. Il explora les îles et rassembla les éléments pour écrire un livre révolutionnaire : ” De l’origine des espèces par voie de sélection naturelle”. 
 

Le climat des îles Galapagos est assez surprenant, bien que situées sous l’Equateur, la température n’y est que modérément élevée et les précipitations y sont rares.
Les eaux froides, charriées par le courant de Humbolt, sont particulièrement oxygénées, donc riches en plancton, ce qui crée un milieu très favorable au développement d’une abondante vie marine.

De même, le courant de Humbolt est responsable de l’aridité de l’archipel.


Continent : Amerique
Pays :         Equateur
ville principale : Puerto Amoya
capitale provinciale : Puerto Baquerizo
langue officielle : Espagnol
Monnaie : dollar américain.

LA POPULATION

Bien que cinq iles seulement soient habitées, la populaion a doublé ces quinze dernières années. La croissance démographique devrait se poursuivre à un rythe soutenu et ateindre 40 000 habitants en 2014. 

La flore
 

Les plantes les plus remarquables sont les cactus et les figuiers de Barbarie. On trouve également, suivant les régions, de maigres buissons épineux, des sesuvium, des fougères, le Palo Santo, les Pega-Pega, etc…

La faune

De tous les animaux des Galapagos, les iguanes sont ceux qui éveillent le plus la curiosité des visiteurs. Ils sont de deux sortes selon qu’ils vivent dans l’eau ou sur la terre. L’iguane marin, dont l’aspect évoque un monstre de la préhistoire a le dos surmonté d’une crête dentelée et il est armé de puissantes griffes. L’iguane terrestre, de couleur jaunâtre, a une apparence plus massive que celle de l’iguane marin. Il est essentiellement végétarien.

Les tortues, il en existe de plusieurs espèces, certaines ont de pattes massives et écailleuses, elles peuvent peser jusqu’à 250 kilos. C’est à elles que l’archipel doit son nom ” Galapagos “.

  Les reptiles sont représentés par des petits lézards et par des serpents inoffensifs. La couleur des lézards varie d’une île à l’autre, ceux de l’île Espanola ont la gorge orangée.

Albatros, cormorans, frégates, pélicans, hérons verts, flamants roses, pinsons jaunes, fous à pattes bleues et autres oiseaux aux noms pittoresques font des Galapagos un véritable paradis pour les amoureux de la nature.

Il y verront aussi des phoques, des requins blancs, des crabes, des langoustes, des oursins et 289 variétés de poissons de toutes tailles et de toutes couleurs.
Enfin ils pourront admirer sur les roches des manchots à plumage blanc et noir

SYMBOLE :

L’archipel doit son nom aux galapagos, tortues terrestres géantes pesant plus de deux cents kilos que l’on peut y observer.
Îles Galapagos, Équateur : Bartholome Bay

Îles Galapagos, Équateur : Typical beach view.

Îles Galapagos, Équateur : Sea lion from China hat

Publié dans Non classé, VOYAGES | 1 Commentaire »

LE CANADA

Posté par sylvie le 13 novembre 2010

Deuxième pays le plus étendu de la planète après la Russie, le Canada est bordé par les États Unis et

s’étend jusqu’aux contrées arctiques entre les océans Atlantique et Pacifique.

Peuplé à l’origine  de tribus indiennes et d’Inuits, il est colonisé  à partir du XVe siècle, puis par les Anglais. Ses richesses naturelles et technologiques en font, proportionnellement à sa population, la première destination des migrants, devant l’Australie et les Etats Unis.

Magnifique paysage d'automne Québecois

CONTINENT :    Amérique
CAPITALE    :    Ottawa
PAYS FRONTALIER: Etats Unis
SYSTEME POLITIQUE : Monarchie constitutionnel à régime parlementaire
LANGUES OFFICIELLES : Anglais et Français
MONNAIE :              Dollar canadien
FETE NATIONALE : 24 Juin

LE CANADA dans VOYAGES 14

D’une très faible densité, la population, urbaine à 80% est concentrée dans la zone la plus méridionale du territoire. 

Le pays accueille une importante immigration en provenance d’Asie et d’Europe de l’Est..

La Confédération canadienne est composée de dix provinces , subdivisées en régions, et de trois territoires. A deux reprises, la province francophone du Quebec a revendiqué en vain sa souveraineté. Le territoire du Nunavut est autonome.

PROVINCES :

Ontario-Quebec- Colombie Britannique – Alberta- Manitoba – Saskachewan- Nouvelle-Ecosse- Nouveau Brunswick – Terre-Neuve-et Labrador -Ile du Prince Edouard..

PRINCIPALES VILLES :

Toronto-Montreal – Vancouver – Ottawa – Calgary – Edmonton – Quebec

Collines et hauts plateaux parsemés de lacs se succèdent à l’est, tandis que les abords de la baie d’Hudson sont relativement plats. Après les plaines et les prairies du centre, les Rocheuses et la Chaîne côtière présentent des reliefs plus escarpés à l’ouest…

MERS :

Océans Pacifique, Atlantique et Arctique…

FLEUVES :

Mackenzie – Yukon – Saint-Laurent – Colombia.

Le Canada possède les plus importantes réserves d’eau douce de la planète..  : Lac Superieur – Lac Huron – Grand lac de l’Ours.- Grand lac des Esclaves – Lac Winnipeg -  Lac Ontario.

Climat : polaire dans le Grand Nord, tempéré le long de la ceinture méridionale..

15 dans VOYAGES

LE GRAND NORD CANADIEN :

S’étendant du Yukon jusqu’à la baie d’Hudson et à l’île de Baffin, le Grand Nord couvre la moitié du territoire. Soumises à un climat polaire, les vastes toundras et les terres inhospitalières,gelées de septembre à juin , sont une halte pour de multiples espèces d’oiseaux migrateurs ( oies, bernaches du Canada.. On peut y observer la moitié des ours polaires de la planète. Le Grand Nord canadien est la terre ancestrale des indiens innu  et du peuple inuit, les Esquimaux canadiens.

A ski à hauteur du lac Nishlik, Alaska, Etats-Unis

LE DRAPEAU :

Il a été officialisé par Elisabeth II en 1965. Le rouge symbolise le sang versé pendant la Première Guerre mondiale et le blanc, les immenses étendues de neige. Emblème du pays depuis le XIX eme siècle, la feuille d’érable trône au centre.See full size image

Bain de soleil

Publié dans VOYAGES | Pas de Commentaire »

LA NORVEGE

Posté par sylvie le 13 novembre 2010

Pays le plus septentrional de la péninsule scandinave, la Norvege bénéficie d’un climat adouci par les eaux du Gulf Stream.  Autreefois terre délaissée,le pays est aujourd’hui l’un des plus riches et des plus développés du monde grâce à la manne du pétrole et du gaz. L’indépendance acquise en 1905 après des siècles d’occupation danoise et suédoise, a joué dans le refus des Norvégiens de rejoindre l’Union européenne à deux reprises.

Continent :     Europe
Capitale    :      Oslo
Pays frontaliers: Finlande, Suède, Russie.
Système politique: Monarchie constitutionnelle
Langue officielle :  Norvégien
Monnaie: Couronne norvégienne
Fête Nationale : 17 mai

Héritiers des Vikings, les Norvégiens sont d’origine germanique.  Longtemps province danoise, la Norvège devient suédoise avant d’acquérir son indépendance en 1905.

La Norvège est divisée en cinq landsdel et dix neuf comtés. Le plus peuplé est celui d’Oslo , le plus vaste celui de Finnmark.
LA NORVEGE dans VOYAGES mod_article1527684_1
La Norvege se classe au premier rang mondial selon l’indice de développement humain. Ses habitants
bénéficient de ressources hydroélectriques et d’importantes réserves en pétrole et en gaz naturel.

Résultat des grandes glaciations qui ont couvert l’Europe au début du quaternaire, la Norvège possède un relief accidenté de hauts plteaux et de montagnes dévalant vers la mer par des fjords, espaces maritimes pénétrant loin à l’intérieur des terres. 

Tempéré par le Gulf Stream sur le littoral, le climat est plus continental à l’intérieur et subarctique au nord avec des étés sans nuit et des hivers sans jour.

mod_article1527684_2 dans VOYAGES

Mers : Océan Atlantique, mer du Nord, mer de Norvege, mer de Barents.

Principale merveille naturelle de Norvège, les fjords s’enfoncent profondément dans les terres

mod_article1527684_3

Fleuve : lomma.
flore : forêts de bouleaux et de conifères, flore alpine
Faune: Renne sauvage, cerf, renard des neige, castor, loutre,eider, cormoran,pingouin.
Mammifères en voie de  disparition : ours, loup, lynx
Faune aquatique : Saumon, truite, anguille, hareng, crevette.

VILLES TOURISTIQUES : Oslo , Alesund, Lillehammer, Stavanger, Trondheim

mod_article1527684_4

LE PARADOXE DE LA BALEINE :

Particulièrement attentive aux questions d’environnement, la Norvege est pourtant montrée du doigt au sein de la Commission baleinière internationale qui rassemble soixante six États. En 2005 les tensions ont été ravivées entre anti-et pro-chasse, ces derniers, Japon, Norvège et Islande en tête, réclamant la suspension du moratoire de 1986 interdisant la chasse commerciale. La Norvege est le seul pays au monde à afficher des résultats commerciaux en matière de revenus baleiniers.

LE DRAPEAU :

Au Danebrog, la Croix blanche sur fond rouge danoise symbolisant cinq siècles d’étroites relations entre les deux pays. La Norvège superposa une croix bleue en 1821.

mod_article1527684_5 mod_article1527684_6

Publié dans VOYAGES | Pas de Commentaire »

LA COLOMBIE

Posté par sylvie le 4 novembre 2010

LA  COLOMBIE dans VOYAGES mod_article1527663_1 mod_article1527663_2 dans VOYAGES Le Cundinamarca est sans doute l’une des plus belles régions de Colombie, principalement à cause de ses paysages, de biodiversité, de son climat et de l’amabilité de ses habitants.

Le territoire représente quelque 2% de la surface totale de la Colombie avec près de 8,5 millions d’habitants, soit près de 25% de la population. On y trouve 115 municipalités disséminées sur un territoire montagneux sillonné par la cordillère orientale, dont certains pics culminent à plus de 4000m, entre autres El Nevado d’une hauteur de 4560m. La sabana, pour sa part, se situe en moyenne à quelque 2600m au-dessus du niveau de la mer.

La sabana est considérée comme le jardin de Santafé de Bogotá sinon de toute la Colombie. Outre les fleurs, on y cultive le café, le maïs, les bananes plantains, la canne à sucre, les pommes de terre, l’orge, le blé, le manioc, le coton, les fèves, les tomates, les haricots, etc. On y trouve des mines de charbon, de fer, de souffre, d’émeraude, de plomb, de zinc et de sel.

SANTAFE DE BOGOTA

La capitale de la Colombie, Bogotá, compte près de 7 millions d’habitants. Perchée à quelque 2680m d’altitude au centre d’un immense plateau fertile – la savane (sabana) de la Cordillère orientale – Santafé de Bogotá est entourée de hautes montagnes, le Monserrate (3200m d’altitude) et le Guadalupe (3320m).

Bogotá est en outre le siège du pouvoir exécutif, législatif et judiciaire de gouvernement de Colombie.

Située en haute altitude, Santafé de Bogotá présente un climat moyen de 12°C à 14°C, avec des pointes de 22°C à 24°C le jour sous le soleil, et les chutes radicales à 6°C ou 4°C le soir, ce qui est relativement froid. Pour un meilleur confort, il faut donc choisir des hôtels qui offrent le chauffage central.

LE PAYS;;

La Colombie concentre sur son territoire toute la variété et la beauté des paysages d’Amérique du Sud : Hautes Andes, littoral azur- Amazonie. Le pays est tristement célèbre pour sa production de cocaïne à grande échelle et les problèmes de guérilla qu’elle engendre. Son économie reste une des plus stables d’Amérique du Sud même si le pays doit sans ce »esse faire face à de nombreuses situations de violences.

Continent : Amerique
Capitale :Santa Fe de Bogota.
Pays frontaliers : Equateur, Panama, Perou, Venezuela.
Langue officielle : Espagnole
Monnaie : Peso c olombien
Fete nationale : 20 juillet.

La population colombienne continue d’augmenter très fortement, elle est en grande partie démunie, la richesse du pays étant trés concentrée.

Les Andes colombiennes au centre ouest sont constituées de la Cordillère occidentale, la Cordillère centrale et la Cordillère orientale. A l’est plus de la moitié du pays est recouvert par la forêt amazonienne.

Le climat : tropical le long de la cote et dans les plaines de l’est, tempéré dans les terres…

Depuis 1861 trois bandes horizontales jaune bleu et rouge se répartissent inégalement le drapeau colombien. Le jaune représente la nation et sa richesse, le bleu l’océan et le rouge , le sang versé pour la liberté.

Premier producteur de cocaïne au monde, la Colombie est victime du trafic de drogue. Les guérilleros et les  narcotrafiquants qui gèrent le marché, multiplient les attaques terroristes et les enlèvements de civils. Une agriculture de substitution essaie progressivement de se mettre en place, cependant, la surface des plantations de coca colombienne ne recule pas;

mod_article1527663_3

Publié dans VOYAGES | Pas de Commentaire »

LES PHILIPPINES

Posté par sylvie le 1 novembre 2010

LES PHILIPPINES

Situé à l’extrémité orientale de l’Insulinde, l’archipel volcanique des Philippines s’étend sur 1840 km du nord au sud et sur 1100 km d’est en ouest. Seul pays d’Asie à dominante catholique, les Philippines sont composées d’une multitudes de minorités  ethno linguistiques: plus de 80 langues y sont parlées couramment. Depuis plusieurs années, le pays, allié des Américains, lutte contre les velléités d’indépendance d’une minorité musulmane parfois violente….

philipp.jpg


Les Philippines sont un archipel de plus de 7000 îles à l’ouest de L’océan pacifique, au sud de Taiwan et de la Chine, et au nord de l’Indonésie et de l’Australie.  La majeure partie des terres sont montagneuses avec des sommets elevés, des forêts denses et de magnifiques vallées le long des cotes….

Si l’archipel philippin est composé de 7107 îles, seulement 500  d’entre elles dépassent le kilomètre carré.. Les onze plus grandes îles cumulent d’ailleurs 90% des terres.

Continent :                        Asie
Capitale :                          Manille
Système politique :    République démocratique présidentielle
Langues officielles:   Filipino et anglais
Monnaie :                      Peso philippin
Fête nationale          ;   12 Juin

paradise-at-the-end-of PHILIPPINRD

Avec une population métissée construite par vagues successives d’immigration,les Philippines ont aujourd’hui le plus fort taux d’accroissement naturel de la région..  La population a été multipliée par onze en un siècle…

Traversée du nord au par d’importantes chaînes de montagnes, la plupart des petites îles philippines sont inhabitables, contrairement aux plus grandes, heureusement dotées de vallées fertiles.


- Il y’a des douzaines de volcans sur les îles et de fréquents tremblements de terre.


-Les eaux du littoral grouillent de fruits de mer, de calmars, de requins, de dauphins et d’ espadon.


-Les forêts insulaires où abondent les bois rares et recherchés, abritent des crocodiles, des lézards, des singes,des paons , des perroquets et des aigles.


-Il y’a des centaines d’ orchidées à travers les îles mais la fleur nationale est la sampaguta, en forme d’étoile.


-Le sol volcanique fertile et le climat tropical sont idéals pour la culture de riz,de la canne à sucre, de l’ananas, de la banane et de la noix de coco.


-En raison de son origine volcanique, l’archipel est très riche en ressources minérales, le pays est l’un des principaux exportateurs d’or et de cuivre du monde.


-Comme les îles sont sous les tropiques, il n’ya que deux saisons : une sèche, et une humide, les typhons et les inondations sont fréquents en particulier pendant la saison des cyclones.


-La saison humide de juin à octobre est également chaude avec des pluies fréquentes , quelques typhons


- La saison sèche de Mars à mai est chaude.


La période la plus agréable est entre novembre et février avec des journées chaudes rafraîchies par les brises du large et les températures varient de 20 à 28°.

Les Philippines sont baignées par l’Ocxéan Pacifique, la mer de Chine méridionale, la mer de Salu, la mer de Célébes, la mer des Philippines, la mer de Bohol, la mer des Visayas, la mer de Sibuyan et la mer de Mindanao.

¨PHILIPPINES 1
 

LANGUES


A
u moins 89 langues sont parlées aux Philippines et aucune ne l’ est par une majorité de la population. Le Filipino a été déclaré la   langue nationale.


RELIGIONS ET CROYANCES


Près de 85% de la population est catholique, le seul pays d’Asie à prédominance catholique. Les musulmans sont le deuxièmes groupement religieux.


LES USAGES .

 

Dès la première rencontre avec un Philippin, les salutations sont à la fois amicales et informelles, généralement accompagnées d’une poignée de main .

L’hospitalité est une valeur fondamentale aux Philippines, c’est l’un des plus beaux cadeaux que l’on puisse faire à un philippin, les hôtes mettent un point d’honneur pour bien recevoir leurs invités, qui, pour leur part, doivent manifester leur gratitude par des compliments,mais aussi en montrant qu’ils se sentent bien.   Tout ce qui peut ressembler à une critique ou une opposition est assez mal accueillie . Il est plus prudent pour un étranger qui ne connaît pas ses hôtes, de ne pas parler de politique.


A TABLE

Il convient de garder les deux mains sur la table pendant les repas au cours desquels la conversation est généralement décontracté »e, les compliments sont les bienvenues mais la meilleure façon de montrer que l’on apprécie la cuisine est de faire largement honneur aux plats, il est d’ usage de laisser une petite portion de nourriture de son assiette pour indiquer que l’on a assez mange.

banaue-rice-terraces PHIL

LA FAMILLE – LE MODE DE VIE


la famille élargie est le pivot de la société philippine, la loyauté envers la famille est u ne valeur fondamentale. Les femmes occupent des postes importants dans l’administration , les affaires et l’industrie; elles représenta 37%de la population active et dans les zones rurales elles travaillent  au coté de leur mari dans les champs.


RENCONTRES ET MARIAGES


En ville, les fréquentations entre garçons et filles obéissent à peu prés aux mêmes règles qu’en occident, et les sorties en groupe notamment pour aller danser commencent dans le début de l’ adolescence. En tête à télé, les philippins ont tendance à être très protecteurs avec les jeunes filles, le caractère sacré de la femme est important. A la campagne, les habitudes varient en fonction de la religion et de la tradition.  Autrefois les mariages étaient arrangés par les parents, si le choix est laissé aujourd’hui aux jeunes couples, les parents n’en continuent pas moins d’exercer une forte influence dans ce domaine.  Les frais de la cérémonie et de la réception du mariage sont pris en charge par la famille du marié.

|

PHILIPPINES

Publié dans VOYAGES | Pas de Commentaire »

12
 

Les chroniques de Wenceslas... |
Aşk Desem Az Gelir |
Quelques textes des étudian... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les écrits de Shok Nar
| kantinof
| quelques mots parmi tant d'...